Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Une action minimaliste par semaine

Publié par Koyangi sur 7 Octobre 2014, 14:07pm

Catégories : #Minimalisme, #Lausanne

Reprenons donc ma liste d'actions minimalistes par semaine là où je l'avais laissée, c'est-à-dire au Myriad by Sana Hotels à Lisbonne (POR). Depuis, il y a eu des voyages à Forte dei Marmi (ITA), à Séoul (KOR), à Antalya (TUR) et à Barcelone (ESP), presque autant de déplacements en avion et trop d'émission de CO2...

Bon, je ne vais pas être plus royaliste que la reine du Zero Waste Home, n'est-ce pas ? ;o)

Semaine 19. Amener ses repas au travail dans des bocaux en verre

Après l'utilisation des bouteilles en verre pour l'eau et le lait chocolaté portugais Ucal, il m'a semblé logique de me débarrasser de mes jolies boîtes à bento en plastique commandées au Japon pour les remplacer par des récipients en verre. Madame Béa ne jure que par les "Mason Jars" qui semblent être la Rolls des bocaux aux USA, mais je pense que les fabricants de verre européens sont tout aussi compétitifs. En Suisse, nous avons la société Vetropack à Saint-Prex qui produit toutes sortes de contenants en verre mais les commandes se font par palettes entières, ce qui n'est guère pratique pour les petits ménages comme le mien : deux humains et un chat. Par conséquent, je me suis rabattue sur notre bonne vieille Migros (supermarché suisse) pour acheter quelques bocaux "Quattro Stagioni" (made in Italy) et ai profité de mon passage chez Takinoa pour conserver le bocal consigné Weck (made in Germany) dans lequel se trouvait un repas gourmet à base de quinoa et de poulet. Ce bocal, que je remplis le plus souvent avec les restes du dîner de la veille agrémentés de quelques légumes pour mon déjeuner, est non seulement pratique grâce au joint en caoutchouc parfaitement étanche mais a aussi la taille idéale pour respecter les portions alimentaires !

Takinoa / Rue du Grand-Pont 4 / 1003 Lausanne / Suisse

Semaine 20. Stocker l'assaisonnement pour la salade au bureau

Etant donné que les feuilles de laitue cuites, c'est plutôt moyen à l'aspect et au goût quand on prépare ses repas à l'avance, j'ai été chez Vom Fass chercher une petite bouteille d'huile vierge de noix et une autre de vinaigre balsamique au miel. Ce que j'apprécie chez Vom Fass, c'est la possibilité de choisir non seulement les produits de mon choix mais aussi les flacons parmi les différents modèles proposés, du plus simple au plus baroque, que je peux faire remplir autant de fois que je veux en magasin. Puis, j'aime que le contenu soit écrit directement sur le verre et que chaque bouteille soit habillée d'un lien en raphia. En cherchant un peu, on trouve pas mal d'adresses de vente en vrac ("bulk" en anglais) en Suisse si on est prêt à sortir des sentiers traditionnels de la grande distribution. Chez Vom Fass, il y a des huiles, des vinaigres, des spiritueux (whisky, cognac, eaux-de-vie, rhum, etc.), des jus de fruits et des sirops.

Vom Fass / Voie du Chariot 5 / 1003 Lausanne / Suisse

Semaine 21. S'émouvoir comme Wall-E devant des plantons de salade et de basilic

Pour une citadine comme moi, la nature, c'est un peu comme des bouteilles de lait (bio) que j'achète sans me poser trop de questions. Je ne fais pas pousser les fruits et les légumes que je mange ni ne trais la vache pour fabriquer mon beurre ni mon fromage même si je sais reconnaître les qualités d'une vache laitière rien qu'à son aspect physique et appliquer les gobelets trayeurs sur ses pis, suite à mes vacances de deux semaines dans une ferme à Termonfeckin, County Louth, en Irlande (j'ai vraiment fait tout et n'importe quoi dans ma vie). Cependant, le fait d'adhérer aux Jardins d'Ouchy m'a ouvert les yeux sur ma condition de "bobo boubourge qui refuse de se nourrir chez Lidl" et il m'a semblé logique de m'inscrire à un cours Pimp your Balcony donné par la Fondation Equiterre pour apprendre les bases du jardinage urbain. Avec ma copine Madame, nous nous sommes levées de bonne heure un dimanche matin pour nous rendre sur la place du Flon déserte où nous avons reçu des informations théoriques sur le vermicompost, le paillage, les engrais bokashi, les espèces indigènes pro specie rara, les terreaux bio, ainsi qu'un croissant et une boisson chaude à la pause, avant de passer aux travaux pratiques où nous avons appris à replanter des pousses de basilic et salade à tondre. En fait, nous n'avions droit qu'à deux plantons par personne (salade à tondre et basilic vert ou pourpre, plus un sachet de semences pro specie rara : j'ai choisi des radis) mais ma copine Madame a réussi à disséquer deux plantons de chaque variété de basilic en deux afin que nous puissions avoir les trois plantes chacune. Le cours était très intéressant et les initiatives de la sorte méritent d'être saluées, cependant, je pense qu'au vu du prix demandé pour le cours : CHF 95.-/EUR 78,40, les organisateurs auraient pu être un tantinet plus généreux quant à la quantité des graines et des plantons mis à disposition des participants. 

Le basilic et la salade à tondre ont grandi à merveille mais je dois dire que la récolte était maigre et anecdotique : difficile de faire une salade avec trois feuilles ;o)

Pimp your Balcony / Equiterre / Rue de la Tour 5 / 1004 Lausanne / Suisse

Semaine 22. S'approvisionner en fruits et légumes sur les marchés

Avec Lui, nous avons pris l'habitude de nous lever le samedi matin pour parcourir les stands du marché de Lausanne au pas de course (contrairement à moi, Lui n'aime pas trop flâner dans les rues) et compléter ainsi notre mini panier des Jardins d'Ouchy. Après avoir fait le plein de cerises bigarreaux des vergers du Mont-sur-Lausanne, de fraises mara des bois, de tomates coeur de boeuf charnues, de chou kale en saison ou d'oignon frais géant de plus d'1 kilo qui a fortement intrigué la petite Izzi, nous ne manquons pas de faire une halte chez Manor pour acheter du jus d'orange fraîchement pressé. 

Le marché de Divonne-les-Bains (FRA) est également un de nos marchés favoris le dimanche (profitez-en pour acheter des baguettes fraîches, des banettes croustillantes et des choux à la crème à la boulangerie Lucien), sinon, il reste toujours des séances de rattrapage le lundi et le jeudi au Boulevard de Grancy ou le mardi et le vendredi à Pully. 

Marché du centre-ville / mercredis et samedis de 8h à 14h30 / Lausanne / Suisse

Semaine 23. Installer des hôtels pour les insectes

Je vous avais parlé du fonctionnement des maisons à abeilles Bees Nees All Lovely Stüff ici. Je ne vais donc pas revenir dessus mais il est grand temps que je les installe, le temps de demander à Lui s'il accepte que l'on perce les murs à l'extérieur, si c'est faisable et surtout s'il a les outils adéquats...

Kizuku / Rue du Lac 22 / 1800 Vevey / Suisse

Semaine 24. Se séparer des sacs qu'on a aimés

J'ai fait le grand ménage dans mes sacs à main et n'ait gardé que les petits. A quoi me sert un énorme sac quand j'ai si peu à transporter avec moi : un porte-monnaie Louis Vuitton, un porte-clés Christian Lacroix, des solaires Céline, un baume pour les lèvres Burt's Bees, un paquet de chewing-gums Trident et un iPhone 5S ? Forte de ce nouvel état d'esprit, j'ai donné mon grand sac Burberry à ma mère coréenne (sur la photo derrière celui que j'ai conservé) et mon sac Michael Kors à ma belle-soeur lors de mon voyage à Séoul en août. Quant à ma maman suisse, elle n'est pas en reste, car je lui ai offert un sac Burberry (neuf) pour Noël ou pour son anniversaire, je ne me rappelle plus. J'éprouve toujours un peu de difficulté à céder des affaires que je ne veux plus, préférant les recycler ou les jeter quand ce n'est pas possible (si je ne les veux pas, qui les voudra ?) mais au vu de la réaction de ma mère coréenne qui était ravie de recevoir mon sac, je me suis dit que c'était une bonne chose pour elle et pour moi.

Burberry / Bongénie Grieder / 10, Place Saint-François / 1003 Lausanne / Suisse

Semaine 25. Laisser tomber les gels douches et se laver au savon

Je ne pensais pas que je pourrais me laver un jour avec du savon exclusivement moi qui aurais tout donné lors d'un Carême précédent pour avoir un gel douche ! La raison de ce changement radical est venu de Lui qui m'a fait connaître cette éponge dans laquelle on glisse un savon, de préférence naturel comme celui de Cocooning Collection sur la photo. Une fois l'éponge humidifiée, on obtient une mousse extraordinaire et, même si le matériau est malheureusement synthétique, on évite bien des déchets, les savons artisanaux étant le plus souvent emballés dans du papier. Par ailleurs, il n'y a pas mieux pour venir à bout des restes de savon qui traînent !

Migros MM / Chemin du Pré-de-la-Tour 3 / 1009 Pully / Suisse

Commenter cet article

Maé 27/10/2014 18:57

Aaah j'adore ! Moi aussi j'essaie de tester de nouvelles façons de faire, régulièrement. Ce n'est pas toujours évident mais quand j'y arrive je me dis que ça valait vraiment le coup !

Alors finalement le savon c'est mieux ? J'ai étudié la composition de mon gel douche l'autre fois (quand je n'avais pas encore commencé mon nouveau job, sinon j'ai d'autres occupations dans la vie ^^) et ça m'a donné froid dans le dos. C'est compliqué mais ça valait la peine. Cependant je me demande si les savons sont de meilleure composition ? Je ne sais pas si tu le sais mais bon vu que tu sembles les avoir adopté, je me dis que peut-être es-tu au courant ? Sinon, bien joué de t'être séparé de tes sacs, ce n'est jamais évident de laisser de côté des objets qu'on a aimé.

Koyangi 28/10/2014 13:41

Même si on ne sait pas très bien où l'on va (comme moi ;o)), ça vaut le coup d'essayer ! Je découvre des façons de faire qui me semblent normales aujourd'hui alors que cela ne l'était pas il y a une année encore. Comme le dit si bien l'adage : "C'est en forgeant qu'on devient forgeron."

Je n'ai jamais pensé à regarder de près la composition des produits cosmétiques que j'utilise mais j'ai confiance dans la marque Cocooning Collection qui revendique leurs savons naturels et biodégradables. Je ne suis toutefois pas totalement accro au 100 % bio, certains produits se révélant parfaitement allergènes pour moi.

Quant à mon sac, j'ai été très heureuse de l'avoir mais il a fait son temps et il est en de très bonnes mains chez ma mère coréenne !

trafic organique 10/10/2014 06:36

Je vous encourage à écrire d'avantage ! Merci pour cet article , je partage et recommande !
N'hésitez pas à visiter ma page !

Koyangi 28/10/2014 13:34

Merci, mais hum... Spam ?

fouqué anne 07/10/2014 20:45

merci pour tous ces tuyaux. juste une question,a près avoir visité le site de TAKINOA: on ne peut pas commander pour une personne (150 francs?) ou aller déguster quelque part à Lausanne? çà fait saliver, leurs plats, et le bocal est "chou".

Koyangi 08/10/2014 13:10

Je t'en prie, grâce à toi, j'ai rajouté l'adresse de Takinoa dans mon article ! A bientôt et bonne journée !

Anne F 08/10/2014 12:51

super, merci, encore une bonne adresse, et un vrai bon tuyau.

Koyangi 08/10/2014 12:30

Takinoa a ouvert un fast good à Lausanne à la Rue du Grand-Pont 4 à Lausanne. Tu y trouves des smoothies, des soupes, des salades et des bocaux gourmets à l'emporter. Quant au bocal, c'est vrai qu'il est super chou, c'est pour ça que je l'ai gardé au lieu de le rapporter pour récupérer les CHF 2.- de caution. Il paraît qu'on peut trouver les bocaux Weck un peu partout en Suisse, notamment chez Interio, mais je ne sais pas s'ils ont le modèle Corolle comme celui de chez Takinoa. Il faudra que je regarde ça de plus près !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents