Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

La Traviata di Giuseppe Verdi

Publié par Koyangi sur 27 Février 2009, 14:00pm

Catégories : #Les plaisirs

Jeudi 26 avril : 6700 pas (0), 35 minutes de vélo elliptique (+1), 1 bouteille d'eau plate de 0,5 dl (+1 : achat utile), envie : sac 24 heures Syracuse Gérard Darel (-1), gourmandise : 2 gaufrettes au chocolat offertes par une collègue (-1), orgueil : soirée de filles. Eté abordée au restaurant par inconnu anglophone, très grand, bien habillé, trop bronzé, dents étincelantes, accompagné de 3 petits Japonais. Est venu vers moi en me demandant si j'étais Chinoise, Japonaise ou Coréenne. Lui ai répondu que j'étais Valaisanne Coréenne. M'a dit que les Japonais lui avaient confié que je ne pouvais pas être nippone car j'étais trop belle pour être une Japonaise. Hin, hin, hin, je me marre. Plan de drague nul (-1).

Total
: +2 points bonus -3 points péchés capitaux = -1 point paradis des fruits (c) Marion.

(c) Internet - Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir... Faust, Charles Gounod

Après ce clin-d'oeil à la "Koyangi Jones" que je tiendrais pendant le temps du Carême, je m'en vais vous parler de culture. Enfin, soupirez-vous derrière vos écrans d'ordinateur, il était temps ! Ce soir, Lui et moi allons voir La Traviata, opéra en 3 actes, composé en 1853 par Giuseppe Verdi.

(c) Internet : Aimer, c'est ce qu'il y a d'plus beau, Aimer, c'est monter si haut, Et toucher les ailes des oiseaux, Aimer, c'est ce qu'il y a d'plus beau... Roméo et Juliette, Gérard Presgurvic

Cette oeuvre, retranscrite ici par mes soins façon XXIe siècle, parle d'amour et de sacrifice : Nicolas (Alfredo Germont en vo), issu par son père d'une famille de la petite noblesse hongroise, tombe amoureux de Carla (Violetta en vo) lors d'un dîner chez Jacques, leur ami commun. Carla décide de laisser tomber ses nombreux amants pour vivre une folle passion avec Nicolas mais c'est sans compter sur le père de Nicolas, qui au nom de la morale bourgeoise traditionnelle "M'enfin, il est marié et est père de 3 enfants !", persuade Carla d'abandonner son fils. Carla envoie alors un texto de rupture à son bien-aimé "jt kit", ce qui le rend fou furieux et déclenche chez lui une envie de réforme nationale. C'est en découvrant un e-mail de son père à Carla que Nicolas se rend compte que non seulement ce dernier a perdu 5 milliards d'Euros en investissant chez Madoff mais que Carlita n'a jamais cessé de l'aimer. Fébrile et repentant, il se précipite chez sa bien-aimée qui, hélas meurt dans ses bras, foudroyée par la maladie de Buerger ou thromboangéite oblitérante (phtisie en vo).* 

En gros, l'action est un peu comme je la décris, sauf qu'elle se passe aux XIXe siècle, que le décor, tendu de damas rose de Chine ourlé de perles fines, sera certainement fastueux avec des meubles en moire d'argent brodé de soieries d'or et que les toilettes seront plus merveilleuses les unes que les autres, débordant de dentelles, de sequins, de rubans velours, de ruchés, de noeuds-noeuds et de falbalas-lalas.

(c) Internet - Getrennt von Dir zu sein, ist mir der gröste Pein... Die Zauberflöte, W.A. Mozart 

Pardonnez-moi ce soudain accès de blog-de-fille aigu, mais j'avais trop envie de féminiser cet espace d'expression, hi hi hi. Pour rester sur cette note glamour, je vais suivre le conseil que m'a donné Caroline la Carabine et porter une "robe bleue". Coup de bol, j'en ai une dans ma penderie qui sera parfaite pour l'occasion !

Robe de soirée Ymayaba - Détail. Moi aussi, je peux me déguiser en fifille avec froufrous et falbalas-lalas ;o)

Quant à Lui, il prendra un gros oreiller pour pouvoir s'endormir à son aise...

*Toute ressemblance, ou similitude avec des personnages et des faits existants ou ayant existé, ne saurait être que coïncidence fortuite et indépendante de la volonté de l'auteur.

La Traviata
Opéra de Giuseppe Verdi
Direction musicale : Andriy Yurkevych

 

Théâtre de Beaulieu Lausanne
Internet :
www.theatredebeaulieu.ch

Commenter cet article

Koyangi 28/02/2009 19:17

Emma : Merci, Emma ! Pour la photo de l'oreiller de Lui, c'était une de ses boutades car il aime l'Opéra ! Je ne l'aurais pas obligé sinon, je ne suis pas sadique à ce point ;o) @Scheharazade : Merci, Scheharazade, c'est vrai que Cendrillon n'est pas loin de ce que je suis vu que je traîne toute la journée en jean et pullover... Pour les compliments, tu les mérites largement, bisous.

Scheharazade 27/02/2009 22:29

OOoh quelle merveilleuse toilette, on dirait celle de Cendrillon !J'aime beaucoup ton début de billet à la Bridget Jones.^-~Mille & un chuuups : oh c'est gentil ce que tu dis de moi ci-dessous, j'en rougis.

emma 27/02/2009 14:34

Je vous souhaite de passer une très bonne soirée.Ta robe a l'air très belle en tout cas, mais j'aurais bien aimé une photo de l'oreiller de lui ;-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents