Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

L'amour est dans le pré, saison 6, ép. 1

Publié par Koyangi sur 15 Juin 2011, 01:00am

Catégories : #L'amour est dans le pré, #Télévision

Pour le premier épisode de l'Amour est dans le Pré, on ne peut pas dire que ma copine Madame et moi avons été gâtées car nous étions sagement en train de commenter chaque minute de ce passionnant feuilleton agricole lorsque la TV nous a lâchées : plus de signal, images bloquées, ô rage, ô désespoir, ô tas de purin ennemi !

 

Moi : Ca y est, ça remarche à Lausanne !

Copine Madame : Ben pas chez moi, c'est sans doute le décalage horaire !

 

Par conséquent, je vais vous écrire aujourd'hui le compte-rendu de ce que nous avons vu parce que oui, j'avoue, je ne suis pas férue à ce point des idylles campagnardes pour me taper la rediffusion sur M6 Replay.

 

Or donc, au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, mais la Parole n'était certainement pas avec nos agriculteurs de la Saison 6, puisqu'ils étaient ma foi assez peu bavards lors du dîner au restaurant où Maman Kaka (Karine Le Marchand qui les considère comme ses enfants, tout va bien) les avait réunis. Fabien, le cow-boy français, s'était lavé les cheveux pour l'occasion même si l'on peut légitimement se demander si la panoplie complète de Lucky Luke est une tenue adéquate pour se balader à Paris en dehors de Carnaval ou de la Gay Pride, tandis que Jean-Michel, l'éclopé de la vie, s'ennuyait déjà de ses vaches et que Matthieu, le beau gosse, s'est vu affublé de son surnom de... beau gosse (ma copine Madame et moi, l'appelons BG parce que c'est plus rapide à taper par texto). Une excellente soirée, en somme.

 

Une salade mêlée avec du maïs plus tard, nous retrouvons nos 14 aspirants aux feux de l'amour (ah non, ça, c'est un autre feuilleton) confinés dans une belle demeure aux alentours de Paname pour ouvrir leurs lettres ! Enfin !!! Saluons au passage la Prod' qui cette année a fait de gros efforts de présentation pour ficeler le courrier reçu d'un beau ruban en satin bleu (je n'ai pas vu s'il était rose pour les filles) avant de les faire distribuer par Maman Kaka dans un panier en osier du dernier chic !

 

Devant cette avalanche de lettres manuscrites, de photos de Top Models, de Dieu du Stade en slip moulant et de fille qui se prend pour un melon (gné ?), de portrait inséré dans un coeur, de cartes de vache et d'envolées lyriques comme "juste après t'avoir vu dans l'émission, j'ai fait une mousse au chocolat aussi bonne que toi" ou un truc du genre (attention, cannibale inside), je me suis dit que finalement, les courriels à notre époque, ce n'était pas plus mal pour effacer d'un simple clic tous les éléments compromettants de nos délires amoureux passés. Ahem.

 

Revenons aux candidats qui parlent de "tas" et de "choses" sans qu'on sache toujours s'il s'agit des lettres ou des prétendant(e)s : Alexis, le viticulteur de Porquerolles, décide de faire une pause, visiblement très remué et troublé par... quoi, on l'ignore (au hasard, Maman Kaka qui est trop bonne ?), Céline veut jeter tous les moches "à la poubelle" et Jean-Claude "sélectionne toutes les filles qui commencent par un A" (euh, est-ce que A est la lettre qui a été retenue en 2011 pour donner des noms aux animaux ? Quand Kimchi le chat est née, c'était l'année des J par exemple. Oui, ça ne paraît pas super logique de prime abord, mais Kimchi le chat a été enregistrée sous le nom de "Jinnah de Nadir-Shah" dans le livre des origines félines des Provinces françaises) avant de les jeter pour les filles qui commencent par un B, puis de se débarrasser de toutes les filles qui se sont reproduites, puis de montrer ses chaussettes sales et blanches à Maman Kaka en lui faisant remarquer que c'est écrit "Aventure" dessus. Ah.

 

Là, Maman Kaka qui est pourtant douée quand il s'agit de feindre l'émotion, craque et rigole à n'en plus finir, relâchant tous les efforts qu'elle fait depuis la veille pour se contenir et ne pas éclater de rire toutes les 5 minutes.

 

Les 14 finalisent leur choix et ne gardent que les plus joli(e)s de leurs prétendant(es), même s'ils avaient tous déclaré quelques mois auparavant que le physique ne comptait pas, qu'ils privilégiaient la beauté intérieure et patati et patata. Ils ne s'embarrassent pas non plus des éventuels écarts d'âge : moi, Jean-Michel, 37 ans et toi, candidate, 19 ans... Hum.

 

Au terme de ce casting impitoyable, arrive enfin le moment que nous attendons (presque) tous : l'entretien d'embauche des candidat(e)s à l'amour fermier ! Et c'est aussi à cet instant-là que la TV décide de partir aux fraises, sacrédié de nondidju. On retiendra cependant que :

 

LO

 

Loïc ne sait pas se vendre puisqu'aux trois premières femmes sélectionnées, il leur raconte qu'il vit dans un trou perdu, que sa vie sociale est nulle, qu'il va manger midi et soir chez sa môman, que chez lui, Koh-Lanta à côté c'est de la grosse marrade, qu'il n'a que de la piquette et des rognures de fromages à proposer en guise de repas, qu'il mange ses croûtes et qu'il se gratte les yekous avec ses doigts tout crades et que s'il était à leur place, il réfléchirait à deux fois avant de s'engager dans une telle galère. Après, il s'étonne qu'une candidate, horrifiée, lui dise qu'il n'est pas nécessaire de la choisir, ni de la contacter ni de lui écrire, kss kss, vade retro satanas, eau bénite, crucifix et gousses d'ail ! Face à cette chronique d'une hécatombe annoncée, il reste miraculeusement deux jeunes femmes que cette description cauchemardesque et que les airs de biniou à donf dans la voiture ne semblent pas rebuter : Winona Ryder qui met des bouts de bidoche dans ses chaussons de danse et Véronique, une Suissesse qui porte de drôles de fichus sur la tête et qui "répare elle-même ses groles, c'est plus économique", euh ouais, si elle veut. Avec la-dite Véronique, on assiste même à la scène la plus "hot" de l'épisode, quand Loïc s'assure qu'elle mette bien la prise mâle dans le bon trou en la saisissant par derrière dans sa petite chambre quand elle lui demande candidement si elle peut raccorder son natel (= téléphone portable en Suisse) qui n'a plus de jus à la prise d'électricité. La saison démarre très fort.

 

MA

 

Matthieu, alias BG, fait semblant qu'il ne sait pas qu'il est beau gosse et accueille une blonde crispante qui parle beaucoup et une brune très naturelle et pas du tout sophistiquée avec son hectolitre de mascara sur les cils et qui ressemble à Lily Allen. On sent déjà à plein nez le très mauvais choix de base. Alors que ma copine Madame et moi-même nous nous interrogions sur le vice caché de ce candidat trop beau gosse et trop propre sur lui pour être honnête, nous avons rapidement détecté où se situait le problème : d'abord, BG invite ses deux protégées à boire un verre au bistrot PMU du coin pour leur premier rendez-vous qui en principe se devrait d'être galant et romantique (il y en a parmi vous à qui c'est arrivé ?), ensuite, une fois arrivés chez lui, il les amène directement à la cuisine pour leur proposer des conserves ou du pâté en bocal avec du steak (ils sont où les 5 fruits et légumes par jour ?) avant de leur expliquer froidement le programme qu'il a prévu pour leur séjour : "vendredi, je bosse, samedi, je bosse et dimanche, vous passez la journée avec mes parents parce que moi, j'ai le foot avec les copains !" Récapitulons : un agriculteur qui fréquente les bistrots PMU, qui aime la nourriture en boîte et qui se conduit comme un ours mal dégrossi avec les filles, ça ne vous rappelle rien ? Allez, je vous mets sur la piste : Pascal, sors de ce corps !

 

KA

 

J'ignore si les éleveuses de dadas se ressemblent en matière de relations amoureuses, mais j'ai l'impression que Karine, alias Kiki, nous refait le remake de Sylvie de la saison 5 : je suis blessée, je n'ai plus confiance, je m'habille comme un sac pour accueillir mes prétendants parce que "c'est eux qui doivent me séduire" (euh, comment lui expliquer qu'une relation de couple, ça fonctionne dans les deux sens ?). D'ailleurs, en parlant d'accueil, je pense qu'une cellule à Rikers Island n'a rien à envier à la méchante chambre que les deux prétendants doivent se partager : des murs nus passés à la chaux, deux petits lits en fer qu'ils doivent monter eux-mêmes et une ampoule qui pendouille au plafond... Ya pas à dire, chez Kiki, c'est ambiance Prison Break, dont l'intrigue principale était, je le rappelle, de s'évader de là le plus vite possible ! Bon, Kiki n'a pas fait très fort non plus dans son choix de soupirants : d'un côté, il y a Raphaël, un faux beau gosse au col roulé vert (yurk) dont le faux empressement pour elle semble être en vrai toc massif (un pari ? Passer à la TV ? Etre connu pour devenir chanteur ?) et de l'autre, il y a Flavien le chauve qui remplace Arnaud, un autre chauve qui a eu peur s'est désisté à la dernière minute parce qu'il n'est pas maso.

 

DI

 

Quant à Didier, alias Macho Man, il n'est finalement (ou pas encore) pas si macho que ça puisqu'il aide ses deux invitées à porter les valises quand elles descendent du train et qu'il a pris la peine de réserver un gîte coquet et propret rien que pour elles. Hélas, la blonde Marie qui habite dans le Sud près de chez lui (c'est toujours plus pratique) et la brune Aurora qui a l'avantage d'avoir 10 ans de moins que Marie ne peuvent déjà plus se voir en peinture et montent sur leurs ergots pour défendre leur vision de la cuisine au beurre, non à l'huile, cuite à la poêle, non dans une casserole et ton gratin tu le sers chaud avec du rosbif froid, mais t'es ouf ou quoi ? Ah, mon vieux Didier, ce n'était vraiment pas une bonne idée d'amener tes deux favorites à Cora...

Commenter cet article

Banoffee Pie 21/06/2011 21:17



C'est gentil, mais ne diffères pas plus... je n'ai pas eu le temps de le voir, je ne le regarderai que dimanche, là je suis exténuée :)



Koyangi 22/06/2011 12:52



Ma pauvre Banoffee Girl ! J'espère que tu as pu te reposer hier soir. Pour ton info, je vais encore différer la rédaction de l'article aujourd'hui parce que ma copine Madame va regarder
l'émission ce soir et je compte sur elle pour me dire ce qu'elle en a pensé ;o)



Missfricadelle 21/06/2011 12:31



L'episode d'hier soir était bof, et j'ai l'impression que toutes les prétendantes sont d'un NIAIS !!!


(et je vois Koyangi que tu ne réponds même pas à mon super commentaire de la mort qui tue... BRAVO !)



Koyangi 21/06/2011 12:35



Mais si, mais si, je viens de commenter ton super commentaire de la mort qui tue (ça, c'est de l'analyse poussée) ! Hé ho, je fais aussi vite que je peux !!! ;o) Et hier, c'est sûr que c'était
mort, d'autant plus que ma copine Madame n'était pas là pour rigoler avec moi... :o(



10tubes 20/06/2011 23:37


Quand la télé a été coupée aussi à Genève j'ai paniqué. J'ai vite allumé le lecteur dvd pour regarder depuis la télé et ô miracle cela a fonctionné. Le replay des chaînes françaises ne fonctionnant
pas à l'étranger (racistes) ça aurait été dommage de rater ça. J'ai bcp aimé ta description et j'ai rit. Beaucoup. L'épisode de ce soir était beaucoup moins drôle. Je suis en colère car mes 2
préfèrés, à savoir Jean-Michel et Fabien passent la semaine prochaine et je ne pourrais pas les voir car je serais à Londres. Triste vie !


Koyangi 21/06/2011 12:21



La panne était généralisée sur tout l'arc lémanique à ce que je vois, doux Jésus ?! Et je ne savais pas qu'on pouvait regarder la TV au travers d'un lecteur DVD ni que nous, pauvres petits
Suisses, n'avions pas accès à M6 Replay, snif. Oui, c'est très raciste, ça ! ;o) C'est vrai que l'épisode no 2 était moins marrant, c'est ce qui se passe avec les gens "normaux" qui ont
des comportements "normaux", je ne sais d'ailleurs pas trop ce que je vais pouvoir raconter, mais l'inspiration viendra (peut-être) sur le moment. Et je comprends que tu sois déçue de ne pas
voir Jean-Mimi et Fabien la semaine prochaine, c'est vrai quoi, tu seras à Londres, trop pas bien, lol !!! ;o) Ah, cette émission a de quoi nous rendre accro, c'est dingue ;o)



Banoffee Girl 20/06/2011 22:48



Ahah, j'aime bien les commentaires de MissFricadelle :D Attendez moi hein pour l'épisode deux, je ne vais pas pouvoir le regarder ce soir !



Koyangi 21/06/2011 12:22



D'accord, nous t'attendons, je vais essayer de différer mon compte-rendu d'un jour ! ;o)



Missfricadelle 20/06/2011 15:46



Je n'ai regardé l'épisode que ce matin (semaine très chargée la semaine passée), et j'ai bien rigolé ...


L'autre avec ses chaussettes, on pite pas un seul traitre mot de ce qu'il baragouine, ca n'a ni queue ni tête...


Sinon, sur les choix des filles : la Véronique c'est pas un oursin qu'elle semble avoir dans le porte-monnaie, mais carrément le Cerbère vois-tu : je répare moi même mes chaussures (que j'avais
déjà faites moi même avec la peau d'un renard mort trouvé sur la route), je mets des reliquats de torchons sur la tête, et bientôt je vais t'apprendre comment faire des jupes avec de vieu
rideaux.
Elle a trop la tête de la dominatrice qui s'habille en latex rose le soir venu avec un martifouette (ceux qui connaissent les sketch des Inconnus comprendront...)


Et la Marie, elle a juste l'air de sortir de l'oeuf, un peu comme le Loic... Mouarf !


Je pense qu'au prochain épisode on aura doit au crèpage de chignon en règle entre Mororats et Marie, parce que c'est bien connu, cuisiner à l'huile, c'est pas gras, contrairement au beurre...
Surtout que personne ne l'a noté, mais Mororats a quand même dit dans le supermarché que Marie était grosse ("moi je n'ai pas de problème de poids, je mange ce que je veux !")


Rhaaa, Matthieu... Je sais pas comment il a choisi les filles, mais c'est un mélange de "Je veux une maman mais avec un look de jeune fille, et pas trop bien foutu sinon les gens vont arrêter de
me regarder, moi le trop beau gosse"... N'empêche j'espère que la blonde va gicler, elle m'énerve.


Et la Kiki... J'ai pensé pareil que toi, même choix que Sylvie : le beau-parleur et le mec tout effacé qu'on ne voit jamais... Je ne sais vraiment pas ce que ça va donner...


Vivement ce soiiiiiiiiiiiir :D



Koyangi 21/06/2011 12:31



Je n'ai toujours pas compris l'engouement de certains spectateurs pour Jean-Claude parce que comme je ne comprends pas non plus ce qu'il dit, je ne sais pas s'il est vraiment si drôle que ça.
Quant à Véronique, je me demande si elle n'est pas une adepte de la Simplicité Volontaire, tu sais, le genre de fille qui fait tout elle-même et qui ne dépense rien plutôt que pingre... Enfin, on
en saura plus la prochaine fois, mais je trouve qu'elle a déjà un look de bonne soeur. Et j'adore Mororats, je vais utiliser ton surnom les prochaines fois avec mention de la source, of course !
;o) Et oui, j'avais oublié qu'elle a traitée Marie de grosse, c'est terrible, ça !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents