Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Le Jardin Thaï (Alpha-Palmiers)

Publié par Koyangi sur 12 Juillet 2011, 01:00am

Catégories : #Les restaurants

La semaine dernière, je vous faisais part de ma déception au Yum Yum Bangkok de New York, qui, après coup, n'était pas si mauvais comparé à la mauvaise expérience que ma copine Madame et moi avons vécue au Jardin Thaï, le bistrot chic de l'hôtel Alpha-Palmiers de Lausanne.

  

Juin-2011 2205

 

Ayant déjà mangé là-bas un excellent pad-thaï avec ma copine Julie et partagé un dîner avec M. l'Ambassadeur et autres VIP, je pensais ne prendre aucun risque en vantant cette adresse à ma copine Madame, qui se désolait que le restaurant du Tennis-Club de Vidy et sa magnifique terrasse où nous avions l'habitude de dîner en été ne proposait plus de spécialités thaïlandaises mais italiennes sur la carte, mais je me trompais lourdement !

 

Juin-2011-2204-copie-1.JPG

 

Tout avait changé depuis mon dernier passage : Les nappes en tissu avaient été remplacées par des sets de table quelconques en papier et la décoration classique habituelle avait laissé place à un bricolage super moche composé d'une feuille en plastique collée sur un vulgaire caillou. Cependant, ce n'était encore rien par rapport à ce qui nous attendait !

 

Juin-2011-2206.JPG

 

En entrée, ma copine Madame et moi-même avons commandé un plateau de spécialités thaïlandaises, nous attendant à recevoir un assortiment de hors d'oeuvres joliment présentés avec des brochettes de boeuf ou de poulet à faire griller nous-mêmes sur un réchaud. Pas de brochettes, hélas, mais deux beignets de crevettes, deux rouleaux de printemps et quelques raviolis qui trempouillaient directement dans leur sauce respective (histoire de ne pas salir trop de vaisselle ? Bof) et une salade de... surimis, une sélection absolument indigne en regard du prix demandé, soit plus d'une vingtaine de francs suisses ! En plus, j'ai horreur du surimi européen confectionné à partir d'une pâte infâme de poisson haché de seconde zone et bourré d'additifs, de colorants et d'arôme artificiel de "crabe".

 

Juin-2011-2207.JPG

 

Les plats qui ont suivi n'ont malheureusement pas relevé le niveau. Ma copine Madame a reçu une espèce de mixture de poulet, porc et ananas grossièrement taillés qui ressemblait à une méchante soupe à l'huile versée n'importe comment (et surtout à côté, ce qu'on ne voit pas sur la photo) dans un bol, qui, autrefois, contenait le riz parfumé.

 

Juin-2011-2209.JPG

 

Quant à mon curry de boeuf Panaeng qui était trop gras et trop salé, j'ai connu des plats plus appétissants. Non mais, regardez-moi cette huile qui s'est séparée du reste de la sauce et qui a éclaboussé le bord de l'assiette ! Ca vous donne envie, sincèrement ?

 

L'ensemble du repas était une vraie catastrophe, ce qui m'a mise de très mauvaise humeur et je vous passe la présentation du riz qui est arrivé dans un petit bol transparent, destiné en principe au birchermuesli du petit-déjeuner !

 

Pour cette horreur, ma copine Madame et moi avons déboursé plus de CHF 65.-/EUR 55.- chacune, relevant au passage sur l'addition que l'on nous avait facturé un litre d'eau du robinet gazéifié à CHF 8.- environ ! Inutile de vous dire que nous n'avons pas laissé de pourboire et sommes parties sans demander notre reste. Comment un établissement de ce standing peut-il chuter aussi bas ? A l'heure d'aujourd'hui, je ne me l'explique toujours pas.

 

Le Jardin Thaï (Alpha-Palmiers) / Rue du Petit-Chêne 34 / 1003 Lausanne

 

Juin-2011-2211.JPG

 

Heureusement que nous avons choisi de prendre notre dessert, une coupe de glace "Passion Fruit et Mangue" Mövenpick, la valeur sûre de la glace helvétique, au bar de l'hôtel du même nom à Ouchy pour ne pas foirer complètement la soirée !

 

Hôtel Mövenpick Lausanne / 4, Avenue de Rhodanie / 1006 Lausanne

Commenter cet article

Katine 15/08/2011 20:54



L'ancien tenancier thailandais du restaurant du Stade-Lausanne Tennis a un restaurant à la rue du Lac 40 à Clarens depuis 20 ans, le "Maï Thaï".


Sinon un ancien cuisinier thaïlandais du restaurant du Stade-Lausanne, donc cuisine thaï autenthique et non arrangée à l'européenne, le "Pla-Tu-Thong" à
la Rue César Roux 9 à Lausanne.


Ce n'est pas vraiment un resto, c'est un traiteur mais tu peux quand même y manger sur place il y a 4 tables. Le cadre est très modeste mais la cuisine est juste une des meilleures de Lausanne.


 



Koyangi 16/08/2011 12:40



Oh, j'allais justement écrire un compte-rendu sur le Maï Thaï de Clarens où je suis allée avec ma copine Madame juste après mon voyage à New York mais je ne savais pas du tout que c'était le même
propriétaire du Stade-Lausanne Tennis, ça alors ! Merci pour l'info en tout cas et merci aussi pour le "Pla-Tu-Thong", il faudra que j'aille goûter tout ça ! Rhâââ, j'ai déjà faim !!!



10tubes 13/07/2011 15:14



Je suis sur le derrière là !


On voit tellement d'huile qu'on pourrait se faire des frites avec.
Il donne pas envie d'y aller celui-là en tout cas.


Heureusement, tu as trouvé la feinte pour bien finir la soirée ;)



Koyangi 14/07/2011 12:31



Oh, c'est super bien trouvé, le coup des frites ! Je n'y avais pas pensé, mais c'est très juste ! C'est rare que je tombe sur de mauvais restaurants, mais là, je me suis sentie flouée ! Je suis
d'accord de mettre un certain prix au restaurant mais là, c'était bien trop cher pour ce que c'était et je connais des petits bouibouis où l'on mange nettement mieux !



Anne-Laure 13/07/2011 12:58



Ah ben c'est définitivement la crise... Vive le congelé tout prêt. Ça évite de devoir payer des cuistots !


Hmmm qu'il est appétissant ce surimi. Comment un restaurant peut oser servir ça. C'est bon pour un pique-nique (en encore, avec plein de mayo). Et ce bol de soupe rouge infâme, c'était sensé être
quoi ?


Raaaah, c'est rageant et tellement frustrant d'être traitée ainsi dans un bistrot dit "chic" et puis à ce prix là. Et encore plus décevant quand tu y avais vécu de meilleures expériences. À ce
train là, ils ne tiendront pas la route. Seuls les gens qui appréciaient le resto auparavant iront y faire un tour, se feront piéger et n'y remettront plus jamais les pieds !


Et j'ai envie de dire... Tant mieux !



Koyangi 14/07/2011 12:35



Tu sais, Anne-Laure, je crois que je fais définitivement une croix sur le surimi même avec une tonne de mayonnaise dessus ! ;o) Ca fait partie des aliments "poubelles" que je boycotte avec le
pangasius depuis que je connais les conditions d'élevage de ce poisson. Bien entendu, je ne parle pas du surimi japonais qui est fait avec du "vrai" poisson dans les règles de l'art.


 


En fait, ce qui nous a le plus surpris avec ma copine Madame ce soir-là, c'est que le restau était bondé malgré le fait que toutes les assiettes apportées aux tables à côté de nous ne
donnaient vraiment pas envie de les goûter. Etrange...



MissFricadelle 13/07/2011 12:48



Et non, jamais mangé, à part de temps en temps les bacs qu'on achète à la Coop...


La caramel, haaaaan, ma préférée !



Koyangi 14/07/2011 12:38



Ah, donc le Parisien connaît la glace Mövenpick alors s'il en a mangé dans les bacs ! Ma préférée est la pistache, la noix et le meringue double-crème. J'aime bien aussi celles au yaourt. Et dans
les coupes, le café glacé est un must pour moi avec la crème et les amandes caramélisées, miam !



Co 12/07/2011 21:14



Pfff, limite ca me manquerait les coupes glacées Môvenpick...


Le Parisien ne comprend pas, je pense qu'il faut que je l'emmène un jour...



Koyangi 13/07/2011 12:40



C'est une bonne idée de faire goûter les glaces Mövenpick au Parisien. Il n'en a jamais mangé même qu'en vous êtes de passage à Genève ???



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents