Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Marie Rivier, servante du Seigneur

Publié par Koyangi sur 10 Février 2007, 19:22pm

Catégories : #Les anecdotes

marie-rivier.jpg
En repensant à la succulente galette des rois amenée par ma collègue Samuelle, je revois ma jeunesse folle passée sur les bancs de l'école catholique de jeunes filles créée par la Bienheureuse Marie Rivier, fondatrice des Soeurs de la Présentation de Marie. 

Oui, je sais que le raccourci semble un peu bizarre. En effet, ce n'est pas la galette qui m'a fait penser à l'école mais bien Samuelle car elle a également passé sa jeunesse (folle ?) sur ces mêmes bancs qui étaient des chaises, à vrai dire.

Mère Marie Rivier (1768-1838) était donc une religieuse guère jolie, voire franchement laide selon les goûts de chacun, si on en juge d'après la toile la représentant et c'est peut-être pour cette raison qu'elle a décidé de rentrer dans les ordres... J'entends déjà Samuelle me dire que je vais brûler dans les flammes de l'enfer pour oser écrire des horreurs pareilles sur cette pauvre femme qui est née infirme mais "humble de coeur" et qui a consacré toute son existence à bâtir des écoles pour y éduquer des mécréantes comme moi... Si on n'appelle pas ça donner des perles aux cochons... !


Mais il faut dire qu'à l'époque où j'allais à l'école de jeunes filles catholiques de bonne famille, où l'on portait encore le fameux uniforme jupe bleu marine et chemisier blanc, j'étais encore : jeune, niaise gentille, à côté de la plaque fleur bleue et coincée studieuse. Et comme toute élève de cette école qui se respecte, je chantais à tue-tête : 

Marie Rivier
Servante du Seigneur
Par la volonté de Jésus-Christ
Bienheureuse es-tu en ce jouuuuuuurrrrr
Ô femme apôtre
Douce et humble de coeur
Nous te priiiiiiiiionnnns


Cependant, je ne peux que louer les visions prophétiques de cette brave Mère Rivier car sa devise était : 

crosssea.jpg
Et ô miracle, je suis déjà allée sur les 5 continents et Samuelle pratiquement aussi, je crois !

PS : n'empêche que notre école est célèbre car elle est mentionnée dans l'album "Voir Venise et mourir" de Largo Winch !

Commenter cet article

Samuelle 26/10/2007 14:38

Koyangi,Pardon de te contredire, les paroles exactes sont : "Bienheurse es-tu pour toujours " et non pas "en ce jour".Je tiens à dire que le Seigneur, Lui, voit la VRAIE beauté, pas les artifices corporels que développe le Malin. Ne soit donc pas si perfide avec Marie R. célibataire, sans enfants et  Ardéchoise. Quel cumul !Samuelle

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents