Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Facebook

Publié par Koyangi sur 17 Novembre 2008, 14:00pm

Catégories : #Les anecdotes


J'ai parfois des a priori assez stupides qui me font boycotter les phénomènes à la mode comme l'I-phone mais aussi Facebook et cela faisait quelques mois que je résistais vaillamment aux injonctions répétées de mes collègues Samuelle et Jumelle astrale de les rejoindre sur ce célèbre site de réseau social. Je croyais en rester là lorsque le destin s'en est mêlé sous la forme d'un SMS reçu d'une ancienne camarade de classe, qui était ma meilleure amie à l'époque où je portais des fonds de bouteille et étais coiffée comme Mireille Matthieu (super).

Le contexte étant posé, je m'en vais vous narrer mes premiers pas et mes premières impressions sur Facebook :

  • Pas no 1 : L'inscription. Comme Facebook est un site où l'on peut se faire des amis à travers la planète entière, je m'y suis inscrite avec mes vrais prénom et nom (chers amis lecteurs, ceci est un scoop, je ne m'appelle pas Koyangi qui veut dire "chat" en coréen), qui, si on mélange toutes les lettres qui les composent et si on les regroupe ensuite d'une manière aléatoire, donnent "Chapiston Pépexe" comme résultat parmi d'autres. J'entre donc l'équivalent de "Chapiston Pépexe" dans les cases indiquées à cet effet et mets une photo de moi - sans appareil photo devant - pour que mes futurs amis puissent me reconnaître. Je pense que l'on peut mettre un pseudo sur Facebook, mais ça devient plus compliqué de reconnaître cette brave Josiane Bolomey de 3e primaire sous le nom de "Flipiti Flipiti Bird".
  • Pas no 2 : Le profil. Plusieurs questions nous sont posées, comme par exemple, si l'on préfère les hommes ou les femmes ou les deux, si l'on est célibataire, marié, en couple ou si c'est compliqué (mais de quoi je me mêle ?), quels genres de musique on aime, quelles sont nos activités, etc. "Ouh là, mais c'est Meetic ?", que je me dis en pianotant sur mon clavier.
  • Pas no 3 : Les amis. Pas le temps de gamberger très longtemps sur la potentialité de Facebook comme site de rencontres que déjà certains amis se bousculent présentent au portillon. Je redécouvre mes camarades de classe qui m'ont connue quand j'étais encore sage, lunetteuse et vaguement gratouilleuse de guitare, style Koyangi à la colo, mais aussi les photos de mon âge ingrat qui remontent par malheur à la surface. Pour tout vous dire, je me sens aussi à l'aise que les invités d'Arthur à l'émission "Les enfants de la télé". Merci les casseroles qui rappellent la difficulté de l'entrée à la vie adulte lorsque je n'étais qu' "un homard sans sa coquille", selon les termes de Françoise Dolto... Ah, la vie n'était pas rose tous les jours ;o) Mais ouf, c'est fini à présent !
  • Pas no 3 à 10 : Le mur, les notifications, le chat et tout ça. Alors, là, c'est le grand foutoir. J'écris un peu n'importe où dans les messages reçus, sur les pages d'accueil, sur mon mur, sur le mur des autres tout en chatant en même temps. Pffff, savez-vous me dire où je pourrais trouver le manuel "Facebook pour les Nuls" ?
  • Pas no 11 : Amis ou pas amis ? J'ignore une personne qui veut être mon ami car je ne lui ai jamais parlé en vrai et en plus, il traîne une très mauvaise réputation... Puis, papa et maman ne souhaiteraient pas que je parle avec des inconnus.
  • Pas no 12 : La vie, la famille, le bonheur. Après plusieurs années sans nouvelles, je découvre quelques tranches de vie de mes connaissances en mode accéléré et condensé : la plupart d'entre-elles sont mariées avec des charmants petits n'enfants, font de la plongée ou des gâteaux, mangent des barbapapas ou écoutent Rihanna. Je suis heureuse de voir que toutes semblent avoir vécu une chouette existence et commets ma première bourde facebookesque en traitant l'une d'elles d'Allemande alors qu'elle est Luxembourgeoise... Oups. Pour me faire pardonner, je l'autorise à me traiter de Japonaise :o(
  • Pas no 13 : La dépendance. Aïe, je sens que je suis déjà bien accro. J'ai constamment envie de vérifier si j'ai de nouveaux z'amis et des nouveaux messages. Le pire, c'est que j'en suis même à poster des messages à mes collègues (pendant la pause, of course) qui sont dans mon bureau au lieu de leur parler, damned !

Facebook est donc une très bonne invention pour communiquer avec ses amis ou pour en retrouver, à la manière de "Perdu de recherche" avec Jacques Pradel mais sans Jacques Pradel et sans flots de larmes, ce qui n'est pas plus mal.

Par contre, Lui ne semble pas spécialement ravi de ma découverte de ce nouveau passe-temps car entre mes jeux vidéos, mon blog et maintenant Facebook, il craint que je me détache de plus en plus du monde réel pour me réfugier dans le monde virtuel. Mais non, Chou, je te rassure, je sais encore faire la différence ! Bon, c'est quand que tu deviens mon ami, faut qu'on discute ! ;o)

Conseil du coach : "Les sauces à base de tomate sont bien moins caloriques que celles à base de crème".

Commenter cet article

Kimchi 28/04/2011 20:33



Hello, je découvre par hasard ton blog et ton post sur facebook me rappelle étrangement mes premiers pas infructueux... D'ailleurs, si tu as trouvé un livre "facebook pour les nuls" je suis
preneuse :DDD Je ne manquerai pas de découvrir ton blog :)



Koyangi 02/05/2011 13:27



Bonjour Kimchi et bienvenue à toi (ça me fait bizarre de t'appeler comme ça, car c'est le nom que j'ai donné à mon chat ;o)) ! Pour Facebook, je n'ai pas trouvé de manuel d'utilisation, mais une
fois qu'on a fait 2-3 erreurs, l'utilisation devient assez facile. Bonne continuation ! ;o)



Topaz3333 21/11/2008 18:05

Comme on dit en anglais: "Welcome to the dark side! Mouhahahhaha!"
 Super ton blog ');">
 
 

Koyangi 21/11/2008 18:02

@Marion : Ben, Koyangi Patinoe Xep ! ;o) Non, si tu insistes et pour ton cadeau de Noël, peut-être que je te donnerais mon prénom ! ;o) C'est marrant pour Facebook, les blogueurs trouvent ça nuls tandins que les Facebookers disent que les blogs, c'est nul. Je pense que c'est un peu comme les pro-PC et les pro-Mac, cette histoire. Pour ma part, je surfe sur les deux et pour l'instant, ça se passe bien ! Quant à l'aspect chronophage de tout ça, c'est sûr que c'est un problème !!!
@Ben : C'est quoi les pets dans FFS et cette histoire de moutons et de vampires ? Encore un truc que je n'ai pas vu, damned ! Poster vainement sur son blog, je ne vois pas de quoi tu parles, Ben ? ;o) Du kimchi, oh oui ! Pour mon identité, tu tapes Princesse Fiona et me voilà ! Meuh non, comme pour Marion, peut-être que je pourrais faire une big action groupée de Noël ! Ca, c'est du teasing ! ;o)

ben / 종경 20/11/2008 17:58

Toi aussi tu as attrapé le virus Facebook ! ... Et à lire ton post, tu sembles déjà incurable ;)
Comme jérôme, je trouve ça nul... Et pourtant, je m'y connecte tous les jours pour prendre connaissance de mes notifs et vérifier que personne ne me chipe mes pets dans FFS. :p
Les notifs, comme tu dis, c'est ce qu'il y a de plus embêtant (après la question de la confidentialité). Entre ce qu'on reçoit et ce qu'on envoie, c'est le bazar.
Après, se défouler sur des forums, poster vainement sur son blog (ça nous est tous arrivé) ou wizzer son interlocuteur sur MSN/Yahoo/autre n'est pas plus valable qu'envoyer des moutons ou des vampires dans Facebook.
Ok, me reste plus qu'à découvrir ton identité, miss Koyangi, afin que je puiss t'envoyer du kimchi via Facebook.

Marion 20/11/2008 13:24

Raaaah, tu t'appelles Patinoe Xep. Je veux connaitre ton prenom maintenant!!!!!J'ai arrete Facebook, ca me bouffait du temps et je ne supporte pas que les gens te ressortent des photos d'il y a 10 ans en se marrant comme des baleines...ca et les faux amis... rah la la la!!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents