Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Palace Sushi Zen

Publié par Koyangi sur 22 Août 2011, 01:00am

Catégories : #Les restaurants

Après un mois de juillet pluvieux, froid et pourri, la météo en Suisse est à la canicule. Le thermomètre dépassant aujourd'hui les 30°C à l'ombre, j'ai préféré reporter mon article du jour sur la fondue ;o) au restaurant Le Tsalè pour vous parler de délicats sushis bien frais que j'ai dégustés au Palace Sushis Zen avec Lui, mon Frangin, Julia ainsi que Mme et M. Zaz.

 

Aout-2011-2227.JPG

 

Cela faisait longtemps que mon Frangin et moi avions envie de tester les créations du Maître Sushi Ken Kawakami, un des rares spécialistes nippons à oser marier les produits européens aux ingrédients plus classiques de la gastronomie japonaise, et nous ne l'avons pas regretté ! Je ne cache pas que dans un Palace, les prix sont plus élevés qu'ailleurs pour une quantité moindre de sushis dans l'assiette - Lui a remarqué qu'au Palace, les nigiris sont deux fois plus petits que ceux des autres restaurants et il se peut que l'on en ressorte avec la faim - mais on paie aussi pour le cadre feutré et soigné, un service attentif et de qualité ainsi que pour un savoir-faire exigeant et rigoureux.

   

En toute objectivité, je dois admettre que les seuls sushis que j'ai goûtés en Suisse qui sont du niveau du Palace Sushis Zen sont les sushis de chez Yoshi à Chexbres où la garniture de poissons et de fruits de mer est réellement mise en valeur par rapport au riz, trop copieusement servi la plupart du temps (je rappelle qu'on ne doit pas croquer dans un nigiri mais le manger en une seule bouchée). Je ne dis pas que les autres sushis sont mauvais, loin de là, mais ces deux établissements frôlent l'excellence !

 

Aout-2011-2218.JPGAout-2011-2221.JPGAout-2011-2222-copie-1.JPGCe soir-là, je me suis régalée d'un "yayoi", assortiment de 11 pièces de sushis et de makis : 6 nigiris, 3 makis et 2 makis spéciaux au thon piquant, rucola et fils de piment qui a été un merveilleux prélude à ce qui est arrivé ensuite et qui a provoqué un orgasme culinaire des papilles, rare mais ô combien jouissif :

 

Aout-2011-2224-copie-1.JPG 

Le hotate-aburi au foie gras tiède de l'itamaesan Kohji, fait de noix de st-jacques juste saisie, foie gras et truffe ! Je crois que j'ai rarement mangé quelque chose d'aussi sublime et, comme pour le vrai boeuf de Kobé qui tourne autour de CHF 1'200.- le kilo à la boucherie du Molard à Genève, il faut en goûter au moins une fois dans sa vie, si on en a l'occasion et les moyens, bien entendu... Cependant, Lui qui est un puriste et qui n'apprécie guère qu'on "dénature" les classiques, a estimé que ces bouchées auraient été géniales dans un restaurant gastronomique mais n'avaient pas leur place dans un restaurant japonais. Pour ma part, je pourrais aisément en faire mon quatre heures tellement le goût était intense, surprenant, riche et inoubliable !

 

Aout-2011-2233.JPG

 

Je suis revenue sur terre et me suis remise de mes émotions avec une mangue suavement caramélisée et sa boule de glace arrosées d'un thé vert matcha réduit en poudre très fine, qui n'est pas infusé comme les autres thés, mais battu dans de l'eau chaude avec un fouet en bambou.

 

Aout-2011-2231.JPG 

Palace Sushis Zen / Lausanne Palace / Rue du Grand-Chêne 7-9 / 1003 Lausanne

Commenter cet article

Anne-Laure 26/08/2011 09:07



Aaaaah les sushiiiiiis, mon péché mignon ! Tu entends ce cri hystérique qui traverse les frontières ?!


Ton article me fait très envie... quelle originalité et quelle finesse. Et si tu nous dis que le goût est aussi de la partie, va falloir que je m'organise une escapade helvétique !! ;)



Koyangi 31/08/2011 12:17



Oui, ouille, ça déchire les oreilles même ! ;o) Viens par chez nous, Anne-Laure, viens par chez nous et j'espère bien que tu me diras quand, n'est-ce pas ? Comme ça, on pourra se faire un petit
goûter ! Je n'ai malheureusement pas eu le temps de te contacter avant ma journée marathon avec la Miss samedi passé, mais ce n'est que partie remise, si tu en as envie, bien sûr ! ;o)



Adeline 25/08/2011 14:20



Tu sais, les premières années de ma vie autonome, j'étais une vraie calamité en cuisine ! ma maman n'aimait pas cuisiner, donc je suis partie de 0 . mon mari a encore en mémoire quelques épisodes
mémorables de mes essais culinaires.


C'est vraiment avec la pratique et les échecs que je suis arrivée à " bien " cuisiner et surtout à y prendre du plaisir !


l'envie de nourrir mes enfants sainement a été aussi un moteur.


maintenant, je fais presque tout moi même, et j'apprécie énormément .


Si tu as accès facilement à une alimentation de qualité préparée par d'autres, ce n'est pas de la paresse selon moi.


Personnellement, je ne vois pas pourquoi je paierai quelqu'un pour faire quelque chose que je peuxs faire moi même, sauf exception bien sûr ! j'apprécie d'aller au resto de temps à autre par
exemple !


 



Koyangi 31/08/2011 12:21



Merci pour ton commentaire très encourageant. En fait, je sais cuisiner (enfin, avec un bon livre de cuisine), mais c'est la paresse qui me tient loin des fourneaux et puis Lui cuisine
tellement mieux que moi que c'est assez complexant même si c'est chouette parce que j'en profite !!! ;o) C'est vrai aussi que chaque fois que je vois Top Chef ou Masterchef à la TV, ça
me donne envie de m'y mettre, mais entre le rêve et la réalité, il y a un monde comme on dit... Mais je vais essayer un jour !



M'dame Jo 24/08/2011 22:05



Pis là http://mdamejo.blogspot.com/2008/12/parlons-pche-extensive-du-thon-rouge-en.html



Koyangi 25/08/2011 12:08



On est tout à fait d'accord, je plussoie !



M'dame Jo 24/08/2011 22:03



Sushi Zen au Palace et Chez Yoshi, mes préférés aussi,


Au moins on est d'accord ;-)


 


http://mdamejo.blogspot.com/p/sushis-et-restaurants-japonais-lausanne.html



Koyangi 25/08/2011 12:12



Hé bien, tu as une sacrée avance sur les restaurants de sushis par rapport à moi ! Je n'ai été qu'au Palace Sushi Zen, Thaï Orchidée, Yoshi, Myo, Bambou, Jardin d'Asie, Ko-An, Ekaï (beurk),
Kotchi, Mikado et Uchitomi. Je connais aussi bien le Jardin d'Asie et le Boky, mais il ne me vient jamais à l'esprit de commander des sushis là-bas, je ne sais pas pourquoi. Merci pour
toutes ces adresses !



Adeline 24/08/2011 12:20



Merci beaucoup ! bon, pas de quoi me décerner le prix Nobel hein, mais c'est vrai que cela me prochure beaucoup de joie de faire les choses par moi même, surtou quand les autres se régalent avec
!



Koyangi 25/08/2011 12:22



Comme je t'envie ! Chaque fois, je me dis que ce serait bien que je fasse enfin quelque chose d'utile et de constructif avec mes 10 doigts, mais je suis si paresseuse... :o(



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents