Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

I feel like Christmas

Publié par Koyangi sur 12 Février 2009, 14:00pm

Catégories : #Les plaisirs

Lausanne et sa cathédrale sous la neige... C'est morne beau comme une carte postale helvétisante.

Boudiou, la neige qui n'en finit plus de tomber m'aurait-elle fait perdre la tête ?

Bon sang, Koyangi, cesse d'hiberner et réveille-toi ! Noël, c'est passé depuis un mois et demi et nous sommes en février !
Oui, peut-être, mais j'ai le droit de me sentir comme je veux et pis, c'est mon blog, na !

Ce matin, quand je me suis réveillée et que j'ai aperçu le paysage si calme et si blanc à travers la fenêtre, j'ai éprouvé un sentiment de zénitude proche de la joie (ouille, il va falloir cesser définitivement d'absorber des substances pas nettes). Je ne sais pas pourquoi mais cette blancheur immaculée m'a mise de bonne humeur et Kimchi le chat aussi, qui, malgré son âge respectable de 15 ans, s'amusait comme une folle avec une boucle de ceinture en cuir, tombée d'un pantalon à Lui. Je l'ai rejointe dans son jeu et nous avons entamé une partie de football endiablée (je te shoote la boucle avec le pied et tu me la renvoies avec ta papatte, goooaaaalll !) avant que je me décide à partir travailler.

Le jardin botanique de Lausanne sous la neige... C'est beau comme un jardin nipponisant.

Dehors, l'air était frais mais supportable. En marchant, mon esprit s'est envolé vers Noël ou plutôt vers l'ambiance de Noël et tout ce que je n'avais pas eu le temps de faire le 24 décembre, en raison de notre départ en vacances vers le soleil, les plages et les palmiers de la Thaïlande (argh, ça fait mal d'y repenser).

C'est aujourd'hui seulement que je constate que nous sommes en plein hiver (mieux vaut tard que jamais, n'est-ce pas ? Elle est gentille...). Avant, j'ai vu les effets climatiques de l'hiver, mais je n'ai pas ressenti l'hiver au fond de moi, trop absorbée par mes préoccupations et mes rendez-vous, mes sorties et les petits tracas du quotidien. Afin d'en profiter un maximum, j'ai décidé de consacrer toute la fin de l'après-midi et la soirée à décorer le sapin de Noël, écrire des cartes de voeux à célébrer cette saison à ma manière. Lui étant de sortie, cela tombe bien.

 

Dès la fin du travail, j'irais faire du sport dans mon club de fitness suivi d'une séance de hammam ou de sauna pour me sentir un peu comme en Scandinavie, puis j'irais prendre un verre d'aquavit avec Rudolph le renne chercher un chocolat chaud nappé de crème Chantilly chez Starbucks que je siroterais en route tout en réfléchissant à ce que je pourrais bien commander chez le traiteur. Je rentrerais ensuite probablement chez moi, allumerais le feu dans la cheminée (euh, non, je préfère ne pas courir ce risque), gratouillerais le large front de Kimchi le chat et regarderais un DVD (Dr. Jivago me semble tout indiqué), bien emmitouflée dans ma couette en écoutant le vent souffler dans les arbres dénudés de la toundra. S'il pouvait y avoir des ours polaires, des pingouins et la banquise qui craque tout autour de mon igloo, cela me plairait aussi (tu parles, tu serais morte de trouille, oui) !

Nicolas Vanier et ses chiens dans la neige... C'est beau tout court et il n'y a pas de mot en -sant possible.

Oh, et si j'achetais "Mémoires glacées" de Nicolas Vanier avant de regagner mes pénates ? Voilà une chouette idée (MERVEILLEUX !!! Bon, le Frangin, tu sors de mon corps ?) ! Ou alors, un roman de Jack London... A ce propos, un doux souvenir se rappelle à ma mémoire : papa et maman nous avaient confiés à ma marraine pour quelques jours au chalet de mes grands-parents paternels, qui étaient là, eux aussi, avec nos cousins. C'était l'hiver, le chalet était douillet et confortable avec des peaux de mouton dans chacune de nos chambres pour nous protéger du froid - malgré le chauffage central, sait-on jamais - et j'avais découvert dans nos valises des livres que papa avaient glissés pour nous distraire, dont "Croc-Blanc", qui fait partie, depuis, de mes nombreuses madeleines de Proust.

Croc-Blanc hurlant dans la neige... C'est beau comme un loup dans un paysage alaskisant.

C'est définitivement cette atmosphère sereine et régressive que je veux retrouver ce soir. Je me préparerais peut-être même quelques tartines de pain beurrées avec du miel, comme j'en mangeais au petit-déjeuner en ce temps-là avec un bol de chocolat crémeux bien chaud.

"J'aime me retrouver à des semaines, à des mois de marche de la moindre route, du premier village. La sensation que j'éprouve alors est indescriptible"
- Nicolas Vanier -

Commenter cet article

Koyangi 16/02/2009 12:23

@Emma : Oh, tu habites à Lausanne, ma parole ?!! Un de ces quatr', nous allons être obligées de nous voir pour un "goûter de blogueuses" ! ;o) Je suis partante de mon côté si tu veux bien. Mon parapluie lui, s'est retourné 4 fois au moins, après, je l'ai fermé et ai préféré me faire rincer... @July : Oui, j'ai vu ta recette de cannelés, je sens que je vais en préparer pour le dîner un soir et je reviendrais te dire ce que j'en ai pensé ! Miam ! Zibous.@Marion : Merci, chère et belle Marion ! Oui, l'ordre et la psychorigidité sont des qualités bien helvétiques, quoique ces "valeurs" ont tendance à se perdre, ma bonne dame. Ah, Croc-Blanc, une bien triste histoire où j'ai versé quelques larmes mais qui se termine bien, heureusement ! Bonne semaine au pays du Japon clément !

Marion 13/02/2009 02:11

Decidement, j'aime beaucoup ton blog. Toujours tres bien ordonne, c'est un truc d'helvete?Croc-Blanc est aussi une de mes madeleines. je le lisais a l'age ou on demande des livres sur les volcans et la nature...Que j'ai toujours d'ailleurs!Profite bien de cette journee blanche. Au Japon, il fait enfin bon et je suis aux anges! Rien a voir avec la frigorification de l'annee derniere!

July 12/02/2009 22:13

mmm ça fait rêver !!! bonne soirée ma koyangi ! ps : j'ai mis la recette des cannelés (salés !) au chèvre !! bibis

emma 12/02/2009 15:38

Comme tu dis, on se croirait vraiment en plein hiver avec toute cette neige !!! Vive Lausanne et ses grandes pentes, ce matin j'ai juste cru 356 fois que j'allais glisser / tomber et mon parapluie s'est autodétruit 8965 fois! Quelle joie ... oui mais c'est drôlement beau et calme! Ps: en grande fan de Nicolas Vanier j'approuve ton choix!Bonne soirée emmitouflée

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents