Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

L'amour est dans le pré, saison 5

Publié par Koyangi sur 18 Janvier 2010, 14:00pm

Catégories : #Le salon

1-copie-1(c) Photo : Internet

Après une saison 4 captivante de "L'amour est dans le pré", M6 remet une couche pour 2010 avec la saison 5 et la présentation des candidats aspirants à la love story sur fond de paysages verdoyants, vides mais beaux mais vides. Ah, la campagne...

Cette année encore, M6 a déniché de magnifiques spécimens d'agriculteurs/trices. Priorité aux dames :

La présentatrice : Karine Le Marchand, mannequin. Karine Le Marchand peut t'animer n'importe quoi : des débats sur la famille, des magazines culturels, des jeux d'aventure, etc. On l'attendait par contre beaucoup moins sur le terrain boueux des amours rurales dans les villages les plus reculés de France. Grâce à elle, le téléspectateur lambda dont je fais partie, a une vision complète de ce qui se fait de mieux à Paris sur le thème de la fashion countryside attitude, quand tu pars en visite chez les paysans. "Ma Chérie, ma Chérie, tu emportes avec toi une quinzaine de doudounes, autant de bonnets, de gants et d'écharpes assortis et tu seras simplement MAGNI-FAÏ-QUE ! Les leggins dans les bottes, c'est bien, mais ce qui te rendra absolument SUB-LAÏ-ME, c'est une grande cape blanche pas pratique mais tellement FANTA-STAÏ-QUE !" (c) Cristina Cordula
Si j'étais un homme : Karine, c'est de la bonnasse

l amour est dans le pre-agnes-05


L'ex-prétendante : Agnès, viticultrice dans le champagne. Dans la saison précédente, Agnès était malmenée invitée par Christian, éleveur de porcs, qui n'avait rien de mieux à lui offrir qu'une part de pizza surgelée froide et un yaourt nature en guise de repas, "même qu'elle n'avait qu'à chercher la cuillère à la cuisine si elle voulait manger son dessert, d'abord et pis, c'est tout". Il l'avait ensuite emmenée voir un gros verrat saillir une jeune truie, pis, comme Agnès n'était toujours pas contente, il l'avait priée de se barrer vite fait. Apparemment, cette expérience ne l'a pas trop refroidie, puisqu'elle a décidé de rempiler, sauf que cette fois, ce sera à elle de se venger, casser sélectionner du mâle et de lui donner plein de saletés à manger.
Si j'étais un homme : Même un bout de rognon mal cuit passe mieux avec une flûte de champagne

La gentille : Sylvie, éleveuse de chevaux. Sylvie, elle est douce, Sylvie, elle est gentille. Tellement gentille qu'elle a laissé la bride sur le cou à son homme qui est parti voir ailleurs si le pré était plus vert. Il n'empêche qu'à force de lui dire de "faire des choses de son côté", il a peut-être pris la remarque un peu trop au pied de la lettre. Bref, la gentille Sylvie cherche un sosie de Robert Redford, Patrick Swayze ou de Sylvester Stallone (?). En gros, elle cherche un homme. Parce que des points communs entre Rambo et l'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, je n'en vois pas.
Si j'étais un homme : My name is Steven, Steven Seagal, babe

Quant aux hommes, c'est pas mal non plus, il y a de tout :

l amour est dans le pre-nicolas-01
Le beau : Nicolas, éleveur de vaches laitières. On sent tout de suite qu'il recevra plus de courrier que les autres. D'abord, parce qu'il est coiffé comme Ken, ex de Barbie, puis parce qu'il est propre sur lui, qu'il a des dents blanches et qu'il est bien habillé comparé aux autres. Seul point négatif, sa passion pour la chasse car il y en a qui qui n'aime pas qu'on tue des bambis, même adultes, même si c'est pour les manger.
Si je devais postuler : Un agriculteur aussi lisse et propret, c'est louche

l amour est dans le pre-freddy-01
Le moins beau (okay, ce n'est pas le seul) : Freddy, maraîcher bio et éleveur de vaches allaitantes. C'est sûr que les fées ne se sont pas toutes bousculées sur le berceau du petit Freddy à sa naissance puisque son physique atypique est plus proche de celui de Gollum Quasimodo que celui de Brad Clooney, mais je l'ai trouvé touchant et j'espère qu'il tombera sur une vraie bombe façon Esméralda pour faire taire les mauvaises langues, moi la première. Bon, faut-il encore que l'Esméralda en question ait un estomac solide, car s'envoyer un petit-déjeuner à base de coups de rouge et de tartiflette, comme ça, au saut du lit, ce n'est pas donné à tout le monde !
Si je devais postuler : Pour les petits lapins bios

Le timide : Vincent, éleveur de brebis. D'un point de vue purement télévisuel, cela s'annonce d'ores et déjà difficile à suivre : entre les bêlements des brebis qui ne permettent pas d'en placer une et lui qui semble extrêmement réservé, les prétendantes auront intérêt à s'imposer sinon on aura encore droit au coup de la phrase qui tue du style : "on n'a pas besoin de se parler, on se regarde dans les yeux et on se comprend". Rasoir. Mention spéciale à Karine Le Marchand qui était toute surprise que les brebis avec des cornes, c'était des béliers...
Si je devais postuler : Pour les bébés brebis. Ah, ça s'appelle des agneaux ?! 

Le normal : Yoann, aviculteur et céréalier. Tellement normal qu'il n'y a pas grand chose à dire. Tout est aseptisé et sous contrôle, à part maman. Ah, si, pas de fumeuse à la maison ! Et préparée à endurer supporter des massages de 4 heures !
Si je devais postuler : Un destin à la Madame Bovary ?

Le mort de faim : Philippe, éleveur de vaches allaitantes. En voilà un qui a le physique de l'emploi : cou épais, stature compacte et râblée, un vrai taureau comme il en a dans son champ, l'anneau dans le nez en moins. Et prêt à l'emploi avec ça ! Il annonce fièrement à la présentatrice qu'il est "inséminateur", qu'on reconnaît les taureaux à leurs "pompons" et que l'une de ses vaches s'appelle "Kamasoutra". Si ça, ce n'est pas du message subliminal...
Si je devais postuler : Tant de virilité exacerbée, oups, non

Le technophile : Alain, céréalier. Me paraît plus intéressé par son tracteur toutes options : sièges chauffants, GPS, ABS, airbags, etc., que par une relation avec une femme, à moins qu'elle soit pilote de formule 1 une passionnée de tuning auto, dans ce cas, on peut espérer une longue vie de bip bip, de manettes télécommandées et de polish protecteur à deux.
Si je devais postuler : Vous croyez qu'il aime "Transformers" ?

l amour est dans le pre-jean-pierre-01
Le tombeur : Jean-Pierre, éleveur de vaches laitières, aviculteur et céréalier. Lui, on se demande ce qu'il fait là car il a séduit des filles par milliers, du moins c'est ce qu'il déclare devant la caméra. C'est logique : Quand on porte une boucle d'oreille avec un coeur qui pendeloque au bout, cela ne peut qu'émoustiller la dinde, surtout lorsqu'il lui dit qu'il est "prêt à lui donner son coeur, d'ailleurs il le porte à l'oreille" ou quelque chose du genre qui m'a laissée coite. J'étais tout aussi coite lorsqu'il s'est mis à chanter "L'envie d'aimer" (C'est tellement siiiiimple, l'amourm / tellement possible, l'amourm / à qui l'eeeennntend, reeeeeegarde autourm) pendant que la pauvre Karine lâchait une larme de douleur, le tympan percé.
Si je devais postuler : Pas pu tout entendre, Lui a exigé que je zappe car il souffrait aussi des oreilles

L'inconnu : Guy, éleveur de veaux sous la mère. Pas vu à cause des oreilles fragiles de Lui... :o(

l amour est dans le pre-paul-01
Le moine : Paul, éleveur de vaches laitières. Alors, Paul, c'est une véritable découverte de M6 ! Lui, il ne fait pas dans le bio mais dans le zen. Il pratique les arts martiaux, a été follement amoureux d'une fille asiatique avant qu'elle le quitte parce qu'elle était promise à un autre (c'est malin, il aurait pu lui demander avant de sortir avec elle, quand même) et son destin de bonze dans un monastère bouddhiste était tout tracé quand... il s'est réveillé un jour dans le Finistère en plein milieu d'un troupeau de vaches. On ne sait pas pourquoi. Le karma, peut-être ?
Si je devais postuler : Qui sait, après ma 342e réincarnation...

l amour est dans le pre-pascal-01
Le métalleux : Pascal, céréalier. Wow, nouvelle découverte de M6 lui-aussi ! M6 nous gâte pour cette 5e saison. Fan de hard rock, il veut une femme vampire rousse et gothique avec des gros lolos. Bah oui, quoi ! Marre du politiquement correct avec tous ces paysans qui cherchent une femme douce, gentille, sensible et qui sait cuire (c) Norbert, saison 4. Sex, Drugs & Rock'n'Roll, yeah les potes, in ze pré !
Si je devais postuler : Ni gothique, ni rousse et avec des petits lolos, laisse béton, Koyangi !

Cette saison 5 s'annonce décidément bien prometteuse. Je me réjouis d'ores et déjà de suivre les prochains épisodes !

M6 - Emission "L'amour est dans le pré"
http://www.m6.fr/emission-l_amour_est_dans_le_pre/

(c) All photos sauf la première : Julien Knaub/M6

Commenter cet article

Koyangi 22/01/2010 13:24



@Madame Kévin : Merci. Le but est de rester courtois avec les candidat(e)s car si on les critique trop violemment dans les blogs, après, y'en aura plus qui oseront se présenter
pour les prochaines émissions. Déjà qu'il n'y aura plus de "Super Nanny", sniff :o(

@Julie : J'ai hâte aussi ! Par contre, je n'ai pas trouvé de date de diffusion pour l'épisode no 1 sur M6. Il faut déjà que les candidat(e)s reçoivent des lettres, j'imagine.



Julie 19/01/2010 17:59


Hihi moi j'ai loupé la présnetation mais j'ai tout ratrappé avec ton article c'est comme si j'y étais!! j'ai hâte que ça commence!!


Madame Kévin 19/01/2010 17:27


Quel sérieux dans l'analyse !
Tu arrives à la fois à être drôle et bienveillante.


Koyangi 19/01/2010 13:33


@Ploquette : Il y a du très très beau monde, j'ai déjà repéré mes chouchous dans le tas. J'espère que les prétendant(e)s seront à la hauteur et qu'on verra bientôt deux Goths
Lolitas s'embourber les plateformes compensées dans la bouse ! Ca promet ;o)

@Pomme : De rien, même si je pense qu'à Singapour, ce genre d'émission ne doit pas exister : il faudrait déjà qu'il y ait des fermes ;o)

@MissFrica : En fait, il y avait une autre séance de rattrapage samedi après-midi sur M6, c'est là où j'ai vu l'émission. Bien sûr que j'aimerais aussi savoir ce qu'ils sont
devenus, si Nono et Guylaine se sont reproduits par exemple. Et je t'envie ton Parisien qui imite Norbert, car je ne peux pas attendre ça de Lui, il a HORREUR de l'amour est dans le pré. Quoique
les commentaires qu'il fait quand je regarde mes programmes débiles sont plutôt marrantes.


Missfricadelle 19/01/2010 09:39



Rha mince, moi j'ai pas pu tout voir de ce lancement, c'était super tard et j'étais morte... mais je sens que cette saison sera à inscrire dans les annales!!!!
Mais ce que j'attend par dessus tout, c'est l'émission "que sont-ils devenus", qu'on rigole encore avec Norbert (que le Parisien imite à la perfection d'ailleurs, c'est flippant) et sa Guilhaine
qui sait cuire...
Mouarf



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents