Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

6 jours de célibat

Publié par Koyangi sur 28 Mai 2010, 13:00pm

Catégories : #Les anecdotes

PAS.JPG

L'objet bizarroïde en blanc sur la photo est un flacon rempli de sel que j'ai donné à Lui ce matin pour le protéger tout au long de son voyage. En effet, depuis qu'une fille m'en a parlé (décidément, je crois vraiment n'importe quoi), j'ai toujours du sel avec moi et dans mes bagages quand je prends l'avion. Lui m'a dit que ce n'était pas malin car les douaniers allaient prendre le sel pour de la cocaïne et qu'il allait se faire arrêter à cause de moi.

 

"Bon, ben, je me casse, tchô !"

 

Voilà les dernières paroles que j'ai entendues de Lui quand il est parti ce matin pour Dubaï. Pour replacer la phrase dans le contexte, il faut savoir que je faisais semblant de pleurer et que ça l'a amusé de jouer au vilain macho ;o) Nous sommes un couple de romantiques, oui, oui (j'espère quand même qu'il pensera à moi quand il regardera les étoiles dans le désert, comme il me l'a promis).

 

En attendant son retour, je vais me mettre à la tapisserie comme Pénélope loin de moi l'idée de me morfondre toute seulette à la maison car même si nous vivons ensemble, Lui et moi avons toujours eu à coeur de garder des bonnes relations avec les amis que nous avions avant de nous connaître et de préserver une part d'indépendance dans notre couple, à commencer par notre sacro-saint "jeudi off" où chacun fait ce qu'il veut de sa soirée.

 

Même si je n'ai pas un programme aussi exotique et bling bling que Lui, j'ai six jours alléchants devant moi :

  • Une sortie en boîte avec Belinda et Romichka qui affolent tous les hommes sur leur passage tellement elles sont belles et tellement elles sont bombasses (tiens, je m'exprime comme Sarkozy dans les Guignols de Canal+). J'adore les jolies filles. D'une manière parfaitement hétérosexuelle, s'entend.
  • Une virée shopping avec ma nouvelle copine Julie qui m'a demandé si je pouvais lui recommander un salon de coiffure. Ne connaissant pas très bien ses goûts, je ne sais pas si j'ose déjà lui parler de mon coiffeur péruvien trop marrant qui officie chez Valentino Coiffure à Lausanne. J'écrirais un billet sur ce salon un jour, car c'est un endroit... ébouriffant !
  • Un déjeuner chez le binôme papa-maman avec mon frère et la puce. Je leur proposerais d'aller au Luna Park dans l'après-midi s'il fait beau (leur = mon frangin et la puce, car mes parents et les parcs d'attraction, ça fait trois).
  • Un dîner d'anniversaire avec ma copine Madame et échanges de cadeaux. Nous devons encore choisir le restaurant. Je me verrais bien dans un gastro, moi...
  • La télécommande pour moi toute seule et pas de Lui en train de critiquer mes choix d'émissions pour décérébrés sur M6 ! ;o)
  • Des gâteaux, des gâteaux, des gâteaux et de la nourriture pas saine ! ;o)
  • Une tête d'hallucinée après une nuit de "hardcore gaming" sans que Lui me dise d'aller me coucher !
  • Un rattrapage de films plus nunuches les uns que les autres dans le short-pyjama de Lui trop grand mais hyper confortable. Ces jours, je sanglote devant n'importe quoi : un dragon en carton-pâte, un épisode de "Desperate Housewives" saison 6, un spot publicitaire avec une marmotte qui siffle dans un caddy... Tout va bien.

Finalement, 6 jours seront tout juste suffisants pour mener à bien tout ce que j'aimerais faire.

 

Pour finir avec une touche d'amoûûûûûr, parce qu'on s'aimeuh, Lui et moi, je fais remonter un post que j'avais écrit à l'époque sur ma rencontre avec Lui, vous savez, le type qui m'a quittée ce matin en me disant "Bon, ben, je me casse, tchô !" ;o) :

lapin_stvalentin1.jpg

 

Au mois de mai 2006, je vivais gentiment mon célibat avec Kimchi le chat, dans mon 2,5 pièces + cuisine et salle de bain vides, fermement décidée à terminer mes jours à la Bridget Jones, "seule mangée par mes deux chiens, mon corps retrouvé trois semaines après ma mort". Cette fin tragique ne m'angoissait même pas, tellement j'avais donné au niveau des relations foireuses.

Au mois de mai 2006, le problème de ma mort étant réglé, je passais mon temps à voir mes amis, à aller au cinéma, à jouer sur l'ordinateur, mais surtout à travailler, travailler, travailler... à tel point que maman, m'ayant trouvée bien fatiguée, m'a poussée à faire une thalassothérapie n'importe où dans le monde pourvu que je prenne quelques jours de repos.

Appel à l'agence de voyage. On me propose soit Djerba en Tunisie ou Marrakech au Maroc (je voulais du soleil, tant qu'à faire). Va pour Djerba à l'Hasdrubal Thalasso & Spa. Le séjour passe vite, les soins sont agréables, le thé de jasmin au sirop d'orgeat est délicieux, l'esthéticienne est adorable, la plage est belle et les visites (Synagogue de la Ghriba, plus vieille synagogue du monde, musée, souk et constructions romaines) sont intéressantes.

Arrive le moment du retour. A l'aéroport, j'avise un homme tout bronzé dans sa chemise en lin blanche, assis en face de moi, qui me regarde furtivement de ses grands yeux foncés. Je plonge aussitôt les miens dans "Bust-A-Move", mon jeu sur ma console DS, car je me sens embarrassée sans trop savoir pourquoi.

Enregistrement. Je vois que l'homme à la chemise blanche n'est pas dans la même file que moi. Fausse alerte. Je tends mon passeport et mon billet de vol retour à l'hôtesse de sol.

Procédure d'embarquement. Qui vois-je assis dans MA rangée près du hublot à côté de MON siège ? L'homme à la chemise blanche !

Je m'assieds. Nous commençons à discuter. Il s'appelle Lui ;o), il est Portugais, il habite en Suisse et... il est charmant ! Le vol se passe très (trop) vite. Arrivés à Genève, Lui me dit qu'il doit chercher sa voiture au parking pour se rendre à Zürich où l'attend son vol pour Riga, capitale de la Lettonie (notre histoire a toujours eu un côté international, marqué par de nombreux voyages en avion) et me propose de me conduire chez moi à Lausanne, ce que j'accepte volontiers et en toute inconscience ! Il aurait pu être un dangereux fou psychopathe, mais voilà, j'étais gourde et Cupidon était passé par là.

En chemin, nous parlons de nos amis respectifs et, au fil de la discussion, Lui m'apprend qu'il connaît mon cher Oli, oui, amis lecteurs, l'auteur du
Swisspassport ! Décidément, le monde est petit et mes craintes de finir découpée en morceaux dans une benne à ordures s'envolent à jamais. Cet homme ne peut être que bien s'il connaît mon brave copain Oli !

Depuis, Lui est parti pour Riga
, est revenu, m'a invitée à dîner, m'a re-invitée à dîner, m'a re-re-invitée à dîner, etc. et nous ne nous sommes plus quittés.

 

Rhôôô, comme c'est meugnon !

 

Ma copine Mimi Marshmallow dit que ce n'est pas juste car il n'y a qu'à moi que ça arrive, des choses pareilles. Mais, moi, ce que j'en dis, c'est :

  • Ecoutez votre maman (ou votre papa, c'est bien aussi) quand elle vous pousse à faire quelque chose. Elle vous connaît mieux que n'importe qui et en plus, elle vous aime.
  • N'hésitez pas à voyager seule. Sérieux, je ne me suis pas ennuyée une seconde.
  • Partez en thalassothérapie, c'est bien ! Et ce n'est pas que pour les vieux, comme je le pensais.
  • N'ayez pas peur de mourir "seule mangée par mes deux chiens, mon corps retrouvé trois semaines après ma mort". C'est toujours mieux que de finir sous les coups de Freddy, Les Griffes de la Nuit.
  • Vivez heureuse en toutes circonstances, seule ou accompagnée.
  • Continuez à croire en l'Amour avec un grand Y, même si vous n'y croyez plus !
Commenter cet article

Koyangi 04/06/2010 12:44



@MissFrica : Mais ce n'était pas prévu au programme ! Lol ;o)


 


@La souris rose : Oh, pour m'être amusée, je me suis amusée ! Ce soir est enfin mon premier jour à la maison, ouf.


 


@Nike Air Max 90 : Merci pour le bonne chance, j'en ai eu bien besoin ! ;o)



nike air max 90 03/06/2010 05:05



Bon programme!Bonne chance!



la souris rose 02/06/2010 21:07



jolie rencontre, c'est une histoire très romantique! en tout cas, tu vas avoir pleins de choses a faire pendant ton "célibat"^^, amuses toi bien alors! bisous!



MIssfricadelle 02/06/2010 15:16



Bouhouhouhouhou tu n'écris pluuuuuuuuus !



Koyangi 02/06/2010 13:59



@July : Ton couple aussi est formidable, July et j'en suis très heureuse pour nous tous ! Bisous.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents