Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

La Thaïlande, le Pays du Sourire

Publié par Koyangi sur 16 Janvier 2009, 14:00pm

Catégories : #Les voyages en Thaïlande

DSCN0821 

Ouh là, mais où j'en suis, moi ?

 

Mon retour en Suisse se passe bien mais sur les chapeaux de roue et avec de grosses émotions auxquelles je ne m'attendais pas a priori et des décisions à prendre rapidement (voyons, de quelle couleur mes ongles cette fois ? On pourrait les faire rouge noir ? ;o)). Décidément, 2009 ne sera pas forcément l'Année du Boeuf comme je l'avais prédit, mais peut-être l'Année du Neuf et des gros chambardements (positifs, je vous rassure) !

  DSCN1175.JPGL'orchidée, symbole national du Pays du Sourire. On en trouve partout !

 

Bon, je rassemble mes esprits et vais vous parler de Hat Patong, la ville où Lui et moi avons résidé principalement pendant nos vacances en Thaïlande, même si nous avons testé tous les moyens de locomotion possibles et disponibles sur place - pieds, hors-bord, tuk tuk, taxi, éléphant, motorbike - pour nous balader dans la province de Phuket.

 

DSCN0995.JPGPatong Beach le jour. Pour ma copine Mjb, nous n'avons pas rencontré une seule méduse dans la mer, sauf un matin où Lui en a trouvé 3 mortes sur le sable

 

DSCN1007.JPGPatong City Center, la nuit

 

DSCN1157.JPGN'oublions pas que Patong a été dévastée par le tsunami en 2004. Quant à l'utilité du panneau, j'émets quelques réserves. Parce que courir sur 300 mètres pour échapper à une vague meurtrière, il faut s'appeler Husain Bolt et encore...

 

Je crois que Patong, on aime ou on déteste et qu'il n'y a pas vraiment d'entre-deux. Moi qui n'aime rien tant que goûter, sentir, entendre, palper, voir des choses inconnues et différentes, j'étais aux anges et j'ai adoré ! Ou plutôt j'ai adoré Patong en vacances car je n'aimerais pas y vivre ad vitam aeternam (mais qu'est-ce qui me prend de semer des locutions latines un peu partout dans mon article aujourd'hui ?).

 

Patong est un joli "foutoir" de tout et de n'importe quoi. Tout d'abord, il y a une concentration phénoménale d'humains de tous genres - mention spéciale pour la grande ouverture d'esprit des Thaïlandais qui tolèrent sans problème les transsexuels dans leur société - avec plein de natifs qui semblent ravis d'accueillir des touristes en les saluant aimablement et en tentant d'établir des contacts avec eux :

 

Thaïlandais : Where are you from / D'où venez-vous ?

Moi : Switzerland / Suisse

Thaïlandais : ???

Moi en mon for intérieur : Zut, ce n'est pas gagné, ils ne comprennent pas quand je leur dis que je suis Suisse... Tant qu'ils ne me prennent pas pour une Thaïlandaise payée par Lui pour l'accompagner, ça va !

 

A vrai dire, j'acceptais très mal l'idée de passer pour une des nombreuses "filles" que l'on voyait marcher dans la rue en compagnie d'hommes étrangers en échange de quelques nuits tarifées. Tant que j'avais la peau pâle, la confusion était moindre, mais vers la fin de notre séjour, je me suis fait arrêter une fois en compagnie de Lui par un garde de la sécurité de l'hôtel où nous logions, qui avait reçu comme consigne d'interdire l'accès à toutes les "filles" qui voulaient y entrer... jusqu'à ce qu'il se rende compte de sa méprise. Groumpf.

 

A ce propos, voici ce qu'une connaissance de Lui s'est exclamé quand il a appris qu'il partait avec moi en Thaïlande : "partir en Thaïlande avec sa copine ou sa femme, c'est comme amener sa bière à Münich" (à méditer).

 

Cependant, Lui a été un amour et a parfaitement assumé la situation. Pas comme moi :

 

Thaïlandais : You... Japan ?

Moi : Yes ! (argh)

Thaïlandais : Aligato.

 

Oui, la honte, je sais, mes ancêtres coréens se retournent dans leur tombe ! Mes chers trisaïeux, je suis vraiment navrée pour ce que j'ai fait et je mérite que l'on me retire le passeport coréen... que je n'ai pas. C'est juste que je ne voulais pas que l'on me prenne pour une de ces "filles", vous comprenez ? D'ailleurs, je me suis rattrapée par la suite :

 

Thaïlandais : Where are you from ? (D'où venez-vous ?)

Moi : Korea ! (Corée)

Thaïlandais : Anyeonghaseyo.

 

Patong est un joli "foutoir" de tout et de n'importe quoi. Les gens conduisent n'importe comment, ne s'arrêtent jamais pour laisser les piétons traverser et il est souvent hasardeux de circuler entre les voitures, les tuk tuk et les vélomoteurs. Quant à l'urbanisme, elle laisse à désirer avec les câblages des fils tout emmêlés qui pendent au-dessus des têtes, mais ce n'est pas grave car cela fait du bien de connaître un environnement moins "carré" qu'en Suisse où tout est systématiquement réglementé.

 

DSCN0984.JPGUn des célèbres "tuk tuk" qui ne répondraient pas aux normes de sécurité en Suisse...

 

DSCN0982.JPGUne jolie famille siamoise juchée sur un scooter... A l'examen théorique de conduite, on m'aurait demandé : "cette famille a-t-elle le droit de circuler ainsi ?" Réponse a) Oui, la famille a l'air heureuse. Réponse b) Oui, l'homme porte un casque. Réponse c) Non, la femme et le garçon ne portent pas de casques et il est strictement interdit d'être plus de deux personnes sur un véhicule motorisé à deux roues.

 

Patong est un joli "foutoir" de tout et de n'importe quoi. A la plage, outre la horde de touristes en maillots de bain et un couple de Japonais qui se baignaient en pull à manches longues et en bermuda pour garder leur teint de porcelaine, on y rencontre des marchands ambulants qui vendent des épis de maïs, de l'aloë vera, des beignets de crevettes, des espèces de flûtes de pan, des vêtements, des valises, des écharpes, des cuisses de poulet, des nems, des fausses lunettes de soleil, des faux bijoux Tiffany, etc. Le gros souk, en fait ! Mais ce n'est pas grave car lorsqu'on a la chance de croiser un jeune vendeur de glaces qui se confond en remerciements en joignant ses mains sur sa poitrine car on lui laisse un pourboire de CHF 2.- / EUR 1,35, on pleure derrière ses solaires tellement l'écart entre les niveaux de vie entre la Suisse et la Thaïlande est grand et on lui souhaite de connaître le bonheur du plus profond de son coeur.

 

DSCN1067.JPGTiens, mais qu'y a-t-il sous mon transat ? Oh, un chien qui sommeille ! L'île de Phuket grouille de chiens errants. Lui m'a interdit de les caresser car il les suspectait d'être couverts de puces...

 

Aussi, lorsqu'on rentre au bercail et que l'on découvre ceci sur les murs de notre pays qui est l'une des nations les plus riches du monde, on se demande de quel côté se situe le monde civilisé :

 

image.jpgAffiche UDC contre l'extension de la libre circulation à la Bulgarie et à la Roumanie. Campagne infecte qui devrait être interdite ! En plus, ce n'est pas sympa pour les corbeaux :o( 

Commenter cet article

Koyangi 20/01/2009 12:50

@Marion : Merci, Marion ! A Tokyo au mois de février, pourquoi pas, mais il fait encore un peu froid, glagla ! Désolée pour ces posts sur la Thaïlande, mais c'est ce dont j'ai envie de parler ces temps, mais plus pour très longtemps, je te rassure !@Lili rose : Oui, je sais, ce n'est pas bien d'assumer et de dire n'importe quoi... Oups. C'est vrai que la Thaïlande, comme certains pays moins riches de la planète, peut être déroutante pour un Européen par le côté "je vis au jour le jour". Mais bon, ils n'ont pas tellement le choix et arrivent pourtant à être décontractés et souriants, ce qui n'est pas forcément le cas dans notre pays hyper-organisé. Pour ma part, j'aime me rendre dans ces pays car je me rends compte que l'on peut vivre sans forcément tout avoir et hors de la consommation à outrance.

lili rose 19/01/2009 17:12

Oh la la, ma pauvre, être confondue avec une de ces "filles", c'est pas top! Mais en même temps, te passer pour une chinoise...tss tss, la menteuse! ;) lolça à l'air vraiment le foutoir complet dis donc, je sais pas trop si ça me dit d'y passer mes vacances... J'aime l'organisation :pQuand à la campagne UDC, no comment! Ils sont affreusement racistes et xénophobes! Une honte dans un pays si multi-culturel!

Marion 17/01/2009 14:22

D'habitude, je trouve ça chiant, les posts de voyages. Et puis ça me rend jalouse. Mais là, tu m'as fait rire et j'ai tout bien lu.Dire que tu es japonaise?!! Argh, attention, Dieu pourrait te punir en t'envoyant un billet pour Tokyo au mois de février!Quant à la campagne d'affichage, "pas classe" est le moins qu'on puisse dire...

Koyangi 17/01/2009 08:59

@Scheharazade : Tulipe noire ? Cette fleur te sied à merveille ! Je te souhaite d'en recevoir un beau bouquet dans ta demeure enchantée ! Bises.

Scheharazade 16/01/2009 16:11

Quelle belle escapade ma chère !^^Rouge noir ? J'opte plutôt pour tulipe noire...Kisu

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents