Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Mange, prie, aime

Publié par Koyangi sur 22 Octobre 2010, 13:00pm

Catégories : #La bibliothèque

Il était 17h hier après-midi, quand j'ai reçu un SMS de ma copine Julie me demandant: "U hv 1hr after work for quick chat? / As-tu une heure après le travail pour une brève discussion ?"

  

19472721_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100706_105513.jpg

 

Quel est le rapport avec le film Mange, prie, aime, m'interrogerez-vous avec raison. A priori aucun, sauf que je me suis dit que :

  1. Julie devait vraiment avoir besoin de moi pour qu'elle me pose cette question, puisque nous avions déjà prévu de nous voir ce samedi
  2. Julie est expatriée et cela ne doit pas être facile pour elle de se retrouver seule dans un pays dont elle ne parle pas la langue et dont les moeurs sont parfois étranges : ainsi, elle m'a appelée la semaine passée pour savoir si elle devait embrasser (3 bisous à la suisse) ou simplement serrer la main du Président de sa boîte pour le saluer à l'occasion d'un dîner professionnel. Des bisous, des bisous ! ;o)
  3. Julie expatriée en Suisse = Liz Gilbert seule à Rome et moi = Sofie from Sweden. Equation tirée par les cheveux, vu que je ne m'appelle pas Sofie et que je ne suis ni blonde ni Suédoise, mais je vous jure que c'est ce qui m'est venu à l'esprit quand j'ai répondu à Julie: "Yes, when and where? / Oui, quand et où ?"

C'est une Julie bien triste que j'ai découverte lorsque je me suis rendue à notre lieu de rendez-vous. Triste pour des raisons que je ne vais bien sûr pas évoquer ici, mais avec le moral d'autant plus bas que sa famille et ses amis sont tous en Corée et qu'elle n'a personne en Suisse pour la soutenir et la réconforter pendant les moments difficiles et les passages à vide.

 

19347198_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100319_024251.jpg

 

C'est là où j'en reviens au film Mange, prie, aime de Ryan Murphy avec Julia Roberts, qui m'a fait l'impression inverse de ce que le livre m'a procuré en divertissement et en plaisir et dont je vous avais parlé ici et . Du livre, où il est question de la quête spirituelle d'une femme arrivée au bout de ce qu'elle peut supporter dans une vie qui ne lui convient plus, Ryan Murphy n'en a gardé qu'une accumulation de clichés lourdingues tirés sur papier glacé et photoshopé, si ce n'est esthétiquement retouché (allusion aux lèvres reliftées de Julia Roberts, hum. Ce que son personnage a pu m'agacer dans le film, la parfaite incarnation de la bobo new-yorkaise tête à claques en pleine crise de la quarantaine !). C'est la dolce vita de Rome passée au ketchup américain, la complexité de l'Inde revisitée façon ashram macramé (on aura même droit au gentil n'éléphant) et les rituels de Bali abandonnés pour des décors à la Tahiti gel douche. C'est tout sauf la vraie vie. 19218550_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091229_011327.jpg

 

La vraie vie, c'est une Julie, qui, à l'instar de Liz Gilbert, a divorcé et a tout quitté pour venir travailler en Suisse, mais qui, contrairement à la Julia Roberts/Liz Gilbert de cinéma, ne se fait pas des amis rien qu'en claquant des doigts ou, comme dans le film, en allant chercher un café : "Bonjour, je m'appelle Sofie, moi, c'est Liz, oh, nous voilà amies !". La vraie vie, c'est que l'on a beau partir à l'autre bout du monde en emportant toute sa collection de sacs Chanel avec soi (les sacs de Julie, rhàààà, love ! ;o)), la réalité nous rattrape tôt ou tard dans toute sa trivialité :  l'existence n'est pas forcément plus belle ailleurs (ni n'a du reste plus de sens), les rencontres ne sont pas toutes profondes ni enrichissantes, sans compter qu'en Suisse, on a statistiquement plus de chance de tomber sur un policier pointilleux que sur un Javier Bardem trop sexy quand on chute de vélo au détour d'un chemin.

 

19472720_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100706_105459.jpgJavier Bardem n'est pas beau, il est grrrrrrrrr, ce qui est très différent !!!

 

Comme tout le monde ou presque, je partage moi aussi le fantasme de "partir un jouuuur / sans retou-our" (oui, oui, ça va fort, aujourd'hui) en période de gros ras-le-bol, mais je sais aussi que franchir le pas vers l'inconnu n'est pas donné à tout le monde et que, même si cela peut bien se passer comme ce fût le cas pour Liz Gilbert qui s'est réconciliée avec elle-même et qui a rencontré le grand amour, on doit parfois se sentir bien seul.

 

19347201_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100319_024252.jpg

 

Je sais que je vous laisse sur un article pas très marrant aujourd'hui, mais finalement, il est un peu à l'image du temps de cette fin de semaine, gris et tristounet. Que cela ne vous empêche pas toutefois d'avoir un excellent week-end, d'acc ? ;o)

 

(c) Photos : Allocine.fr

Commenter cet article

smokethorn 28/10/2010 11:31



Il faut ajouter que pour une personne qui réussit, combien échouent... Ce n'est jamais (hélas) aussi glam que dans les films!


Mais du coup, moi qui était un peu sortir bof bof du film, je vais de ce pas allez lire le livre ^^ (un peu de bonheur, çà fait du bien et rassure beaucoup); j'espère que ton amie ira mieux!



Koyangi 28/10/2010 12:16



Ta remarque sur la réussite ou l'échec est tout à fait pertinente. Pourquoi la vie ne se passe pas toujours comme dans un film, hein ? Euh, à l'exception des films d'horreur, je tiens à le
préciser, parce que bon... ;o) J'espère que le livre te plaira, j'aime bien me replonger de temps en temps dans quelques chapitres pour me remonter le moral.



Pomme 27/10/2010 12:08



Tu as garde beaucoup de souvenirs de ton adoption? Enfin remarque, ce n'est peut etre pas l'endroit pour te poser ce genre de questions... (Peut-etre un jour autours d'un kopi, qui sait ;) 



Koyangi 27/10/2010 12:57



Tu sais, Pomme, mon adoption n'est pas du tout un sujet tabou pour moi et j'en parle très librement, d'autant plus que j'ai retrouvé ma famille coréenne, que tout le monde
(Suisses ou Coréens) s'entendent très bien et que mon Frangin et moi avons passé trois fois à la TV coréenne et plusieurs fois dans les journaux coréens (oui, nous sommes de vraies "stars",
hin hin hin ;o)). J'ai gardé plein de souvenirs de mon adoption, mais peut-être que c'est un peu trop long pour tout développer ici ! Et c'est sûr que je serais ravie de pouvoir parler avec
toi autour d'un kopi, où que tu sois dans le monde (si j'étais célibataire et donc libre de mes mouvements, je partirais te faire coucou à Singapour, c'est sûr) ! Bisous !



Pomme 27/10/2010 03:43



Je les connais bien ces coups de blues. Meme si j'ai le Matheu, c'est difficile de faire des rencontres et ma famille / mes amis me manque parfois beaucoup. Heureusement, ca passe ! Et le plaisir
de vivre dans l'inconnu reprend vite le dessus. 


Pour le reste, vive skype !!



Koyangi 27/10/2010 12:03



Tu es effectivement bien placée pour savoir ce que c'est. Je n'ai jamais eu l'occasion d'être expatriée... quoique si, quand j'ai été adoptée quand j'avais 5 ans ! C'est vrai que le choc a été
rude et il n'y avait pas skype à l'époque ;o)



Shupi 25/10/2010 15:02



Rhaaaaa Javier Bardem! Elle a du bol Pénélope Cruz d'être mariée à un mec pareil! Si tu aimes cet acteur autant que moi va voir "Biutiful" où il joue un cancéreux, père de famille. On comprend
pourquoi il a eu un prix d'interprétation à Cannes pour ce rôle! C'est époustouflant, épatant!



Koyangi 27/10/2010 12:27



Je vois qu'il y a de la concurrence ! ;o) Ben, il a aussi de la chance le Javier d'être marié à Pénélope, je trouve qu'ils vont bien ensemble : la Belle et la Bête ! ;o) J'hésite à voir
"Biutiful", même si c'est un excellent film et pas que pour Javier, mais l'histoire est quand même super triste, non ?



Mlle Toutouille 25/10/2010 14:14



La vie n'est pas toujours plus belle ailleurs mais elle peut réserver des surprises. C'est quitte ou double. mais je suis d'accord avec toi, ce serait trop cool de se faire plein d'amis
trop géniaux tout le temps partout



Koyangi 27/10/2010 12:31



Oh oui, ce serait trop cool ! Comme de manger des gâteaux sans grossir, comme de pouvoir partir n'importe où n'importe quand et de faire vraiment ce qu'on veut dans la vie. Oui, ce serait trop
cool ! Mais pourquoi ce n'est pas comme ça, pourquoi ??? ;o)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents