Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

L'amour est dans le pré, saison 6, ép. 2

Publié par Koyangi sur 24 Juin 2011, 01:00am

Catégories : #L'amour est dans le pré, #Télévision

Juin-2011-0621.jpg(c) Photo : Copine Madame

 

Voilà, voilà, je suis enfin là pour vous parler du deuxième épisode de notre émission préférée sur les amours agricoles ! Vous me voyez navrée pour ce retard, mais j'ai dû attendre que ma copine Madame le visionne à son tour, puis j'ai dû trouver une plage horaire pour rédiger la synthèse de nos commentaires échangés à grand renfort de textos, merci Whatsapp (non, je ne touche pas de sous si vous cliquez sur le lien ;o)) !

 

Juin-2011-0622.jpg(c) Photo : Copine Madame

 

Il faut dire que les posts sur "l'amour est dans le pré" demandent un certain travail de préparation, parfois sur le terrain ! Ma copine Madame, par exemple, est partie en repérage photos au Col de Chaude, qui paraît-il n'avait de chaud que le nom. Pour atteindre ce col perché à 1800 mètres d'altitude sous les Rochers-de-Naye, il faut une sacrée condition physique puisque le dénivelé positif depuis Villeneuve est de 1186 mètres avec une pente moyenne de 8,9 %. L'effort en valait cependant la peine car ma copine Madame en est redescendue avec de superbes images pour illustrer mon article ! Ha là là, qu'elles sont belles ces vaches mauves Milka !

 

Juin-2011-0623.jpg(c) Photo : Copine Madame

 

Euh... Rassurez-moi, vous n'avez quand même pas cru que ma copine Madame s'est tapé tout ce chemin rien que pour mon blog ? Non, sérieux ?

 

017A00D504372976-c1-photo-sabrina.jpgSabrina et Géraldine (c) M6.fr

 

En parlant de montagne, retrouvons dans les Vosges Benoît, l'agriculteur jumeau qui partage son exploitation et ses vaches avec son frère qui lui ressemble comme une goutte d'eau aux oreilles décollées. Normal, puisqu'ils sont jumeaux, me diras-tu ! Ce à quoi je te répondrais que tu as l'oeil, cher ami lecteur. Rien de remarquable à signaler pendant le speed-dating qui reste basiquement basique. Benoît est normal, les prétendantes sont normales et il n'y a rien de très folichon à se mettre sous la dent ou plutôt sous l'oeil. Il faudra attendre l'arrivée des prétendantes (Géraldine, une grande blonde Ch'tit du Ch'nord qui trouve que tout est beau, que tout est merveilleux et qui est trop contente d'avoir quelques jours de congé aux frais de la Prod' et Sabrina, une brune du Sud beaucoup plus effacée et maman de trois enfants qui se les gèle dans ce patelin où il n'y a rien) pour assister à une scène comme seule M6 sait le faire : Les filles s'échangent des regards haineux parce que la Ch'tit sans gêne s'est appropriée la grande chambre du gîte avec le lit king size et la vue imprenable sur le néant panorama alors que la petite brune doit déballer sa valise dans une chambre de bonne meublée avec un lit tout pitit rikiki. Bref, il y a de l'orage dans l'air dans la forêt vosgienne !

 

017A00D504372964-c1-photo-elodie.jpgElodie (c) M6.fr

 

Un autre candidat normalement normal avec des prétendantes normalement normales elles-aussi (pfff, on s'endort là !) est Benjamin, un costaud tout timide aux yeux bleus, qui a un quad, qui parle toujours avec le regard soumis baissé et qui semble développer un gros complexe d'infériorité. Au speed-dating, ça s'échange du cidre et des chocolats, ça reste poli, il n'y a pas un mot plus haut que l'autre et pouf, vl'à deux filles (Elodie et une fille à la coupe au carré) qui débarquent chez lui, dans une maison vidée rapidement de toute trace de testostérone puisque Benjamin est obligé de les laisser seules pour s'occuper des semailles, météo favorable oblige. On s'attend à un nouveau crêpage de chignon entre les prétendantes, mais non, tout est sous contrôle... Seul fait marquant, les deux citadines qui n'ont jamais rien vu dans leur vie ou plus exactement qui s'amusent d'un rien, se marrent à cause d'une mouche qui s'est cramé les ailes et les pattes et la tête alouette sur une lampe. Oh, qu'est-ce qu'on rigole !!! Euh, il n'y a pas un Super U dans le coin ? C'est pas qu'on s'ennuie mais c'est tout comme...

 

017A00D504372280-c1-photo-benedicte.jpgBénédicte et Maud (c) M6.fr

 

Une règle immuable de "l'amour est dans le pré" est de mixer les agriculteurs qui n'ont rien à dire à des cas de figure plus typés. Et disons que Jean-Claude représente bien ce que je veux dire par "cas typé" : l'éleveur de Seine-Maritime est aussi brouillon et imprévisible dans ses paroles que dans ses actes ! Il mène le speed-dating à la manière d'un jeux télévisé rasoir où, si tu réponds correctement à toutes les questions, tu peux repartir avec une collection complète d'encyclopédies :

 

Jean-Claude : Que penses-tu de la tendresse ?

Maud : Hi hi hi, j'aime bien la tendresse, hi hi hi, kikou lol mdr

 

Jean-Claude : Que penses-tu de l'attachement ? ("Tu crois qu'il fait allusion au bondage ?" me souffle ma copine Madame dans l'oreillette, rhôôôô)

Prétendante Unetelle : J'aime mieux la passion, l'attachement, c'est bof !

 

Jean-Claude : Que penses-tu de l'honnêteté ?

Prétendante Unetelle bis : Bah, c'est bien, l'honnêteté ! C'est la bonne réponse ?

 

Bref, personne ne sait où il veut en venir, toujours est-il qu'au moment où il doit annoncer son choix aux prétendantes qui attendent le verdict avec impatience, il se prend pour le Bachelor et se met à distribuer une rose à tout le monde :

 

Prétendante Unetelle : Si tu me donnes une rose, ça veut dire que tu m'as choisie ?

Jean-Claude : Attends, tu verras bien !

 

Comme pour tout chez Jean-Claude, la rose ne signifie rien et il repart avec la prétendante Kikou Lol aux cheveux gras (Maud) sous un bras et la prétendante avec des grosses joues rondes et un chien (Bénédicte) sous l'autre.

 

Gros plan à présent sur la maison de Jean-Claude qui apparaît tout aussi désordonné chez lui que dans sa tête : il remarque qu'il a oublié d'acheter du café, se met à plier un linge, montre son "calbutte" noir en précisant qu'il a un autre "calbutte avec le coq gaulois" pour les jours de fête, se parfume au Scorpio, fait la lessive, prend une douche, se rase avec une lavette qui sert aussi à essuyer le lavabo et surtout fait poireauter la Miss Hamster sur le pas de sa porte jusqu'à ce que le cameraman le rappelle à l'ordre. Après avoir servi un Coca à Miss Hamster en guise de p'tit déj', il se décide enfin à aller accueillir la candidate Kikou Lol aux cheveux gras non sans avoir lancé une machine à laver et déplacé du linge d'une chaise à une autre, ce qui le met à nouveau en retard de 15 minutes... Ensuite, il les emmène (où, je vous le donne en mille) faire les courses au Super U local et ô miracle, Miss Hamster et Miss Cheveux Gras ne s'étripent pas et semblent bien s'entendre, remplissant le caddy avec du café, 850 kg de viande rouge et un bouquet de tulipes pour la semaine. Notons plus tard le passage du fleuriste du village venu livrer deux bouquets de fleurs commandés par Jean-Claude pour son harem, qui semble tellement content de passer à la TV qu'il s'éternise un peu beaucoup passionnément, bon, tu es bien gentil mais tu dégages, oui ?

 

017A00D504372932-c1-photo-antonio.jpgAntonio et Laurent (c) M6.fr

 

Céline est l'agricultrice la plus facile à contenter, car d'après elle, tous ses prétendants sont canons ! On constate vite que l'éleveuse de brebis d'Aquitaine ratisse très très large puisque parmi les soupirants canons, il y a de l'hyperactif bégayeur à la voix haut perchée, du noiraud malingre, du grand blond baraqué, du tatoué, du chauve, du lunetteux, du chevelu, du maçon portugais (Antonio, le gros cliché) et de l'employé SNCF (Laurent) de 49 ans limite sociopathe vu qu'il a visionné son annonce au moins une centaine de fois et qu'il a appris toutes les répliques par coeur. Après moultes hésitations (am stram gram...), Céline choisit le conducteur de train et le maçon pourtouguèche qui parle tellement mal le français que toutes ses phrases sont sous-titrées.

 

Copine Madame : Ils vont avoir de drôles d'accent les enfants de Céline si elle se met en ménage avec le maçon portugais...

 

La maison des parents de Céline est belle et spacieuse, les deux prétendants ne "se sentent plus pisser", le conducteur SNCF est en transe (wouah, le super bon plan retraite !) et a concocté un programme en béton de derrière les fagots pour s'attirer les faveurs de la belle : d'abord, l'endormir avec plein de blablas, ensuite, fayoter en lui montrant sa combinaison bleue toute propre et ses bottes en plastique, puis écarter de la course le candidat pourtouguèche en l'empêchant de pénétrer dans SON territoire. Il y a du Kaa le serpent en lui : "Aie confiance, aie confiance..." En revanche, on sent comme un léger flottement dans l'air quand Céline dit aux garçons : "Bon, maintenant, je vous laisse vous déshabiller et moi, je descends me déshabiller et après vous me rejoignez". Euh... Déjà ?

 

017A00D504372954-c1-photo-joelle.jpgJoëlle et Carole (c) M6.fr

 

Au tour du beau gosse quadra bien sonné à présent : Alexis ! Alexis semblait avoir tout pour lui au départ avec sa tête de Kersauson jeune, un domaine viticole à Porquerolles, le Var, le Sud, le soleil et la mer. Mais voilà, lui aussi a un vice caché : le trial. Au speed-dating, c'est trial par-ci, trial par-là, du trial en veux-tu en voilà ! Les candidates qui ne connaissent rien aux règlements du trial (on rappelle que le but de l'émission est de trouver une amoureuse et pas un pote d'entraînement) sont éliminées sur le champ, même s'il garde Joëlle, une prof de yoga qui ressemble à Anne Parillaud selon lui et à Carlita, Première Dame de France, selon ma copine Madame et Carole, qui fait le métier drôlement pointu de "somato-somaticienne" et d'humoriste à la fois, sans qu'on comprenne bien quel est le rapport avec la choucroute, et qui va rapidement faire tapisserie ou alors devenir la fameuse "bonne copine, c'est pas toi, c'est moi". Avant d'embarquer sur le bateau qui fait la navette deux fois par jour entre l'île et le continent (ya pas trop intérêt à se fâcher chez Alexis, moi, je dis), le viticulteur qui se pose trop de questions et semble constamment au bord des larmes (j'hésite entre un diagnostic de fragilité émotionnelle ou de dépression sévère) les amène à l'Eglise de la Consolation (ça ne s'invente pas) par jour de mauvais temps histoire de filer le bourdon à tout le monde. Cependant, une fois monté à bord, on le voit glisser imperceptiblement son bras autour des épaules de Carlita... Ooooh...

Commenter cet article

Anne-Laure 27/06/2011 23:19



C'est bon, tu m'as eue... Je suis une fan inconditionnelle de cette rubrique :D


Tu n'as jamais pensé à un one woman show ?! Hihi


J'attends avec impatience ton résumé de l'émission de ce soir ; je l'ai ratée mais compte bien me rattraper à travers des articles à se tordre de rire !



Koyangi 29/06/2011 17:57



Non, je n'ai jamais pensé à un one woman show car Lui dit que je suis beaucoup plus drôle dans mes écrits qu'en vrai dans la vraie vie. Euh, je ne sais toujours pas si c'est un compliment ou
une vacherie ;o)



Hélène 27/06/2011 15:45



J'ai vu un extrait ce week end de la rediffusion avec les 2 bécasses de Jean-Claude ... :o(  je me suis un peu forcée à  regarder , mais mon dieu! c'est insuportable! ha ha ha. L'autre
dinde qui nous fait un caca nerveux parce que ça fait 12 minutes qu'elle attend à la gare ... et puis le super marché etc ... oups j'ai craqué, j'ai zappé et je préfère vous laissez le travail à
toi et copine Madame et lire le résumé. On devrait vous décerner une médaille les filles ;o)



Koyangi 29/06/2011 18:03



Oui, c'est sûr qu'on est dans la France profonde, voire très très profonde là et on atteint même le fond du gouffre ;o) Ce qui est "génial", c'est que ce n'est pas scénarisé et que les gens
sont natures, c'est le moins que l'on puisse dire ! ;o) En revanche, cela me surprend toujours comme deux femmes qui ne se connaissent pas peuvent se friter au supermarché... ? Enfin, il faut
dire que cela ne m'est jamais arrivé de devoir faire les courses avec un homme dont je serais amoureuse et une rivale ! ;o)



Banoffee Girl 24/06/2011 19:58



Jean-Claude me sort vraiment par les trous de nez !
Céline a choisi sur le phtysique (pourquoi pas?) mais je trouve ces deux petits mecs supra sytmpa (plus qu'elle, même), cela me fait déjà de la peine pour Antonio qui est trop discret et à qui
cela va jouer des tours (ou pas?) :/ Par contre, je me suis demandées si Antonio n'était pas sourd non plus. Je ne trouve pas qu'il ait cet accent des portugais qui parlent français mais plutôt
de la difficulté au niveau de l'articulation des sourds. Attention, je ne m'y connais pas, c'est donc une simple hypothèse...
Alexis m'agaaace ! A l'origine, il ne voulait prendre aucune candidate. Et puis la Prod a dû lui taper sur les doigts. Oh, tous frais payés par la princesse... qui veut son petit pois !



Koyangi 27/06/2011 13:20



Je t'avouerai que j'avais trouvé Jean-Claude bizarre, même lors de la présentation l'année dernière et finalement, j'ai senti juste. Toi aussi tu as remarqué qu'Antonio avait un drôle d'accent ?
C'est vrai que les Portugais ne parlent pas le français de la même manière, il faudra que je demande à Lui de l'écouter (ou plutôt que je le force parce que si je lui demande, il ne voudra pas !
;o)) pour me dire d'où il vient. Ils ont peut-être des accents différents selon la région d'où ils viennent ? Sinon, tu as fait une très bonne analyse du comportement d'Alexis, je pense aussi
qu'il n'a éprouvé un coup de coeur pour personne. A mon avis, il ne doit pas être prêt à rencontrer une femme.



10tubes 24/06/2011 18:57



J'avais écrit un message mais il a disparu.


Je disais donc que j'adore tes comptes-rendus et que j'ai repensé au coup du "si tu m'offre la fleur c'est que tu m'a choisie ?" j'étais lolilol.


Sinon, comme tu le sais, la semaine prochaine je serais à Londres et ne pourrais donc pas regarder l'épisode de lundi avec mes deux chouchous, Fabien et Jean-Michel, donc je compte sur toi pour
faire rapidement un résumé. Comment ça je donne des ordres ?


Des poutoux.



Koyangi 27/06/2011 13:23



Oh, ma pauvre ! Finalement, j'ai quand même reçu tes deux messages, c'est étrange. C'est joli, ça, lolilol ! ;o) Je sens que je vais le réutiliser dans un de mes prochains articles avec ta
mention, of course ! Et tes désirs sont des ordres, je vais me dépêcher cette fois pour pondre mon article, mais je pense qu'il n'y aura pas de problème cette fois, car ma copine Madame devrait
être à la maison ce soir et pas à 1800 m. d'altitude. Enfin, j'espère, parce que c'est tout de suite moins marrant de regarder l'émission quand elle n'est pas là pour que l'on puisse rigoler
ensemble !



10tubes 24/06/2011 18:53



Comme d'habitude je suis fan de tes comptes-rendus !


Et je me suis souvenue de machine avec son "ah tu me donne la fleur c'est que tu m'a choisie ?" j'étais bien morte de rire.


Bon, comme tu le sais, la semaine prochaine je pars à Londres et ne pourrais donc pas regarder M6 lundi (avec mes chouchous Jean-Michel et Fabien), par contre, comme j'aurais accès au net, je
compte sur toi pour nous faire le résumer rapidement ! Comment ça je donne des ordres ? lol


 



Koyangi 27/06/2011 13:23



Aaaah, je crois bien qu'avec Jean-Mimi et Fabien, on tient nos deux héros de la saison 6 ! Gros gros gros potentiel !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents