Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Au Canard Pékinois

Publié par Koyangi sur 26 Février 2014, 14:10pm

Catégories : #Restaurant, #Lausanne, #Suisse

Si j'en crois les articles parus récemment dans la presse helvétique, de plus en plus de Chefs interdisent que l'on prenne des photos de leurs plats dans leurs établissements. Ils justifient cette mesure par le fait que les mets refroidissent vite dans les assiettes et que les images prises par leurs clients sont de mauvaise qualité ou pire, sont publiées sur les réseaux sociaux avec des filtres pourris.

Personnellement, je trouve cette décision regrettable puisqu'elle met tout le monde dans le même panier. Elle se révèle aussi contre-productive puisqu'elle prive ces restaurateurs d'une publicité gratuite auprès d'une clientèle jeune et branchée qui n'a pas forcément l'habitude de consulter des revues gastronomiques mais qui s'informe par d'autres canaux de communication comme Internet et la télévision au travers des émissions consacrées à l'art culinaire, qu'elles soient pertinentes ou non. Ainsi, grâce à M6, j'ai fait la connaissance des Chefs Arabian, Marx, Constant, Etchebest, Marcolini, etc., et je sais que si j'ai l'occasion de retourner à Paris ou de visiter la Belgique un jour, je réserverai une table chez les uns ou chez les autres comme l'a fait ma copine Madame qui a déjeuné au Thoumieux chez le Chef Piège... qui lui a permis de photographier ses créations ! ;o). A mon avis, il faut savoir vivre avec son temps !

Bien entendu, je demande toujours la permission de prendre des photos quand je suis dans un restaurant étoilé et il ne me viendrait pas à l'esprit de monter sur ma chaise pour prendre des clichés ni de dégainer un énorme reflex avec un objectif démesuré ni d'utiliser le flash qui pourrait déranger les autres convives ! Cela s'appelle de la correction et du savoir-vivre tout simplement.

Vues du restaurant (c) Au Canard Pékinois

Au Canard Pékinois, un restaurant chinois vénérable de par sa longévité puisqu'il a ouvert ses portes à Lausanne en juillet 1996, il n'a pas été question de Web 2.0 mais de dîner de la Saint Valentin que Lui et moi avons fêtée le 21 février et non le 14, par esprit rebelle, sans doute ;o)

Sur la table, une théière de thé vert non fermenté Meng Ding Gan Lu de la montagne Meng, Si Chuan pour moi, du vin rouge pour Lui et un joli papillon découpé dans une carotte

En entrée, nous avons choisi des Wuo Tip ou raviolis poêlés au porc et au gingembre et des côtes de porc laquées qui, selon nous sont les meilleurs de Lausanne !

La farce des raviolis était bien aérée et très bonne. On aurait cependant préféré qu'ils soient servis avec une sauce chinoise à la moutarde plutôt qu'une sauce soja

Une valeur sûre du Canard Pékinois : les côtes de porc laquées que l'on peut aussi acheter à l'emporter

Comme plats de résistance, Lui m'a conseillé son plat fétiche, le boeuf sauté aux piments frais sur une plaque chauffante, qui est aussitôt devenu le mien même s'il faut apprécier les plats qui arrachent ;o) et a commandé le porc rôti "Cha Shao Rou" dont, je cite la carte du Canard Pékinois : "la méthode de cuisson est une spécialité cantonaise. Elle consiste à faire mariner la viande dans une sauce à base de soja et de haricots, puis à la faire rôtir à température élevée. La marinade qui imprègne la viande se transforme alors en une croûte brune... savoureuse", que nous avons accompagnés d'un bol de riz cantonais pour Lui et de légumes Shop Suey pour moi.

Boeuf sauté aux piments frais. J'ai croqué volontairement dans un piment séché avant de le regretter aussitôt mais c'était délicieux !

Porc rôti "Cha Shao Rou". La viande était un peu sèche à notre avis malgré la marinade... Quant au goût, il est spécial et ne me plaît qu'à moitié

Légumes Shop Suey

Pas de desserts mais un espresso pour Lui et un cappuccino pour moi avec deux petits gâteaux secs.

Malgré le service qui est de plus en plus lent, il me semble, je n'ai jamais été déçue au Canard Pékinois. On m'a dit que leurs spécialités à base de tofu étaient très bonnes et la prochaine fois que j'y retournerai, je me laisserai tenter par le menu Canard Pékinois, depuis le temps que je rêve d'un menu "tout canard" depuis notre voyage à Hong-Kong !

Au Canard Pékinois / Place Chauderon 16 / 1003 Lausanne / Suisse

Commenter cet article

Melodie 15/03/2014 19:39

C'est ridicule cette interdiction de prendre des photos! Ils refusent de la publicité gratuite, c'est idiot. Enfin bref, ce restaurant à l'air délicieux! Bisou

Koyangi 24/03/2014 12:38

Oui, je ne comprends pas trop ce qui leur passe par la tête à ces Chefs ! A croire qu'il y a eu des abus ? Bisous.

Izanami 27/02/2014 09:29

Merci pour cette adresse que je m'empresse d'ajouter à ma liste de restaurant à tester; évidemment, dès qu'on me parle de bonne adresse chinoise, aussi... ;)
J'aime beaucoup la présentation du thé, les feuilles sont servies à part puis vous les versez dans la théière ? si c'est le cas, c'est une idée sympathique qui permet de sentir les feuilles sèches qui me plaît beaucoup.
Le décor semble également magnifique et le plat préféré de Lui fait envie (j'aime ce qui arrache ^^). Quant aux légumes Shop Suey, c'est mon pêché mignon dans le domaine de la gastronomie chinoise.

bref, j'espère que vous avez eu beaucoup de plaisir lors de cette St Valentin de couple "rebelle" ;) nous on a fait les moutons le soir du 14 au Guang Jing (bêêêêêê), mais c'était délicieux !
Bisous !

Koyangi 03/03/2014 12:40

Si tu as l'occasion de passer à Lausanne, appelle-moi ! ;o)

Pour le thé ou plutôt les thés car la carte des thés chinois est grande, les feuilles sont en effet servies à part. Quant aux légumes, il y a d'autres préparations sur la carte que j'aimerais essayer une autre fois mais le Shop Suey était parfait pour accompagner le boeuf au piment pour atténuer le côté qui arrache ;o) même si je ne suis pas très friande des mini épis de maïs.

A part ça, vous n'avez pas fait les moutons le 14 février, c'est normal que les gens fêtent la Saint-Valentin le 14 ! ;o) C'est nous qui fonctionnons d'une manière anarchique ! Bisous.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents