Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Nude

Publié par Koyangi sur 19 Juin 2012, 01:00am

Catégories : #Les anecdotes

Je ne vais pas vous parler d'une énième tendance en matière de beauté ni de mode car d'autres blogs le font mieux que moi, mais l'adjectif "nude" (nu en vf) semble caractériser au mieux mon état d'esprit actuel dans le sens où j'essaie d'oublier les concepts prémâchés que j'ai intégrés sans me poser de questions pour reconsidérer les choses et les événements de mon quotidien d'après mon propre point de vue.

 

Partout où je vais et dans à peu près tout ce que je fais, j'essaie d'être de plus en plus centrée sur moi-même, en étant à l'écoute de ce que je suis et de mon ressenti, afin d'être en phase avec le fameux concept de "l'instant présent" prôné par les adeptes du zen.

 

"My friend, the panda will never fulfill his destiny, nor you yours until you let go of the illusion of control" - Master Oogway, Kung Fu Panda, 2008

 

c5447f0eb88b11e1bf341231380f8a12_7.jpg

 

Parfois, c'est facile comme ce dimanche passé sur le bateau à jouir du soleil et à siroter un Cherry Coke avec délectation sur la proue de Vasco da Gama pour en extraire toutes les saveurs d'acide phosphorique couplée à la gomme arabique et au sirop de fructose (euh, ça a tout juste l'air dégueu ce machin ! ;o)). Il n'y a qu'à se laisser porter par le courant, au sens propre et figuré.

 

Parfois, c'est un peu plus compliqué quand j'en ai ras-le-bol au travail ou ailleurs et que j'ai de furieuses envies de meurtre qui me traversent l'esprit. Mes collègues et moi en sommes à inventer des stratagèmes où l'on élèverait une bande de fouines à qui on apprendrait à reconnaître le câble des freins de certaines voitures pour qu'elles aillent les ronger une fois qu'on les aurait lâchées. Le crime parfait, ni vu ni connu !

 

0d9f2946b9fb11e18bb812313804a181_7.jpg

 

Parfois, c'est des instants de grâce qui agissent comme autant d'indicateurs que je suis dans le vrai et que je dois progresser dans cette voie, tant tous les éléments disparates entrant en jeu sont parfaits, quoique fugaces et compliqués à expliquer :  

  • Avoir le plaisir de sentir le creux dans l'estomac qui indique que j'ai faim, m'interroger sur l'aliment dont mon corps a vraiment envie sur le moment et me rendre compte que c'est un petit pain frais aux graines de courge et un thé Earl Grey fumant avec un peu de lait qui feront mon bonheur même si c'est l'heure de déjeuner et qu'il manque des légumes et une source de protéines dans mon assiette
  • Eprouver de la joie à chercher de la beauté ou de l'intérêt dans ce qui ne paraît pas évident à prime abord et surmonter tout ce qui me demande un effort en général

June-2012 2055

  • Me dire que ma vie est parfaite telle qu'elle est maintenant et que je ne souhaite rien d'autre (euh, gagner à l'Euromillion ? ;o))
  • Savoir que le Coca Zéro fait partie de mes boissons favorites et que j'aimerais toujours les pulls en cachemire même si je finis invariablement par les détruire en les mettant dans le séchoir (sniff), les blockbusters hollywoodiens, les romans sur fond historique, les chats, les fruits, les légumes et la viande, la télévision, les hôtels 5 étoiles avec les chaussons et les peignoirs, le combo jean T-shirt, le savon à l'argile Cocooning, le luxe, les vêtements sobres blancs et noirs, les produits Aesop, le shampooing Amino Acid de Kiehl's, les agendas Smythson, le maquillage Bobbi Brown et les chips nature et au paprika

June-2012-1626.JPG

  • Rentrer trempée jusqu'aux os parce que j'ai oublié de prendre un parapluie, ce qui risque bien de m'arriver ce soir et savourer la douce chaleur du foyer... Il y a aussi une variante avec un épais brouillard. C'est mon côté Cosette !
  • Apprécier le confort d'un canapé, le moelleux d'un matelas, l'épaisseur d'un tapis de laine, le froid du sol en marbre sous mes pieds nus, la douceur de la patte de Kimchi le chat qui ressemble à une patte de lapin
  • Manger lentement de toutes petites quantités d'un aliment en m'imaginant que je n'en aurais plus jamais. Savourer chaque grain de riz dans mon assiette ou de maïs sur son épi (mon Frangin et moi avons une technique spéciale pour manger les épis de maïs qui surprend notre entourage. Je vous en parlerai peut-être un jour)
  • Etre fermement convaincue que "la richesse se fait par la sélection, pas par l'accumulation" Ayn Rand, Atlas Shrugged, 1957

J'ai conscience que  mon article et mes réflexions du jour sont bien abscons et décousus autant pour vous que pour moi, mais j'ai l'impression qu'elles vont servir de base à toute une série d'articles à venir ces prochains mois sur mon blog !

Commenter cet article

Koyangi 26/06/2012 20:39


@Andreia : Zut, je n'arrive pas à te répondre dans le commentaire ! Alors, pour les épis de maïs, c'est un secret de famille, donc, je ne sais pas si je vais le dévoiler ! ;o) Ceci pour dire
qu'on a une approche très chirurgicale et que lorsqu'on a fini, le trognon (euh, ça se dit comme ça ? Un trognon d'épi de maïs ?), il est tout beau tout propre ! Bisous.

10tubes 26/06/2012 13:47


J'aime ce genre d'articles tout plein de belles choses qui font plaisir et j'ai hâte de connaître votre technique, à ton frère et toi, pour manger les épis de maïs.
Sinon, pour répondre à Gwendy, c'est bien volontiers que je fête Halloween avec vous

Noëlly 20/06/2012 18:57


Bonsoir.


Je lis souvent ton blog sans jamais laisser de message... 


Je trouve que tu as une vie bien remplie et que tu es très chanceuse! Et j'aime que tu en sois consciente!!


J'aime tes articles moins "matériel" et plus de réflexions sur la vie... Ce sont ces pensées qui nous font avancer! et réfléchir sur le sens de notre vie et de la chance qu'on a!


Bonne continuation pour ton blog! Moi ça me fait parfois m'évader de ma vie (un peu moins chanceuse que toi!) mais avec de bons côtés quand même!

Koyangi 21/06/2012 13:20



Bonjour Noëlly et bienvenue sur mon blog !


 


Je ne peux pas nier que j'ai beaucoup de chance dans la vie, quoique je pense que j'y suis quand même un petit peu pour quelque chose. Derrière cette apparente "facilité", il y a pas mal d'années
où j'ai galéré avant de rencontrer un homme magnifique à un moment où je n'y croyais plus et que j'avais laissé tomber toute idée de vivre en couple un jour et aussi plein d'années
simultanément où je n'ai fait que de travailler et d'étudier d'arrache-pied car cela me permettait de fuir mon quotidien qui était assez morose. Alors, c'est vrai que je ne tenais pas de
blog à cette époque-là, du coup, j'imagine que je peux donner l'impression que tout a toujours été facile pour moi ! ;o)


 


En revanche, j'avoue que je n'ai jamais eu de problèmes d'ordre matériel et je comprends bien que cela doit être très difficile de vivre quand on est obligé de se restreindre tout au long de
l'année. Je ne peux pas dire encore exactement quelle tournure va prendre mon blog ces prochains mois car j'écris sans ligne éditoriale précise et je publie en fonction de ce qui me passe par la
tête et mes préoccupations du moment, mais c'est vrai que les échanges que je peux avoir ici avec des personnes "un peu moins chanceuses" que moi comme tu le dis me donne matière à réflexion et
c'est ça qui est intéressant. J'ai remarqué que dans la "vraie vie" on est souvent cantonné dans un certain milieu et c'est difficile d'en sortir.


 


Merci encore pour ton commentaire encourageant et j'espère que les choses iront bien pour toi aussi !



Adeline 20/06/2012 14:11


je ne sais pas si il était temps pour toi, tu es la seule à le savoir ; chaque période de notre vie a sa raison d'être à mes yeux. Plus je grandis (je pourrais dire plus je vieillis mais ça ne
parlerai que de mon physique :)), plus je me sens heureuse !

Koyangi 21/06/2012 13:22



J'ai la même sensation que toi, plus je vieillis (allez, j'assume, j'ai fini ma période de croissance depuis un moment ! ;o)) et plus je me sens heureuse aussi. Ca vient beaucoup de la
confiance en moi, je crois, qui s'affirme au fur et à mesure des années !



Banoffee 20/06/2012 11:34


Ouhlà, ta photo donne une impression bizarre :) Normalement ta ligne d'eau devrait être droite (et le bateau penché ne dérangerait pas) J'aime beaucoup celle avec le petit pain frais et
l'assiette colorée.
C'est bien de se recentrer sur ses basiques... et de réapprendre à les aimer aussi.

Koyangi 20/06/2012 13:58



Merci pour ton avis, en fait, tout dépend de l'effet qu'on veut donner à une photo. La ligne de flottaison devrait être droite sur une photo basique lambda vue depuis la terre ferme, mais j'ai
voulu jouer un peu avec l'effet de tangage que je ressentais à bord de notre bateau (l'horizon est différent quand on est sur un bateau car on est sans cesse secoué par les vagues) en veillant
néanmoins à garder le mât de l'autre bateau bien vertical pour la construction de l'image. Après que mon effet soit râté, je veux bien te croire ! ;o) Sinon, je traverse une phase très
"populaire" en ce moment !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents