Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Miss Catastrophe Schwarzenegger

Publié par Koyangi sur 10 Décembre 2007, 14:00pm

Catégories : #Les anecdotes

02chrt-copie-2.gif 
Il y a beaucoup de choses que je ne sais pas faire dans la vie et s'il y a un sujet où je frise l'excellence en nullité, c'est bien le ménage ! La fée du logis a certainement ignoré mon berceau à la naissance, il faut dire que la Corée, c'est loin...

Certains pourraient croire que mon aversion pour les taches ménagères est dû à la paresse et ne seront pas tout à fait à côté de la plaque. Mais qui, de nos jours, aime faire le ménage ? A part quelques spécimens rares qui adorent nettoyer, ranger et épousseter pour passer le temps ? Ou pire, qui sont victimes de TOC de la propreté ? Certes, nous avons de la chance par rapport à nos bien dévouées aïeules du XIXe siècle qui lavaient le linge sale dans la fontaine du village par grand vent et par grand froid, avec leur douzaine de marmailles piaillant dans leur jupe, mais tout de même...

Mon plus ancien souvenir dans ce domaine remonte à la petite enfance lorsque j'aidais maman à essuyer les verres ou plutôt à les casser, maladroite que j'étais. Après vint l'époque de l'émancipation où je décidais de quitter le nid douillet familial pour m'installer dans mon propre appartement sans savoir ni cuisiner, ni utiliser une machine à laver (vaisselle ou linge, peu importe, même combat !). Il a bien fallu que je m'y mette pourtant : chaque dix jours, telle Cosette, je descendais à la buanderie avec ma pile de vêtements à laver, dans l'humidité et la noirceur sinistre de la cave. Il fallait mettre en marche la machine, retirer le linge essoré et l'étendre, sur la pointe des pieds, en étirant au maximum ma petite taille pour atteindre les fils d'étendage (ça y est, à présent, tout le monde va croire que je suis une Hobbit !).

Quelques années plus tard, Lui vint me sauver de mon existence de Blanche-neige sans les sept nains, sur son blanc destrier lavé avec Mir Laine. En sa demeure, il avait une elfe de maison toute dévouée à son service et bientôt au mien : elle nettoyait, changeait les draps, passait l'aspirateur et comble du bonheur, elle repassait les vêtements et les rangeait aussi !

La joie fut cependant de courte durée et vint ternir ce "rêve bleu / je n'y crois pas / c'est merveilleux" (c) Aladin, Walt Disney. En effet, avant la visite hebdomadaire de l'elfe de maison, il fallait charger la machine à laver et ce fut l'occasion pour moi de m'illustrer dans un certain nombre de dégâts dont voici une liste exhaustive :

Dégât 1 : la chemise de Lui de blanc d'origine, de rose est devenue.
Dégât 2 : la chemise de Lui de bleu d'origine, de mauve est devenue (bleu + rose = mauve).
Dégât 3 : souhaitant rendre la couleur originelle à la chemise bleue, j'ai eu la bonne idée de la tremper dans de l'eau de Javel et ai réussi à donner un effet batik de tout premier ordre : des grandes taches blanches sur fond bleu ! Le batik fait fureur au Burkina Faso, au Togo voire au Sri Lanka, mais en Suisse, ce n'est pas super fashion... Sauf peut-être auprès des néo-babas-bobos et encore.
Dégât 4 : n'allez pas croire que je ne m'en prends qu'aux vêtements de Lui ! J'ai également détruit mon beau cardigan en cachemire, sniff ! :o( Lui avait pourtant tenté de prévenir le coup en me conseillant de l'amener au pressing ou de le laver à la main. Je l'ai donc lavé à la main... mais l'ai essoré dans le sèche-linge ! Je vous vois vous prendre la tête dans les mains en disant : non, non, non... Malheureusement, oui ! Mon cardigan s'est désintégré en multiples brins de fils au point que j'ai pu en faire une boule de laine de la taille d'un ballon de foot ! Quant à l'état du séchoir, c'était indescriptible, on aurait dit qu'il avait neigé à l'intérieur.
Dégât 5 : par anticipation. Je vais essayer de ravoir mon cardigan en rasant les fils qui restent... Mission hautement périlleuse avec une chance de réussite de 0,75 %.

Tout ceci m'a donc valu le surnom ô combien envié de "Miss Catastrophe Schwarzenegger" de la part de Lui, Schwarzenegger en référence à mes levers d'haltères avec mon Personal Trainer et Miss Catastrophe pour ce que je viens de vous confesser à l'instant.
Je crois que pour le bien de tous, il vaut mieux que j'envisage de faire carrière à l'extérieur de la maison plutôt qu'à l'intérieur.

Commenter cet article

aemi 01/07/2013 21:34


Hahaha je ne connaissais pas ton blog, mais c'est marrant, enfin, t'inquiete pas, on apprend de ses erreurs, personne ne nait fée du logis!


C'estdrôle parce que j'ai fait un post sur le menage il y a deux jours, mais j'ai pas pensé à parler de ça!  ;)


Cela dit, pour avoir fait 3 ou 4 fois lmême erreur avec des vetements auxquels je tenais,  aujourd'hui, crois moi, je Trie!!!

Koyangi 02/07/2013 13:09



Bonjour Aemi,


 


Merci d'être passée sur mon blog. Je ne suis toujours pas une pro du ménage car depuis cet article, j'ai encore détruit un pull en cachemire ainsi qu'un T-shirt que j'aimais beaucoup :o( Bien
entendu, je ne fais plus l'erreur de mettre mes pulls en cachemire dans le séchoir mais il y a toujours un moment où je fais des bêtises... Enfin, le jour où je serais une fée du logis, ça se
saura ! ;o)



Marie 27/06/2013 18:17


La seule personne que la mienne me proposait demandait 15€ de l'heure (non déclaré) alors que la mienne me coute environ 13€ en la déclarant. J'ai trouvé ça trop cher, et puis l'idée de tout
réexpliquer à une étrangère...quand on s'habitue à quelqu'un hein...


Pour le zen pas gagné, quand à faire tous les jours j'aimerais bien mais bon...grosso modo pour cette première semaine c'est pas gagné ! Je prévois un petit coup rapide demain, et un grand coup
lundi après le départ de mes neveux qui viennet passer le week-end (3 ans et 1 an 1/5, autant dire que ça va être l'horreur ^^).

Koyangi 02/07/2013 13:18



Arf, des petits neveux de 3 ans et 1 an et demi, effectivement, c'est mieux de faire le ménage après ! ;o) Moi, ce n'est pas le ménage qui m'attend mais du rangement, pfff, ça ne s'arrête jamais
ces choses-là... :o(



Marie 25/06/2013 14:44


Comment fais-tu quand ton aide ménagère est en vacances ? La mienne est partie deux mois au Bénin, c'est ma première semaine sans elle et je suis déjà désespérée ! 

Koyangi 27/06/2013 12:58



Notre femme de ménage est une perle car elle trouve toujours une remplaçante quand elle part en congé, donc, nous n'avons pas besoin de nous soucier de cet aspect-là. Sinon, je compatis, deux
mois c'est long en effet... La solution serait peut-être de faire un peu de ménage chaque jour et de le prendre comme un exercice zen ? Hum...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents