Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

L'amour est dans le pré, saison 7, ép. 1

Publié par Koyangi sur 5 Juillet 2012, 01:00am

Catégories : #L'amour est dans le pré, #Télévision

Mais oui, me revoili me revoilou pour une nouvelle fournée des compte-rendus de l'amour est dans le pré qui sent désormais bon le foin détrempé depuis le temps que James Blunt nous bassine avec sa chanson You Are Beautiful dans le générique de l'émission !

 

l-amour-est-dans-le-pre.jpg

 

Les plus perspicaces d'entre-vous auront noté que j'ai zappé les deux épisodes du "Qu'est-ce qu'ils sont deviendus" consacrés aux agriculteurs de la saison précédente. Que je vous explique : en vérité, j'ai préféré regarder de jeunes et beaux éphèbes taper dans un ballon pendant l'Euro 2012 plutôt que des fermiers heureux pour certains mais relativement vilains en comparaison, puis, j'étais trop absorbée dans le jeu Roads of Rome HD sur iPad que j'ai terminé en mode Expert (remarque que j'en suis assez fière ;o)). Par ailleurs, je n'aime plus trop les "Qu'est-ce qu'ils sont deviendus" ni le bilan final de l'amour est dans le pré car ça traîne en longueur et on n'y apprend pas grand chose de plus que ce que l'on sait déjà à travers la presse de boulevard...

 

raphael-candidat-de-la-saison-6-de-l-amour-est-dans-le-pre-.jpgUn scoop sensationnel (quoique je ne sais pas s'ils en ont parlé dans les "Qu'est-ce qu'ils sont deviendus") : vous vous rappelez de Raphaël, dit Cetelem, de la saison 6 ? Hé bien, il accuse M6 de lui avoir pourri sa vie en déclarant, je cite : "J'ai perdu mon poste au service financier de la trésorerie de Rennes. Je suis toujours célibataire et j'ai mauvaise réputation... J'ai tout perdu, il ne me reste que ma voiture". Hum, un brin de lucidité lui ferait du bien à ce pauvre garçon, il n'a pas eu besoin de M6 pour détruire son image puisqu'il s'en est chargé tout seul ! Puis, de quoi il se plaint s'il lui reste une voiture ? De toute façon, il paraît que ce qu'il raconte, c'est des âneries selon Karine Lemarchand. Voilà, c'est tout. Si quelqu'un en veut...    

 

A force de suivre l'émission depuis son lancement il y a 7 ans (ah bon sang, ça ne me rajeunit pas), il y a des choses qu'on ne me fera plus avaler, comme les wagons de pouffinas élevées au fond de teint qui sont là pour passer à la TV ou encore les gars plus préoccupés de trouver un gîte et un couvert plutôt que l'amour à la ferme ! Comme dirait, ma brave Alphonsine, que je ne connais pas mais que je salue au passage, il manque la fraîcheur et la spontanéité des débuts...

 

media.jpg

 

En parlant de début, la séance de lecture de lettres et d'e-mails (on est en 2012, les amis ! L'année prochaine, les candidats recevront une tablette électronique ;o)) est toujours assez "chenit" car on ne se rappelle plus qui est qui ni qui a dit quoi lors des appels d'offres (ici et ici) avec une mention spéciale pour Solange et les jumeaux Joseph et Rémi qui sont aussi transparents qu'une particule à qui le Bozon de Higgs (correction : Boson de Higgs, comme Gwendy me l'a signalé dans son commentaire. Merci !) aurait oublié d'apporter de la masse (voui, voui, je me culture aussi à côté).

 

Il n'empêche que l'on apprend au passage des trucs drôlement olé olé : le jeune Bertrand a posé nu dans un calendrier agricole "pour la bonne cause" (on se demande après pourquoi il reçoit des propositions gays) et Michel-Edouard, qui respire la joie de vivre, s'est cassé la main et le pied en tombant d'une échelle. Encore un qui a dû oublier de s'accrocher au pinceau, hin hin hin, ouuuuhhh, gag nuuuullll.

 

0290017105276564-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi.jpg0290017105276566-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi.jpgFichtre, regardez-moi toute cette bonne viande ! (c) Marie-Thérèse Porchet née Bertholet

 

Sans surprise, le critère de sélection principal de nos chers agriculteurs reste basiquement le même : le physique ! Rappelez-vous qu'ils avaient déclaré quelques mois plus tôt que l'apparence ne comptait pas, blablabla, mais que voulez-vous, ils sont humains comme vous et moi... Aujourd'hui, pour appâter le paysan, on oublie la plume et les belles phrases mûrement réfléchies et on prend des photos de soi avec l'oeil lubrique, la "duck face" et la pose chelou, tous obus dehors, façon star du porno au bord de la piscine. Succès garanti !

 

krisnet r 1068198590 mocheMmmh, toi, tu as tout compris, mon lapin ! Grrrr !!!

 

Certains comme Philippe, 54 ans, sont déçus car leurs prétendantes ne sont plus de la première fraîcheur ni de tendres pucelles de 20 ans (m'enfin, Philippe !) ou alors sont mariées, comme c'est le cas pour Patrice, mais on ne sait jamais sur un malentendu... Sympa pour les maris, ça ! D'autres sont ravis comme Hugo qui a une préférence pour une certaine Valérie qui lui écrit : "Je croyais être en vie, mais c'est seulement lorsque je te vis que je le fus vraiment" (euh, Valérie, arrête de lire Arlequin, c'est mieux !).

 

0290017105276562-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi.jpg

 

Thierry qui "fait des p'tits tôs" discute avec Karine Lemarchand mais j'ai eu du mal à comprendre leur conversation. Ce serait du reste fort aimable si quelqu'un pouvait me traduire ce qui suit. En Suisse, nous parlons sans doute mal le français mais pas à ce point ;o) :

 

Thierry : Il faut que je les vois devant moi, tu me connais, dans le commerce moi c'est ça

Karine Lemarchand : Il faut que tu tâtes le glaouis !

Thierry : Ah non, je ne vais pas tâter la guiguigue !

 

Passons au speed-dating qui était un peu bâclé à mon avis car les prétendant(e)s dont l'entretien dure le plus longtemps avec le ou la candidat(e) sont celles et ceux qui seront retenu(e)s à la fin. Pour le suspense, tu repasseras.

 

enora-634.jpgMoi, Justine, jeune fille de 22 ans, bien sous touts rapports de préférence sexuels, travaille dans l'immobilier à Paris et ne rêve que de vivre une belle histoire d'amour avec toi, Bertrand, dans un petit 3 pièces en Rhône-Alpes au milieu des vaches laitières et de la bouse qui pue ! Mais bien sûr !

 

Bertrand choisit une brune (Caroline, maman et assistante maternelle de 27 ans, qui pleure d'émotion après l'avoir vu = elle est sincère) et une blonde (Justine, bimbo de 22 ans qui est là pour "faire de la TV" et la Cover du magazine Entrevue si ça marche) qui, d'emblée pose les bases d'une relation saine en lui mentant sur son âge. Justine fait aussitôt de l'ombre à Caroline en prenant toute la place - pas sa faute si elle est mille fois plus bombasse, plus pouffiasse, plus carossée, plus sophistiquée, plus insupportable que la brunette sentimentale - et tout en mâchant du chewing gum, elle marque des points en mettant au four deux barquettes de lasagnes achetées au kilo chez Carrefour et soi-disant préparées par sa Nonna italienne. On connaît la suite : Bertrand va choisir Justine Bébert (mauvais jeu de mot de Bertrand, j'aurais pu le faire, mais non ;o)) et se plaindra à la fin de l'émission qu'elle ne cherchait pas à vivre une histoire d'amour avec lui... Ah bon, tiens donc ?

 

0290017105276702-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi.jpg

 

Michel-Edouard (il faut que les parents se décident et cessent d'accoler deux prénoms qui ne vont pas du tout ensemble, du style Jo-Wilfried ;o), quand ils ont un enfant car ce n'est pas eux qui vont devoir grandir et vivre avec) ne retient pas son coup de coeur, une espèce de camionneuse aux cheveux décolorés qui fait du rock acrobatique - "du rock qui saute", qu'elle précise la Dame. Cochonne, va ! - mais succombe vite devant Brigitte, un sosie de Patricia Kaas qui aurait été mixée avec la regrettée Lila de la saison 5 et qui fonctionne à la pile Duracell tellement elle rit tout le temps et n'arrête pas de causer et Josiane, une femme qui a l'air compliqué et qui ne pipe mot. Après, on a droit à une séquence choc avec Michel-Edouard en slip noir et grand corps tout maigre dans sa salle de bain... Je n'en suis pas encore remise.

 

0290017105276710-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi.jpgLe poncho en laine extra vierge est un must-have que toute Fashionista devrait avoir dans son dressing quand la température descend en dessous de zéro dans la salle à manger !

 

J'aimais bien Jeanne qui me faisait penser à une Inès de la Fressange rustique qui se serait perdue dans le Pays Basque (et encore plus son fils qui a lui aussi reçu des lettres ;o)) mais j'ai bien peur qu'elle soit aussi revêche avec ses deux prétendants, Jean-Marie et Lucien, que les éleveuses des saisons précédentes, qui je le rappelle, n'ont jamais rencontré l'amour dans le pré (arrivera-t-elle enfin à briser la malédiction ?) ! L'accueil dans sa maison est glacial au sens propre et figuré car elle se chauffe uniquement au feu de bois et l'on se réjouit de voir les deux retraités sexagénaires se débarbouiller le matin à l'eau de la fontaine du village et vider les toilettes sèches de la cabane au fond du jardin...

 

0290017105276716-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi.jpg

 

Je savais que Dany était mégalomane mais pas à ce point. A Sylvie, une des prétendantes qu'il a retenue avec Hélèna, il dit sans ciller : "Admettons demain si je te dis que je veux devenir président de la République, il ne faudra pas se moquer de moi quoi, faudra me prendre au sérieux car je suis capable de faire ça" ! Ouf, pauvre France !!! :o( Vous l'aurez compris, j'ai un peu de peine avec l'accordéoniste du Doubs et pas uniquement parce que je ne supporte pas le yodel ;o) Cependant, hormis son nombrilisme et pour être tout à fait objective pour une fois, je dois reconnaître qu'il a très bien accueilli ses deux prétendantes contrairement à Bertrand qui n'avait d'yeux que pour la Justinasse !

 

(c) All photos: Internet et M6.fr

Commenter cet article

Mourad 12/07/2012 22:40


Je viens de découvrir ce blog par notre ami gogol et la lecture du résumé de l'amour est dans le pré m'a bien fait marrer, et m'a vraiment envie de lire la suite !

Koyangi 18/07/2012 13:26



Bonjour Mourad et bienvenue ici. Je me mets très bientôt dans la rédaction de l'épisode 3, ayant malheureusement raté l'épisode 2 !



Val 06/07/2012 20:04


B'soir, cela fait quelques temps (mois) que je suis ton blog que j'aime beaucoup !! Je regarde parfois cette superbe emission (merci M6) et cette saison j'ai "croché". Merci pour ce compte rendu
excellent !!!! Je me réjouis de lire la suite

Koyangi 18/07/2012 13:28



Bonjour Val et merci pour ton commentaire ! J'espère que tu auras toujours du plaisir à lire la suite (je m'y colle, je m'y colle !).



Gwendy 06/07/2012 09:26


Bouahahahaha !! :'3 c'est toujours aussi bon de lire tes comptes-rendu !


 


C'est Boson ma chérie, pas Bozon. Ni Bozo le clown par ailleurs (quoique dans cette émission, on se le demande) :D 


 


Mais pourquoi elle se touche les seins, la madame au poncho en poil de cul de yack ? c'est maintenant qu'on fuit ou comment ça se passe ? O__O

Koyangi 18/07/2012 13:29



Merci ma Gwendy ! Oups, le Boson de Higgs, quoi, c'était plus marrant avec un z, non ? ;o) Oh, je viens de remarquer qu'elle se tripote les seins, la Dame (cochonne) ! Tu as l'oeil, toi !!!



Mitsue 05/07/2012 19:46


Ce que j'aime le plus dans l'amour est dans le pré, ce sont les résumés qu'on peut lire sur les blogs ;) Ceux que faisaient once-uppon-a-time-snowhite-en-pma étaient très drôle aussi.


Après concernant l'émission elle-même je trouve qu'elle caricature beaucoup les agriculteurs et ne leur donne pas une bonne image, ni même une image qui reflète la réalité.Et je connais bien mon
sujet puisque je bosse dans l'agriculture (mais je ne suis ni célibataire ni agricultrive ;) ).


En tout cas je crois que je vais continuer à zapper l'émission et lire tes comptes-rendus :)

Koyangi 18/07/2012 13:33



Il faut que j'aille lire Once Upon a Time, etc. Je ne la connais pas et c'est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux blogs ! Ca alors, on aurait pu te voir à la TV si tu n'avais pas été
célibataire ni agricultrive ? Voilà ce qui explique mieux pourquoi tu portes des bottes pour travailler et pourquoi tu es souvent à l'air libre ! ;o) Je connais relativement bien le monde
agricole pour avoir passé deux semaines de vacances en Irlande dans la famille d'un de mes ex qui avait 150 vaches Holstein qu'il fallait traire matin, midi et soir. J'ai assisté à tout : la
naissance d'un veau, l'insémination artificielle où je devais tenir la vache et la conduite de tracteur dans les champs entre les meules de foin... et j'ai adoré !



Littledaewoo 05/07/2012 19:36


Je pense que Justine est stagiaire chez Stephane Plazza et qu'elle a perdu un pari avec lui... (Je ne vois pas d'autre explication)

Koyangi 18/07/2012 13:33



Ah oui, ça doit donc être ça... ;o)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents