Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Leçon d'opulence no 20

Publié par Koyangi sur 28 Octobre 2014, 13:07pm

Catégories : #Opulence, #Cuisine

Un poulet rôti, juteux

"Hélas ! mon Dieu ! disait-il, je n'ai plus la force de travailler sans manger. Du pain, mon bon Dieu ! du pain pour mes enfants, pour ma femme et pour moi !"

Un cri joyeux lui fait lever la tête ; quelle ne fut pas sa surprise en voyant un gros poulet rôti et une belle tarte ! Au moment où il allait demander qui leur avait apporté ce secours si nécessaire, un gros pain, une bouteille de vin et une vaisselle complète vinrent se placer près du poulet. La faim se faisant sentir cruellement, toute la famille commença par manger pain, poulet et tarte, et boire de ce bon vin qui leur donna des forces."

(Comtesse de Ségur - Oeuvres complètes entièrement illustrées)

Alors que Lui s'évertue à cuisiner du poulet bouilli à la marmite à vapeur, façon poule au pot, qui lui rappelle des souvenirs d'enfance, je ne l'aime que rôti avec une chair bien blanche et moelleuse recouverte d'une peau croustillante et dorée. 

Je prépare le poulet en glissant une noix de beurre et un citron entier coupé en deux dans son noble fondement, puis après l'avoir bien assaisonné (sel, poivre, paprika, parfois miel et moutarde), je le glisse au four pour le griller d'abord sur une cuisse, puis sur l'autre avant de le retourner sur le dos. Ce n'est que 30 à 40 minutes plus tard que j'ajoute plein de grosses gousses d'ail en chemise qui vont confire doucement dans le délicieux suc de cuisson. 

Après avoir vérifié qu'il est bien cuit en piquant une cuisse avec la pointe d'un couteau, je sors le poulet du four et le laisse reposer un moment, le temps de préparer une sauce en enlevant l'excédent de gras dans la plaque et en émulsionnant le fond avec un peu d'eau ou de vin blanc, du champagne quand il en reste, du poivre et un peu de beurre pour faire miroiter l'ensemble. 

Si simple et juste divin ! 

Leçon d'opulence no 20
Commenter cet article

MadeleineMiranda 15/11/2014 13:31

Miam! Si simple et si bon! :D Bises

Hélène 01/11/2014 11:19

Hum ... ça m'a l'air divinement bon tout ça. D'un autre côté j'ai pris la ferme résolution de ne plus manger du tout de viande depuis mon retour et je vais donc me régaler les yeux avec tes gousses d'ail confites, à manger sur la tête d'un pouilleux ça !!!!! bises :)

Hélène 05/11/2014 18:09

Oui nous avons encore ce luxe de choisir et je respecte également le choix de chacun :o) bizzzzz

Koyangi 04/11/2014 12:44

Je suis persuadée qu'on peut très bien vivre sans viande et te félicite de vivre selon tes convictions ! De mon côté, je continue à manger de tout et me réjouis que dans notre société, nous sommes libres de choisir le mode de vie qui nous convient le mieux. Bisous.

anne F 28/10/2014 22:55

un citron dans ... j'essaierai!

Maé 31/10/2014 13:32

Génial ! Je vais tester ça ce week-end, merci !!

Koyangi 31/10/2014 12:47

Lui qui est un cuisinier hors pair soulève la peau pour glisser du beurre au citron (beurre ramolli + zestes de citron, rouler dans un film plastique puis mettre au congélateur avant de le couper en tranches) entre la peau et la chair du poulet. C'est délicieux mais il faut être à moitié chirurgien pour y arriver ;o) En tout cas, je ne m'y risque pas.

Maé 28/10/2014 18:27

OMG ça semble excellent... heureusement que j'étais en train de manger en lisant ton article sinon j'aurais foncé m'acheter un poulet roti ! (heu... sur son lieu de travail c'est possible ça ? Pas sûre que mes collègues auraient trouvé ça drôle...). J'essaierai cette recette très bientôt !

Koyangi 31/10/2014 12:44

Cela aurait fait certainement bizarre de manger ton poulet rôti devant ton écran d'ordinateur au travail mais je suis sûre que tes collègues auraient apprécié de le partager avec toi pendant la pause de midi ! Je dis ça parce que j'ai des collègues morfales, gentils mais morfales ;o)

Pour la recette, je te donne grosso modo les temps de cuisson : 15 minutes sur une cuisse dans un four à 190°C en chaleur pulsée (adapter la température selon ton four), 15 minutes sur l'autre cuisse (c'est toujours ce qui prend le plus de temps à cuire, les cuisses) avant de retourner le poulet sur le dos.

Un ami de mon frangin remplace le beurre et le citron à l'intérieur du poulet avec du fromage à tartiner. C'est très bon aussi et ça change. Bon appétit !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents