Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Les Jardins d'Ouchy

Publié par Koyangi sur 24 Mai 2013, 01:00am

Catégories : #Minimalisme, #Jardins d'Ouchy, #Locavore, #Lausanne

S'il y a une personne avisée en ce monde dont les conseils me sont précieux, en dehors de ceux de Lui, de mon Frangin et de mes parents, c'est bien ma copine Madame qui me connaît comme si elle m'avait faite. Même si nous n'avons pas le même univers ni les mêmes goûts (je suis bling bling alors que ma copine Madame pas du tout), nous partageons l'amour des belles et des bonnes choses.

 

Picturea-024a-copie-1.jpgMini panier du 11 avril 2013 : 2 pommes Pivona, 1 pomme Maigold, 3 poireaux, 1 céleri, 4 carottes, 1 salade batavia croquante et 1 pot de confiture fraise citron maison à tomber !

 

Cela faisait un moment que ma copine Madame me parlait des fruits et des légumes qu'elle commandait chez un cultivateur à proximité de son village et je l'écoutais me décrire le contenu de ses paniers avec intérêt mais sans avoir une envie folle de la suivre. Cependant, à force de discuter de recette qui pourrait rendre les choux de Bruxelles acceptables ou de la manière dont nous nous y prendrions pour "sublimer" des carottes violettes, oranges et blanches (merci Top Chef), je me suis prise au jeu et me suis lancée dans quelques recherches sur Internet qui m'ont amenée sur le site des Jardins d'Ouchy, une association prônant l'agriculture de proximité dans le quartier sous-gare à Lausanne (pour info à l'intention des Lausannois, il y a aussi les Jardins du Flon et les Jardins du Nord).

 

Après avoir consulté le site de long en large, j'ai souscrit à un abonnement d'un an pour un mini panier au prix de CHF 450.-/EUR 360.- et ne regrette pas mon investissement !

 

Il y a mille raisons d'adhérer à un réseau d'agriculture contractuelle de proximité comme, par exemple, l'aide directe aux cultivateurs, l'assurance de manger des produits frais, locaux et de saison, de préserver l'environnement, etc., mais je ne souhaite pas m'étendre davantage sur le sujet : d'abord parce que je rejette toute forme de militantisme (je ne mène pas la guerre contre l'industrie agro-alimentaire et mon ambition n'est pas de "changer la politique agricole en posant des actes citoyens" comme l'écrit M. Zisyadis, le président des Jardins d'Ouchy. J'arrête là, sinon, je vais me faire expulser de l'association ;o)), ensuite parce que je crois que chacun est libre de faire ce qu'il veut de sa vie et de manger des cochonneries s'il le souhaite, ce, en toute connaissance de cause (personne n'est parfait et j'aime bien acheter un Snickers de temps en temps, même si le dernier remonte à il y a plus d'une année quand j'étais à Cha-am en Thaïlande) ! 

 

En fait, ce que j'apprécie le plus dans cette nouvelle façon de consommer, c'est de ne jamais savoir à l'avance quel sera le contenu de mon mini panier et de réfléchir à la façon dont je vais pouvoir accommoder au mieux les fruits et les légumes que je vais y trouver, ce qui peut donner les idées que voici :

 

Picturea-007.JPG

 

Avec les radis du panier du 25 avril que j'ai brièvement poêlés dans du beurre, une salade pleine de couleurs composée de jeunes pousses, d'oignon frais, d'un oeuf mollet et d'un pesto préparé avec les fanes des radis. Encore une influence de Top Chef : on ne jette rien ! ;o)

 

Picturea-018a.jpg

 

Pas besoin de cuisiner les premières fraises suisses de la saison du panier du 23 mai : un rapide passage sous l'eau fraîche pour les nettoyer et il n'y a plus qu'à les croquer. Miam !

 

Picturea-002.jpg

 

Lui a préparé une délicieuse sauce aux morilles pour napper les asperges vertes du panier du 16 mai que nous avons mangées avec une burrata italienne, une concassée de tomate et d'olives noires à l'huile d'olive, persil et oignon frais, un avocat crémeux et des fraises gariguette françaises achetées au marché à Lausanne (comme quoi, les marchés ne vendent pas exclusivement des produits locaux).

 

Picturea-014-copie-1.jpg

 

J'ai utilisé le vert des côtes de bettes du panier du 16 mai pour en faire un pseudo "chigumchi namul" à la coréenne avec de la sauce soja, quelques gouttes d'huile et des graines de sésame. Quant aux tiges, elles ont fini dans un curry rouge thaïlandais. J'ai suivi assez de cours avec ma maman coréenne ainsi qu'avec les Chefs thaïlandais et vietnamien des Palaces où j'ai séjourné lors de mes derniers voyages pour comprendre certains principes de base de la cuisine asiatique, ce qui ne fait pas de moi une cuisinière émérite, on est d'accord.

 

Picturea-010a-copie-2.jpg 

Avec les asperges et la salade batavia du panier du 16 mai, une salade mi-poire mi-tiède mi-jambon qui était plus réussie cette fois : je n'ai pas grillé le jambon et j'ai passé les cubes de poire épluchée dans du beurre ce qui était bien meilleur !

 

Lui et moi n'avons jamais décidé de boycotter les plats industriels ni de manger sainement tellement cela relève de l'évidence pour nous. Cependant, si aujourd'hui nous nous nourrissons encore mieux qu'avant, c'est grâce au dur labeur de M. Christian Rossier et à la famille Borboën de Denges qui accomplissent tous les jours un travail admirable pour remplir nos assiettes de citadins de produits frais, appétissants et variés.

 

Les Jardins d'Ouchy / Maison de Quartier Sous-Gare / Avenue Dapples 50 / 1006 Lausanne

Commenter cet article

michel 30/05/2013 16:54


Bravo pour cette présentation une agence de publicité ne ferait pas mieux pour vanter les mérites des paniers. 



Koyangi 06/06/2013 12:45



Merci Michel ! Je vais penser à me recycler alors... ? ;o)



Cécile 29/05/2013 21:24


Ah mais mes framboises ne viennent pas de mon producteur. C'est une amie agricultrice qui les produits et qui fait un peu de vente directe. Je ne sais pas si elle vend plus loin, mais j'ai hâte
aussi que la saison des framboises arrive :)

Koyangi 06/06/2013 12:54



C'est encore mieux d'avoir une amie qui produit les framboises ! Cet été, j'irais chez ma tante cueillir quelques abricots en Valais. C'est fou, elle m'a demandé pourquoi j'allais les acheter à
Martigny alors qu'elle en a plein dans son verger... Hum.



baby sitting 28/05/2013 16:58


Bravo pour ces préparations, j'ai envie de manger mon écran secraitement.
et efectivement ce petit oeuf fait fureur :) a croquer.
Merci pour les conseils et bonne journée
Les photos sont aussi géniales au passage. :)
Louise

Koyangi 29/05/2013 12:35



Bonjour Louise,


 


Merci beaucoup pour tes commentaires. Apparemment, tout le monde craque sur l'oeuf mollet, rien de plus simple pourtant : de l'eau bouillante, un peu de vinaigre pour éviter que la coquille se
brise et 5 minutes de cuisson ;o)


 


A bientôt !



Arielle 26/05/2013 12:09


Bravo pour la présentation, ça a l'air délicieux. Et c'est bon le pesto de fanes de radis?


Pour les choux de bruxelle, je recommande cette recette, qui est à tomber: http://insatiable-curieuse.blogspot.ch/2011/11/choux-de-bruxelles-caramelises-facon.html De cette façon, je me suis mise
à les adorer!


Pour ce qui est des panniers de légumes livrés à domicile, je commande chez Vita verdura (en ligne). Ils offrent des produits de la régions, bio ou pas, incluant de la viande et des produits
laitiers, à des prix raisonnables. 

Koyangi 29/05/2013 12:38



Hello Arielle,


 


Merci pour ton message. J'ai bien aimé le pesto de fanes de radis, je pensais que cela allait être fort mais pas du tout. Merci aussi pour ta recette sur les choux de Bruxelles, je me réjouis de
la faire quand j'en aurais dans mon panier (en fait, j'aime les choux de Bruxelles, c'est ma copine Madame qui les déteste ;o)).


 


Il faudra aussi que je consulte ton site. Lui a vu également un Monsieur apporter un jour un panier de fruits et légumes à l'un de nos voisins et lui a demandé de la documentation. Je ne sais pas
si c'est Vita verdura. En tout cas, il y a plein d'initiatives de ce genre en Suisse et c'est très bien ! Maintenant, on a vraiment le choix dans ce que l'on veut acheter !



Cécile 25/05/2013 20:55


Ca fait deux ans que je prends des paniers de légumes chez un producteur pas loin de mon travail. Ce que j'aime bien avec le mien c'est que toutes les semaines il propose différentes sortes de
panier, ce qui fait que tu n'as pas l'impression de manger toujours des patates :)

Koyangi 29/05/2013 12:41



Oui, les fameuses patates ! ;o) Je n'en ai eu qu'une fois car j'ai commencé mon abonnement début mars et je sais que nous allons en principe vers la belle saison (enfin, si la météo veut bien
être clémente) mais c'est vrai que j'en ai eu assez vite marre des côtes de bette ! Heureusement que j'ai pu les échanger contre une salade et un bouquet de persil la dernière fois. Sinon,
je rêve toujours des magnifiques framboises que tu avais reçues l'année dernière !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents