Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Là où j'étais ces deux jours en Autriche

Publié par Koyangi sur 3 Juillet 2009, 13:00pm

Catégories : #Voyage, #Klagenfurt, #Autriche

Titre pas très français pour vous expliquer pourquoi j'étais muette depuis mercredi. Tout simplement parce que Lui et moi avons fait un petit break dans la semaine pour aller là :


Ce n'est pas pour crapahuter quelque part dans les Alpes suisses que nous avons pris congé - le week-end suffit largement - mais pour nous rendre à Klagenfurt en Autriche. Pour une Helvète comme moi, je ne peux pas dire que je me suis sentie dépaysée vu que les paysages de la Carinthie ressemblent à s'y méprendre à ceux de la Suisse : forêts entretenues au cordeau, géraniums au balcon, montagnes, chalets, cloches de vache, tout y est à l'exception du cor des Alpes. Je me serais même crue dans l'Oberland bernois par moments.

Comme toujours avec Lui, les conditions de voyage étaient extrêmement pénibles, à commencer par l'hôtel et son spa de 2000 m2 complètement pourri où nous attendait une suite avec une chambre et un lounge spacieux sans parler de la salle de bain ultra moderne. Nous avons même eu droit à deux TV à écran plat, une dans chaque pièce, pour vous expliquer combien nous avons été déçus.

Hall principal majestueux de l'hôtel qui donnait le vertige...

Rustique mais chic !

La nourriture était aussi infecte que l'hébergement. Il a fallu prendre un téléphérique pour atterrir au sommet d'une montagne où était dressée une vaste tente à l'intérieur bleuté qui abritait les entrées - carpaccio de boeuf, tartare de saumon, mini assiettes design contenant du risotto, du filet de boeuf ou des côtes d'agneau divines - disposées dans un décor de sculptures de glace, tandis que les plats chauds typiquement autrichiens comme les Wiener Schnitzel, saucisses et salade de pomme de terre pour les plus connus (mention spéciale à l'Apfelstrudel qui était tellement bon que j'en ai versé des larmes) étaient servis dans le restaurant principal.

Une découverte : le chocolat chaud au piment, un délice !!!

I love Austrian cooking! Un peu beaucoup roborative, mais schlurpique !

Bien entendu, nous nous sommes ennuyés comme des rats morts devant le spectacle de piètre qualité que l'on nous a montré : des amazones cracheuses de feu vêtues de cuir et un jazz band débordant d'énergie. Puis, il n'y avait pas assez d'alcool : entre les coupes de champagne, le Siberian Cocktail inventé spécialement pour l'occasion, la bière, le vin, le cognac et les spiritueux proposés, le tout à discrétion, on ne savait franchement pas que choisir.

Come on baby, light my fire... Même l'appareil de photo a eu peur et a vu trouble.

C'est donc avec beaucoup de soulagement que nous sommes rentrés hier dans la soirée, en nous promettant de ne plus jamais accepter d'invitation aussi nulle ! ;o)

PS : Merci à la boîte de Lui de nous avoir offert deux jours de rêve dans la campagne autrichienne. J'ai le blues devant mon PC rien qu'en y repensant ce matin...

Commenter cet article

Koyangi 07/07/2009 12:50

@QueenC : Oui, Queenie, c'était atroce de vivre des moments pareils. La vie avec Lui, c'est trop horrible, Koh-Lanta à côté, c'est du pipeau ! ;o) Bisous.@Marion : C'est bien ce qu'il me semblait, Lui fait tout pour que je comprenne que ça ne va plus dans notre couple. En plus, ce n'est pas la première fois qu'il me fait le coup, c'est ça qui est grave ! Mais bon, je souffre de dépendance affective, un jour il aura ma peau, c'est sûr ! :o) Bises.

Marion 04/07/2009 06:04

Je crois que Lui essaie de se séparer de toi en douceur pour t'infliger une  telle corvée!Il n'y a pas à dire, ces autrichiens, ils ne savent vraiment pas recevoir! Quelle bande de rats!

QueenC 04/07/2009 01:36

Ma pauvre chérie! Quelle épreuve cela a du être pour toi...ohlàlà ça avait l'air affreux.Non, franchement, tu as un mec en or! :-)Bisous bisous!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents