Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

La gestion des sous selon Papy Warren

Publié par Koyangi sur 18 Août 2010, 08:00am

Catégories : #Shopping

Edit : Chers amis lecteurs, à partir d'aujourd'hui, vous trouverez mes réponses à vos commentaires directement sous chacun de vos messages et plus de manière groupée comme je le faisais auparavant avec des "@Destinataire". Par ailleurs, je vous informe que votre gravatar (= globally recognizable avatar) s'affiche désormais automatiquement. Il ne me reste plus qu'à créer le mien. Merci de votre attention.

 

warren-buffett-tips-for-getting-rich.jpg

 

Or donc, à part les émissions de TV débilitantes de M6, il m'arrive de regarder des documentaires sérieux et autrement plus "pointus", comme, par exemple, le rendement du phytoplancton filtré par les krills en Arctique, les supernovae thermonucléaires et la circonférence des quasars situés à 240 mégaparsecs de notre planète ou alors des reportages sur le monde de la finance. Je ne fais point ma maligne, je me culture, c'est tout.

 

La semaine passée, j'ai ainsi eu le plaisir de découvrir l'univers de Warren Buffett alias l'oracle d'Omaha alias le 3e homme le plus riche du monde en 2010 après Carlos Slim et Bill Gates selon le classement Forbes. Ce que j'ai apprécié chez Papy Warren, très alerte malgré ses 80 ans, c'est qu'il n'est pas un milliardaire comme un autre : il vit toujours dans la même maison qu'il a achetée il y a 50 ans et qui n'a rien d'extraordinaire, il conduit lui-même une voiture d'occasion qu'il a payée un bon prix car elle a subi la grêle, il préfère la junk food aux dîners gastronomiques et le Cherry Coke au Petrus millésimé et il dirige l'ensemble de son empire financier depuis un bureau banal dans un immeuble banal de la ville banale d'Omaha parce que selon lui, il n'a pas besoin de plus.

 

S'il n'avait pas donné 37 milliards de dollars/EUR 24,7 milliards à la Fondation Bill-et-Melinda Gates et couché sur son testament qu'à la fin de sa vie, l'entier de sa fortune ou presque (99 %) devra être redistribuée aux oeuvres caritatives (moi, moi ! ;o)), on aurait pu dire que Papy Warren n'est qu'un sale radin ! Mais même pas. Alors, oui, mon Frangin m'a fait la remarque que ses dons spectaculaires lui faisaient de la publicité gratuite, au vieux Papy Warren, et que cela devait plutôt l'arranger de déduire ce montant de ses impôts, mais on ne peut quand même pas lui reprocher d'aider les démunis au lieu de s'offrir des Bugatti, un collier Chopard avec des cochons en améthyste à 5 millions de dollars ou un iPhone 3GS à 3,2 millions de dollars !

Buffett-copie-1.JPG

Mais ce que j'ai le plus aimé chez Warren Buffett, c'est son bon sens. Papy Warren ne spécule pas mais investit sur le long terme (5 ans minimum, tout le contraire de Madoff) en achetant les actions quand les cours sont au plus bas et en se focalisant uniquement sur les sociétés dont il comprend les activités et qui font des bénéfices réguliers (Coca-Cola, par exemple, dont il est l'actionnaire principal).

 

Bien entendu, ce n'est pas en suivant ses recommandations que je vais finir milliardaire, ce serait trop beau (hélas) ! Papy Warren reconnaît lui-même qu'à l'instar de Tiger Woods qui est doué au lit golf ou de Jean-Pierre de "l'Amour est dans le pré" en chant, il a lui-même un don et un flair exceptionnel pour amasser de l'argent.

 

Même si je ne rêve pas de gagner des milliards - "Donnez-moi une suite au Ritz, je n'en veux pas ! Des bijoux de Chanel, je n'en veux pas ! Donnez-moi une limousine, j'en ferais quoi ? Papalapapapala..." Je veux (c) Zaz -, ce reportage a remué quelque chose en moi au niveau de mon porte-monnaie et de mes dépenses inutiles, d'autant plus que je venais d'avoir une conversation avec ma copine Julie qui m'expliquait qu'elle achetait ses nombreux sacs Chanel, LV, etc. avec les intérêts que lui rapportaient ses différents placements en bourse... Quelque chose a alors fait "tilt" dans ma tête : moi aussi, je veux investir !

 

Ceci dit, je crois qu'avant de commencer à investir sur les autres (d'une manière raisonnable, of course), il faut d'abord que j'investisse sur moi et que je m'assure de la solidité de mes bases financières :

  • Un emploi et un bon salaire > OK
  • Pas de dettes ni de crédits > OK
  • Pas de famille à charge ni à entretenir > OK
  • Un coussin confortable d'un minimum de 3 mois de salaire > en cours, mais je compte aller jusqu'à 6 mois de salaire pour être tranquille
  • Un parachute de sécurité pour les vieux jours (en Suisse, nous avons le 2e pilier obligatoire et le 3e pilier facultatif) > OK

Ce n'est que lorsque tous ces points seront respectés que je me lancerais dans le monde des actions, des obligations et des hedge funds. C'est un challenge que je compte bien relever avec mes économies de bouts de chandelle, mes principes d'économie tout court et une vie de modeuse low cost (en craquant de temps en temps pour de belles pièces, sinon je ne tiendrais pas le coup ! ;o)).

 

(c) Photos : Internet

Commenter cet article

JuhLyAhn 26/08/2010 13:35



Ben c'est pareil pour moi. je ressens la même chose en surfant, chez les unes et chez les autres. Et à présent (et ce depuis pas très longtemps en fait :) ) ton blog est un incontournable dans
mes consultations fréquentes.



Koyangi 31/08/2010 17:35



Merci JuhLyAhn, j'espère continuer à te plaire. N'hésite pas à me dire si tu souhaites que je développe plus telle ou telle rubrique !



JuhLyAhn 24/08/2010 12:25



ha oui on a pas ces obligations là en france, mais il est vrai que nous cotisons toute notre vie pour avoir le droit à l'allocation retraite pour nos vieux jours. mais comme rien est moins sur
pour notre vieil avenir à ce jour, il est bon que chacun y pense chacun de son coté aussi. 


Pour les crédits à la consommation, je suis tout à fait d'accord avec toi. Je suis contre tous ces systèmes. Et même faire un crédit voiture, je veux tout faire pour éviter ça ... 



Koyangi 26/08/2010 13:03



Ce que je trouve intéressant avec tes commentaires et ceux des autres blogueuses qui me lisent et que je lis, c'est que je peux comparer les systèmes d'un pays à l'autre. J'ai appris
beaucoup de choses avec les blogs et les messages que nous nous laissons ici et là et j'apprécie énormément ces échanges qui m'ouvrent l'esprit et me donnent matière à réflexion. Merci à toi !



JuhLyAhn 24/08/2010 11:50



Les objectifs d'une vie sans soucis sont sympas à tenir. 


Un emploi et un bon salaire : OK


Pas de dettes ni de crédits : ben si crédit appart


pas de famille .. : ben si qd même


le coussin confortable : heu j'en suis loin, mais il ne devrait pas tarder à venir en fait. 


le parachute sécurité : ça existe pas en france , mais si on passe par l'assurance vieillesse, il est en cours, on va dire. :-) 


je vais me noter tout ça dans mes documents à garder bien au chaud ! même si certains objectifs ne sont pas accomplis, je ne souhaite bien évidemment pas qu'ils ne changent. :-) 


 



Koyangi 24/08/2010 12:22



Le crédit appart n'est pas quelque chose que je considère comme négatif pour les objectifs financiers puisqu'il s'agit d'un investissement. Je faisais en fait allusion aux crédits à la
consommation : j'hallucine toujours quand je vois des gens qui ont à peine de quoi finir le mois et qui prennent un crédit pour acheter un billard ou une TV à écran plat !!! Enfin,
chacun son truc. Quant au parachute pour la vieillesse, nous avons aussi une assurance vieillesse obligatoire (AVS) et un 2e pilier tout aussi obligatoire cotisé à moitié par le salarié (retenue
sur salaire) et par l'employeur. Et si on veut faire encore plus pour la vieillesse, il y a ce qu'on appelle le 3e pilier qui n'est pas obligatoire mais qui est intéressant car on peut déduire
des impôts le montant qu'on y verse annuellement.



Pomme 20/08/2010 12:16



Ben oui, il est tres bien le Matheu :p !! 


Ouioui, je sais bien que c'est plus complique quand on a des enfants, c'est justement ce qui le fait un peu paniquer pour fevrier d'ailleurs !! Enfin, on s'y ferra... Je me dis que ce qui
plombera le budget, ca sera le lycee francais. On a le temps de voir venir !! 



Koyangi 24/08/2010 12:43



L'arrivée d'un enfant met un peu le budget à mal, mais c'est une cause tellement belle qu'elle vaut bien quelques sacrifices ! Et oui, vous avez le temps de voir venir pour les études ! ;o)
Quoique ça grandit bien vite, ces petits bouts !



Pomme 19/08/2010 14:57



J'aime beaucoup cette philosophie du long terme. Ta check list, c'est exactement ce que veut faire mon homme. Sauf que pour la famille a charge, on repassera... 



Koyangi 20/08/2010 12:12



Il a l'air très bien ton homme. Et pour la famille à charge, je voulais dire que quand tu as des enfants, les choses deviennent un peu moins évidentes du point de vue financier : garderie,
vêtements, frais scolaires, etc. Enfin, je ne sais pas trop puisque je n'en ai pas, j'imagine...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents