Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Dallo Zio e dalla Zia a Perugia (ITA)

Publié par Koyangi sur 31 Octobre 2012, 02:00am

Catégories : #Perugia, #Italie, #Voyage

"Les composantes du bonheur, selon les chercheurs, ne sont pas l'argent, mais les amis, notre relation avec eux, notre relation proche avec la famille et celle avec ses collègues et voisins"

Dominique Loreau

 

Lorsque Lui m'a proposé de descendre chez le Zio et la Zia de notre ami Lobo à Perugia en Italie lors du week-end du Jeûne Fédéral, je lui ai demandé benoîtement combien d'Euros je devais changer, pensant que nous nous rendions dans l'ancienne ville étrusque actuellement capitale de la Région Ombrie.

 

Lui : Oh, EUR 50.- suffiront largement. Tu sais, nous n'allons pas beaucoup sortir !

Moi : Quoi ? EUR 50.- seulement pour 3 jours dans une grande ville ? Je vais prendre au moins EUR 100.- au cas où et retirerai le reste sur place au Bancomat.

 

August-2012-3642.jpgDes amis, une belle Jaguar XF large et confortable, une bouteille d'Acqua Panna, voilà une des meilleures façons de voyager !

 

August-2012-4076.JPGL'eau, c'est bien, mais le prosecco qui n'attendait que notre venue pour être servi, c'est mieux ! ;o) 

 

C'est seulement lorsque nous sommes arrivés devant la maison du Zio et de la Zia (oncle et tante en italien) après 9 heures de route que j'ai compris que : 1. Nous n'allions pas rester enfermés dans un 2 pièces cuisine salle de bain à 6 pendant tout le week-end et que : 2. J'allais avoir beaucoup de mal à dépenser mes EUR 100.- même en le voulant très fort ;o) En effet, à la place des Palais, des églises, des boutiques et autres places aux noms prestigieux que je m'attendais à trouver, j'ai découvert avec ravissement une belle et grande maison de deux étages située dans un petit village proche de Perugia qui n'était pas sans me rappeler la villa de mon amie C. à Athènes. 

 

DSCN7604.JPGAugust-2012 4075August-2012 3636DSCN7622.JPGCopy of DSCN7623Copy-of-DSCN7625-copie-1.JPGDSCN7607August-2012-3612.JPGLe gramophone fonctionne encore. En découvrant la maison, je me suis souvenue d'un passage du livre Mange, Prie, Aime dans lequel Elizabeth Gilbert décrit avec drôlerie et minutie une soirée dans la maison de famille de son ami italien Luca Spaghetti. Il faudra que je le relise

 

August-2012 4080Le salon privé de la Zia qui occupe le 2ème étage abritant aussi les espaces communs du couple tandis que le Zio possède tout le rez-de-chaussée où il s'est aménagé une cuisine avec une cheminée rien que pour lui histoire "d'avoir la paix" ;o) Le Zio déteste qu'on le regarde cuisiner. Le 1er étage quant à lui est une sorte de No Man's Land avec les chambres où nous avons dormi, la cuisine de la Zia, un autre salon, une salle de bain et la salle à manger

 

August-2012-4072.JPGAugust-2012-4067.JPGDans le jardin bordé par une rivière presque à sec (il n'a pas beaucoup plu dans la région cet été) ainsi que d'une grotte "idéale pour cacher des cadavres" selon Lui ;o), il y a deux blocs de pierre, vestiges d'une presse à olives datant de l'époque romaine

 

Lui et moi avions fait la connaissance du Zio et de la Zia cet été lors d'un barbecue chez Lobo. Le Zio est un homme extraordinaire d'une bonté infinie et la Zia, toujours vêtue à la dernière mode, n'est pas en reste, même si elle a un peu tendance à "houspiller" son homme mais je crois qu'il aime ça ;o)

 

August-2012-3635.JPGAugust-2012-3616.JPGLe Zio s'est construit un petit chalet rappelant la Suisse ainsi qu'un barbecue de compète dans le jardin. Il est passé maître dans la cuisine au feu de bois et à la braise qu'il renouvelle plusieurs fois pendant la cuisson pour ôter le gras de la viande qui a coulé dessus. On entendrait presque grésiller les travers de porc sur la photo qu'il nous a servis un soir à dîner et qui étaient à tomber ! Ah là là, que de magnifiques et gourmands souvenirs... ;o)

 

J'ai adoré l'ambiance familiale qui régnait dans cette maison abritant pour l'occasion deux générations sous le même toit : le Zio et la Zia, Lobo et Aline avec qui nous étions aussi partis en vacances en Thaïlande et à Genova en début d'année, plus Lui et moi. J'ai adoré rire et converser en passant allègrement du français à l'italien et de l'italien au français, tout le monde s'exprimant parfaitement dans ces deux langues, j'ai adoré les excellents plats que le Zio et la Zia nous ont préparé tour à tour, les deux étant de sacrés cordons bleus et j'ai adoré avoir la possibilité de nous refaire une santé au vert, loin de tout (et d'Internet), au milieu des poules, des oies et des canards avec CARPE DIEM comme seul mot d'ordre !

 

DSCN7590.JPGDSCN7600August-2012-3638.JPGAugust-2012-4083a.jpgDSCN7591.JPGDerrière la grille protégée par deux lions en pierre, s'ébattent les oies, les canards, les poules et les pigeons du Zio en toute liberté autour de plusieurs bassins d'eau. Il faut les entendre réclamer de l'herbe fraîche ou rouspéter le soir pour exiger que le Zio leur ouvre la porte de la volière pour dormir quand il leur crie "A letto ! A letto !" (= Au lit) en tapant dans les mains ! Alors que les oies âgées de 20 ans ainsi que les canards mandarins ont obtenu la "grâce présidentielle" de la part de la Zia de ne jamais finir dans une assiette, il n'en est pas de même pour les poules, les canards et les pigeons. Le Zio éprouve une grande tristesse d'avoir à les abattre, mais s'il ne le faisait pas, il se retrouverait tôt ou tard avec 3'000 volatiles sur les bras... Croyez-moi que nous n'avons eu aucun scrupule à nous régaler des pigeons et des poulets du Zio ! ;o) Peu d'animaux ont en effet la chance d'être élevés dans de telles conditions et avec autant de respect et de passion et cela aurait été franchement dommage de ne pas leur faire honneur.

 

August-2012-4070.JPGAugust-2012-3614.JPGAugust-2012-4068.JPGAugust-2012-4069.JPGDans le jardin potager, des raisins roses et noirs, des fleurs multicolores, des tomates petites et grosses mûres à point, des piments rouges à profusion, des herbes aromatiques et plusieurs sortes de salades que le Zio avait plantées exprès pour nous. Le bonheur !  

 

Grazie mille, Zio e Zia ! Tutto era bello, buonissimo et perfetto. Alla prossima volta in Svizzera o in Italia ! Bacetti.

Commenter cet article

Anne-Laure 14/11/2012 09:45


Quel week-end dépaysant et quel couple atypique ! À te lire, on sent de  la générosité et de la gentillesse émanant de ces personnes ; et une certaine tendresse à leur égard. :)

Koyangi 03/12/2012 13:15



Oh oui, le Zio et la Zia sont des êtres extrêmement généreux ! Je me réjouis d'ailleurs de les revoir à la fin de l'année car ils viennent passer quelques jours en Suisse chez Lobo et Aline qui
ne seront pas là mais qui nous ont demandé de nous occuper d'eux. Il n'y a pas de souci, déjà que Lui et moi, nous cherchions à les adopter ! ;o)



megb 01/11/2012 15:06


c'est encore moi....  je t'ai tagué car j'aime beaucoup ton blog mais tu n'ai pas obligé dy répondre!!! bis

Koyangi 05/11/2012 12:14



Bonjour Meg. Pas de souci, je ferai ton tag ! Merci et bises.



megb 01/11/2012 13:29


Excellent week end en effet! Pour les pigeons et les poulets je suis absolument d'accord cela aurais été dommage de ne as en profité surtout s'ils sont nourrient en plein aire sans cochonnerie!!!
Quand je vais au portugal je mange également les poulets de ma tante qui sont également élevès en plein aire et la viande est incomparable à ce que l'on achète au supermarché. Contente que tu es
pas un bon week end.

Koyangi 05/11/2012 12:16



Comme tu as de la chance d'avoir une tante qui élève ses propres poulets et en plus au Portugal, un pays qui est cher à mon coeur puisque Lui vient de là-bas ! :o) Dès que j'aurais le temps, il
faudra que je fasse des recherches pour trouver du bon poulet fermier à Lausanne. Bonne semaine à toi !



Melodie 01/11/2012 08:23


Quel weekend parfair! Et ta citation du haut est vraiment adéquate (quoique s'offrir une belle chose de temps en temps, ca rend heureux aussi ;))

Koyangi 01/11/2012 12:15



Bien sûr que cela rend heureux aussi, nous sommes bien d'accord ! ;o)



michel 31/10/2012 19:33


Waow c'est beau tout ça . Cette maison avec ça décoration début vingtième siècle tranche avec ce qui fait aujourd'hui.


Quand je vois ce jardin et ce parc à animaux quel travail pour s'occuper de tout ça, une occupation qui est bonne pour la santé dans tous les cas.

Koyangi 01/11/2012 12:19



Il est clair que l'intérieur de la maison du Zio et de la Zia change des appartements Ikea ;o) Pour ma part, j'adore découvrir les univers des uns et des autres.


 


Le Zio se lève à 4h tous les matins pour s'occuper de ses oiseaux et de son jardin, mais il adore ça. C'est vraiment un loisir et une passion pour lui car il ne vend rien et ne fait pas commerce
de ses bêtes. En contrepartie, il a des produits extraordinaires à sa table tous les jours et ça doit être une grande fierté de pouvoir récolter ainsi le fruit de son travail !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents