Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

L'amour est dans le pré 2010, épisode 9

Publié par Koyangi sur 3 Août 2010, 13:00pm

Catégories : #Le salon

Dans 15 jours, l'amour est dans le pré, ce sera fini  - "Enfin, pas trop tôt !", soupireront certains - donc il faut en profiter jusqu'à la dernière goutte de lait de chèvre rance !

 

C'est bizarre, mais hier soir en regardant la TV, j'ai eu l'impression que M6 avait elle-aussi hâte d'en finir au plus vite avec les amours de nos agriculteurs préférés : montage hâtif, commentaires lacunaires, zapping toutes les 3 minutes...

 

Les agriculteurs aux amours déchus :

 

Sylvie : Sylvie, qui devient de plus en plus revêche et méprisante au fur et à mesure que les épisodes s'enchaînent, reste congelée dans le passé et Philippe ne peut plus rien faire pour la réchauffer. Il la quitte en lui donnant une dernière leçon d'humilité et de tennis indoor, ce qui lui vaut encore des critiques de la part de l'éleveuse-jamais-contente qui aurait préféré jouer à l'extérieur. Enfin, jouer est un grand mot, puisque Sylvie n'a jamais fait de tennis de sa vie et a bien de la peine à retourner les balles que Philippe lui envoie pourtant doucement. Hors de son haras, elle fait nettement moins la maligne, la Sylvie ! Au moment des adieux, on sent quand même un trémolo dans sa voix qui pourrait éventuellement nous laisser croire qu'elle regrette sa décision... Tant pis pour elle, elle a laissé échapper un coach tout disposé à lui dispenser gratuitement des cours de fitness et de nutrition !

 

Vincent : Vincent, qui aura été assez trouble pendant toute l'aventure, dit non à ses deux prétendantes, même si Elodie, qui sait nourrir les agneaux et conduire un tracteur, lui plaisait bien. Malheureusement il ne se voit pas vivre avec et cela tombe bien car elle non plus ! Elodie repart néanmoins avec les honneurs du jury et une rose. Apparemment, il semblerait que dans 15 jours, nous comprendrons ce qui a réellement motivé Vincent à les repousser toutes les deux. Le suspense est intense. Au hasard, une ex qui serait reviendue entretemps ?

 

3418396-photo-crop-pdbdf6a28fcbc26c67cc5634128303d01-episod.jpg

 

Alain : Le Schumacher des céréales s'est comporté comme un ami avec des activités d'amis avec les deux F (Fanny et Fabienne) et c'est en tant qu'ami qu'il décide de rester seul parce qu'à l'instar de Sylvie, il souffre encore de ses relations passées (mais qu'est-il venu faire dans cette galère, alors ?) et ne veut pas se laisser aller de peur d'être malheureux à nouveau. Je suis d'avis qu'un bon psy pourrait l'aider à se libérer et à se défaire de toutes les valises qu'il traîne de son passé car lorsque Fabienne lui dit qu'il est un "homme bien" et qu'il se met à pleurer, on sent que quelque chose est cassé en lui ou alors il souffre de maniaco-dépression. La fin est belle, tout le monde s'embrasse et se souhaite le meilleur pour le futur du meilleur, mais M6 laisse entendre qu'il y aurait peut-être anguille sous roche avec une des F qui aurait repris contact avec Alain... Le suspense est intolérable.

 

3418392-photo-crop-pdbdf6a28fcbc26c67cc5634128303d01-episod.jpg

 

Guy : Histoire d'un naufrage annoncé depuis belle lurette. Guy a joué au Poker, a fait All In au Turn avec sa paire de Dames et s'est ramassé un Bad Beat à la River. Estelle n'accepte pas que "Guy puisse dire à Claire qu'il aurait dit à Estelle qu'en fait il aurait aimé que Claire dise à Estelle que elle et Estelle, elles pourraient dire à Guy que..." Bref, Estelle et Claire laissent tomber Guy comme une vieille chaussette sans même prendre la peine de lui dire au-revoir (à moins que ce soit un coup monté de la Prod). Il n'y a pas que les agriculteurs qui sont des mufles. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai eu la vague sensation que Claire, vexée de n'avoir pas été retenue par le Bisounours malgré ses yeux verts de Princesse, s'est vengée en allant tout déballer à Estelle. Dans les cours d'école, on appelle ça rapporter, ouh, la vilaine !

 

Les agriculteurs aux amours pas (encore) déchus :

 

3418378-photo-crop-pdbdf6a28fcbc26c67cc5634128303d01-episod.jpg

 

Jean-Pierre : Jean-Pierre rejoint Christelle, vendeuse de confitures de son métier, sur la place d'un village désert de Lozère sous une pluie battante. Il y a de la flotte partout : dans l'air mais aussi sous terre car le village est construit sur une rivière. Dans ce cadre rendu encore plus déprimant quand la Castafiore du Morbihan se met à chanter, on ne sait que miser sur leur relation de couple. Tiendra, tiendra pas ? Ils se bécotent et se tiennent par la main, mais cela suffira-t-il pour dépasser le stade du seul trempage de biscuit ? A noter le cadeau que Christelle offre à Jean-Pierre avant de partir : un recueil de poèmes cucul la riflette où il est question "d'anges avec une boucle d'oreille coeur". On est ému.

 

Nicolas : Pour Nicolas et on le sentait venir gros comme une porcherie, c'est facile, il choisit Christine, la fille qui habite près de chez lui. Après un rapide bisou sur la joue et un modeste mais mignon bouquet de jonquilles, on retrouve Nicolas 15 jours plus tard découvrant à la fois le logis de Pimprenelle (qui l'accueille en survêtement) et son sens du décor : des écharpes de l'OM partout (au mur, sur le clic clac du salon, dans la cuisine) et une housse de couette avec l'inscription "le bonheur est dans le lit". On en vient presque à regretter Valérie Damidot et ses stickers, c'est dire. Manque de bol, Nicolas est fan du PSG, mais ce n'est pas grave : quelques heures de Body Pump et de Body Balance et tout sera oublié ! On tient là le couple le plus hygiénique de l'émission qui finit par s'échanger un rapide petit béco du bout des lèvres, mais vite parce que c'est sale.

 

3418370-photo-crop-pdbdf6a28fcbc26c67cc5634128303d01-episod.jpg

 

Pascal : Lucie, surnommée Lulu par ses intimes comme on l'apprendra plus tard dans la soirée, organise une surprise pour Pascal : elle se barre un dîner "romantique" sur une péniche en compagnie de personnes du 3e âge. Forçant sa timidité, la petite Lulu attrape le micro et déclare tout le bien qu'elle pense de Pascal et de son "séjour merveilleux" (euh...) chez lui. Pascal est très embarrassé ou très touché par les paroles de la petite Lulu : il sourit ! Mais il ne parle toujours pas. Toujours est-il qu'il accepte de rendre visite à Lulu et à ses parents d'accueil (décidément, la pauvre Lucie n'a pas été très gâtée par la vie. On comprend pourquoi elle s'accroche ainsi désespérément à Pascal, pauvre enfant abandonnée de l'ADASS) qui font tout ce qu'ils peuvent pour arracher quelques mots de la bouche de Pascal qui se sent très mal ou très à l'aise puisqu'il se croise les bras. On souhaite de tout coeur à la petite Lulu qu'elle se réveille un jour et qu'elle tombe sur un partenaire autre qu'un ours mal dégrossi émettant des onomatopées quand il est en forme...

 

3418410-photo-crop-pdbdf6a28fcbc26c67cc5634128303d01-episod.jpg

 

Philippe : C'est chaud entre Philippe et Margarida qui ne se gênent pas pour se rouler des pelles (avé la langue, yurk) devant la caméra tout en continuant à se comporter comme s'ils avaient 14 ans. Ils se retrouvent peu après chez Margarida en Alsace, qui a juste le temps de lui servir une tranche de kouglof avant que Philippe lui saute dessus. C'est chaud, je vous l'avais dit. Sauf que ça va être difficile entre eux s'ils campent chacun sur leur position : Philippe souhaite avoir des enfants alors que Margarida a déjà 47 ans (bon, il y a encore de l'espoir vu que la plus vieille maman du monde est une Indienne qui a accouché de jumeaux à l'âge de 70 ans) et Margarida veut rester en Alsace, soit à 600 km de la ferme de Philippe, pour vivre avec ses trois enfants.

 

Agnès : Ca sent drôlement le roussi entre Maîtresse Domina et le Premier de la Classe qui ne sait plus quoi inventer pour que Maîtresse Agnès daigne bien le garder en tant que gentil toutou lèche-bottes prêt à lui cirer les pompes, voire plus si affinités (oh oui, fais-moi mal). Afin d'être sûr qu'Agnès lui rendra visite, Olivier lui demande de lui prêter une bague. Pour en faire quoi, on se pose la question, c'est sûr. Donc, Agnès débarque chez Olivier de fort méchante humeur, critique tout ce qu'elle voit (la cuisine qui n'est pas située à la bonne place, la déco qui ne lui plaît pas, Olivier qu'elle n'aime pas) et se voit malgré tout offrir une bague comme marque de reconnaissance pour toute sa bonté, sa gentillesse et sa douceur. Agnès, elle est tellement heureuse de recevoir ce cadeau qu'Olivier est obligé de se jeter sur elle pour avoir un bisou ! "Qui aime bien, châtie bien" comme on dit, mais dans ce cas, je dois avouer que j'ai un gros doute...

 

3418376-photo-crop-pdbdf6a28fcbc26c67cc5634128303d01-episod.jpg

 

Yoann : Dans "l'amour est dans le pré", les hommes sont de fragiles choses tendres et romantiques au coeur pur tandis que les filles sont de viles sorcières à la critique acerbe et au caractère retors. Yoann n'échappe pas à la règle : il n'en peut plus d'amour pour Emmanuelle qu'il imagine déjà enceinte de ses dix enfants qui s'ébattront dans le domaine qu'il souhaite retaper sur le terrain hérité de ses aïeux. Il se voit déjà fêter Noël avec sa tribu, le Yoann, autour d'une dinde farcie aux marrons que sa douce et chère et tendre aura préparée de ses blanches mains tandis que les enfants entonneront des chants de Noël autour de l'âtre enguirlandé de rouge et de vert. C'est beau de se projeter ainsi dans l'avenir ! Le problème, c'est qu'Emmanuelle, plus pragmatique, ne voit pas les choses de cette manière et aimerait que "Yoyo" redescende sur terre et cesse de la considérer comme la Belle au Bois Dormant ou Blanche-Neige ou la Fée Clochette ou Dorothy dans le magicien d'Oz... Bon, tu te réveilles, Yoann, "ou bien ?" comme on dit en Suisse. Une Suisse représentée comme dans les pubs des chocolats Milka avec ses chalets, ses pots de géraniums et son coucou qui fait coucou, sauf que je croyais qu'Emmanuelle était de Tolochenaz dans le canton de Vaud ? Enfin, peut-être que M6 souhaitait un cadre plus authentique, plus sauvage, moins civilisé. Tu vois comment ou bien ?

Commenter cet article

JuhLyAhn 04/08/2010 17:42



MDR, pas tellement accro , mais tu me diras, j'ai du matos pour programmer des enregistrements. Donc ds les jours tristes de retour de vacances, je pourrai me distraire en regardant les deux
derniers épisodes :D hihi ! 



Koyangi 04/08/2010 12:30



@JuhLyAhn : La semaine prochaine, c'est la partie que j'aime le mieux car ils partent en voyage !!! Cela fait un moment que j'attends cet épisode ! Quant à
tes vacances, dis-moi, tu es sacrément accro, non ? ;o) Le sevrage va être rude, moi je dis ! ;o)



JuhLyAhn 03/08/2010 22:04



rahlala comme tu dis, le suspense est insoutenable là ! vite à dans 8 jours ! Et pis vite à dans 15 jours même si je ne suis pas sûre de pouvoir les regarder en temps et en heure ... merde les
vacances !! (lol)


 


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents