Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Leçon d'opulence no 17

Publié par Koyangi sur 13 Août 2013, 01:00am

Catégories : #Opulence

Fevrier-2013 9175-copie-1L'odeur d'un livre neuf

 

Je pensais naïvement ne plus avoir à acheter de livres papier depuis que j'ai fait l'acquisition d'un Kindle mais je dois reconnaître que malheureusement, ce n'est pas le cas. Je ne remets pas en cause le fonctionnement du livre numérique mais force est de reconnaître qu'en Suisse, nous ne sommes pas gâtés par le protectionnisme des maisons d'édition qui décident du prix (environ 50 % de plus qu'en France) et de la date de parution des livres sur le marché helvétique et ce, d'une manière tout à fait opaque. 

 

Par ailleurs, si les blockbusters archi-médiatisés comme Twilight, 50 Shades of Grey ou Hunger Games figurent en bonne place dans le catalogue Kindle Amazon, il n'en va pas de même pour des titres plus confidentiels comme par exemple, Les cavaliers de l'an mille de Marcel-Louis Perrier, Une saga moscovite de Vassili Axionov ou encore La Cuisine modèle de la comtesse de Ségur de Marie-José Strich dont je vais vous parler aujourd'hui.

 

Quand j'étais enfant, j'ai passé de nombreuses semaines d'été au chalet à dévorer des livres de la bibliothèque rose et verte avec une prédilection pour ceux de la comtesse de Ségur et de Frances H. Burnett.

 

Alors que La Petite Princesse de Frances H. Burnett me fascine toujours au point d'acheter toutes les bandes dessinées d'Audrey Alwett et de Nora Moretti dès leur parution, l'univers de la comtesse de Ségur représente pour moi une époque surannée où il est question de petites filles modèles qui vivent dans un château avec leurs mères au domaine de Fleurville, qui font la charité aux pauvres et qui goûtent de fruits confits et de crème fraîche de Normandie avec des tranches de pain bis.

 

Ce résumé est très simplet mais j'aime laisser mon sens critique au vestiaire de temps en temps ;o)

 

Cet ouvrage joliment illustré de Marie-José Strich, qui compile les extraits les plus gourmands des romans de la comtesse, ressemble à un manuel de savoir-vivre que m'aurait transmis une aïeule avec ses souvenirs, son carnet de recettes, ses conseils pour "remettre à neuf les rubans", "faire briller les cuivres" ou encore "nettoyer les dentelles noires" mais aussi ses recommandations pour organiser un pique-nique réussi, recevoir les visites le jeudi et tenir les domestiques et le personnel de maison.

 

Il est certain que les temps ont changé (par bonheur, on ne fouette plus les enfants ou du  moins, c'est interdit en Europe) mais j'ai bien l'intention de redécouvrir ce style de vie à l'ancienne où l'on se réjouissait simplement des "aloses qui remontaient les rivières en avril, du beurre dans toute sa bonté avec la primeur des herbes en mai ou des artichauts de Laon en septembre" en me mettant à réaliser l'une ou l'autre de ces recettes, ce qui aura l'avantage de me motiver à cuisiner tout en découvrant des saveurs oubliées comme les côtelettes à la Vert-Pré, les écrevisses à la Nantua, le potage Condé et les croquettes de riz. Je vous tiens au courant !

 

La Cuisine modèle de la comtesse de Ségur / Marie-José Strich / Editions Bartillat

Commenter cet article

Marie 22/08/2013 08:15


As-tu vu le film "Les saveurs du Palais" ? De Christian Vincent avec Catherine Frot et Jean d'Ormesson. C'est un petit bijou de film sur la bonne cuisine à la française, et ton billet m'y fait
directement penser ! 

Koyangi 03/09/2013 13:58



Je n'ai pas vu ce film mais je le note pour une future soirée d'hiver ! Dans ce registre, je te recommande le "Festin de Babette", un de mes films préférés



Hélène 18/08/2013 15:29


J'ai investit dans un Kindle. Pratique, mais moi qui aime l'odeur et la texture des livres, je suis un peu malheureuse. Donc le Kindle restera dans mon sac pour passer le temps dans les
transports en commun. Belle invention quand même :o)


Bisous bon dimanche

Koyangi 19/08/2013 12:20



Le Kindle est une superbe invention et j'espère que le livre numérique va se développer jusqu'à remplacer les livres papier. Mon rêve serait en effet de pouvoir me débarrasser de
tous les livres papier qui prennent de la place et sont lourds à transporter et n'avoir qu'une liseuse à transporter avec moi. Je pense que ça viendra un jour. Bisous Hélène !



Anna 15/08/2013 10:17


J'avoue que je n'ai plus du tout de souvenirs de la comtesse de Ségur :/


J'espère alors que tu nous dégoteras quelques petites recettes bien originales pour qu'on remonte le temps nous aussi :)

Koyangi 19/08/2013 12:29



Bien sûr ! Cette semaine, je vais tester un dessert à base d'abricots, de vin Muscat et de glace à la vanille. Je viendrais poster la recette !



Melodie 14/08/2013 19:25


Je préfère les vrais livres au Kindle, ça doit être mon petit côté traditionnel ;) (et fétichiste). Sinon ce petit livre à l'air bien sympathique! Belle lecture! Bisous

Koyangi 19/08/2013 12:33



Je te comprends pour le côté traditionnel, d'autant plus que tu rêves d'ouvrir un salon de thé bibliothèque ! Quant à moi, si je pouvais avoir tous les titres que je veux dans un Kindle, je
serais la plus heureuse du monde ! Bisous.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents