Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

La Principessa

Publié par Koyangi sur 24 Mars 2011, 02:00am

Catégories : #Les restaurants

Carême : Eté morose toute la journée à me prendre la tête sur des sujets stériles comme me demander ce que ma vie aurait été si j'avais emprunté une autre voie que la mienne, si j'avais été blonde à forte poitrine, si je me serais coupé le bras s'il avait été bloqué sous une roche de 500 kg, si j'étais satisfaite de ma vie, s'il ne valait pas mieux que j'abandonne tout pour m'exiler sur une île déserte, etc. (-1), du coup, quand je suis rentrée à la maison, j'avais envie de chocolat (-1), mais il n'y en avait pas (-1), bref, petite forme et pas la joie, malgré une prime reçue dans la journée (+1) et les frais de garage qui étaient moins élevés que prévus (+1).

Total : -1 point.

 

S'il y avait une chose que je n'avais aucune envie, mais alors pas du tout envie de faire hier soir, c'était la cuisine. Et ça tombait mal parce que Lui non plus, ce qui était normal puisqu'il se remettait légèrement du méchant virus qu'il avait attrapé la semaine passée.

 

J'ai donc regardé Lui avec mon air suppliant de "Chat Potté dans Shrek" en lui demandant si on pouvait passer commande chez le traiteur pour une livraison à domicile :

 

Lui : Tu veux une pizza à l'emporter ?

Moi (phrase en italique parce que tout s'est joué dans mon regard. Je suis très forte en communication non-verbale, du moins avec Lui) : ... Je sais pas, tu n'aurais pas mieux comme proposition ? Parce que pas trop envie d'une pizza là ...

Lui : Ou alors, on pourrait dîner dehors ? Ca te dit un resto ?

Moi : ... Oh oui, oh oui !!! Continue à creuser dans cette direction ! ...

Lui : Voyons, on pourrait aller manger un boeuf strogonoff à la Principessa ?

Moi : ... Ouiiiiiiii, bingo !!! ...

 

Lui n'a pas eu besoin d'insister longtemps pour que j'enfile ma veste et mes chaussures et nous sommes partis pour le restaurant italien "La Principessa" où l'on mange de très bonnes pizzas et un fantastique boeuf strogonoff dans un cadre convivial, sans grande recherche mais surtout sans chichis, exactement ce dont nous avions besoin !

 

Mars-2011-0581-copie-1.jpgUne bruschetta en amuse-bouche, une petite salade en accompagnement pour moi, le boeuf strogonoff et des légumes pour Lui ou plutôt pour moi puisque j'ai fini son assiette

 

J'ai aimé le boeuf qui était d'une tendreté extraordinaire, les cèpes fraîches et non réhydratées après lyophilisation, ainsi que le risotto croquant et onctueux qui accompagnait le plat à merveille, mais j'ai surtout adoré le fait de me retrouver en tête à tête avec Lui qui était d'humeur joyeuse et ne se privait pas de me faire rire en me racontant plein d'anecdotes sur sa vie passée de fêtard toujours fourré en boîte et invariablement accompagné d'une ribambelle de filles - une vraie star, je vous dis - ou en me révélant qu'il était passionné par les musées d'histoire naturelle, ce que j'ignorais totalement... jusqu'à ce que je remarque sa nouvelle coupe de cheveux :

 

Moi : Mais, tu t'es laissé pousser les cheveux ?

Lui : Cela fait deux semaines déjà que je ne coiffe plus mes cheveux en arrière et que je fais une raie au milieu et tu n'as rien vu !

Moi : Oups, désolée, Chou ! Ca te va très bien, tu sais ? C'est mignon, ces petites boucles sur le côté...

 

Comme quoi ça n'arrive pas qu'aux hommes de ne pas remarquer les changements de look chez son/sa conjoint(e) à moins que 5 ans de vie commune amènent à considérer l'Autre comme un meuble ou presque... ;o) Sur ce point, je rejoins parfaitement l'avis des experts en relations amoureuses qui insistent sur l'importance de ne pas se perdre de vue dans un couple en organisant des rendez-vous intimes à deux pour entretenir la flamme et se redécouvrir comme au premier jour, même si je sais que c'est loin d'être évident quand on a des enfants.

 

Sur le chemin du retour que nous avons effectué main dans la main (ou plutôt côte à côte dans la voiture, mais c'est moins romantique), j'avais plein d'amour dans le coeur et des papillons plein le ventre et je crois que c'était réciproque.

 

La Principessa / Route d'Arnier / 1092 Belmont-sur-Lausanne

Commenter cet article

Banoffee Girl 25/03/2011 18:12



Oh je doute que expressif/non expressif soit une affaire de "type" de visage ;)



Koyangi 28/03/2011 13:40



C'est vrai, mais c'est souvent ce qu'on dit des visages asiatiques, qui paraît-il sont difficiles à déchiffrer et à différencier les uns des autres à ce qu'il paraît. Note que les Asiatiques
disent la même chose des Européens : ils disent tous qu'ils ont un long nez, ce qui n'est pas forcément vrai non plus ! ;o)



July 25/03/2011 17:10



Vous êtes trop mignons vous 2! j'espère que ton moral va remonter ma douce! Plein de bisous et bon week-end!



Koyangi 28/03/2011 13:45



Merci à toi et je te rassure, je vais nettement mieux cette semaine ! Bizarre ces moments de blues, mais j'ai l'impression que ça arrive à pas mal de monde, donc je ne m'inquiète pas trop.
Plein de bisous à toi aussi et bonne semaine !



Hélène 25/03/2011 08:10



C'est trop mimi ;o)


 



Koyangi 25/03/2011 13:42



N'est-ce pas ? ;o)



Anne-Laure 24/03/2011 21:49



Quelle jolie conclusion à ce billet !


J'espère que le moral allait miex aujourd'hui ! :)



Koyangi 25/03/2011 13:44



Moui, encore un reste de déprime sans raisons. Je suis une faible femme, moi, Madame ! ;o)



Missfricadelle 24/03/2011 21:29



Le Parisien et moi ca va faire 2 ans, et même si on ne va pas aussi souvent que vous deux au resto, j'essaie au moins de me faire belle tout les jours et qu'il le remarque !!! Dans 3 ans, je te
dirais ce qu'il en est !



Koyangi 25/03/2011 13:44



Je te félicite la Miss ! Et belle et longue et heureuse vie de couple à tous les deux ! Bises.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents