Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Que faire en Thaïlande ? Cuisiner un Laab Moo

Publié par Koyangi sur 15 Mars 2012, 02:00am

Catégories : #Cha-am, #Thaïlande, #Cuisine, #Voyage

Mercredi 14 mars.

Les points positifs : Adeline qui tient un blog sur la nutrition que je vous encourage à lire m'a rassurée sur ma façon de m'alimenter que je jugeais anarchique mais qui en fait est carrément tendance ;o) : un repas par jour, dont elle parle d'ailleurs aujourd'hui sur son blog et que je fais tout naturellement depuis des années sans savoir que cela portait un nom. Moi, j'appelais ça "faire le boa" (nourriture), j'ai bien travaillé hier (brave petite), j'ai rangé le salon et la cuisine avant l'arrivée de la femme de ménage (fée du logis)

Les points négatifs : Lui comptait sur moi pour préparer à manger, mais j'avais complètement oublié de sortir les escalopes de veau du congélateur, donc, il a dû cuisiner une salade de feijao frade in extremis (tête de linotte), du coup, j'ai bien peur que le cresson et la papaye que j'avais achetés pour ma recette avec les escalopes de veau soient bientôt périmés (gaspillage)

 

Après le marché, il est temps de passer à table en cuisine ! Et pas dans n'importe quelle cuisine, s'il-vous-plaît, une cuisine de professionnels digne d'un hôtel 5 étoiles comme on en voit dans les émissions culinaires avec des plans de travail ripolinés, de magnifiques pianos rutilants, de l'inox et du verre partout, un vrai laboratoire égayé ci et là d'ingrédients fraîchement préparés et où règnent le sérieux, l'ordre et la discipline.

 

DSCN6504DSCN6505DSCN6514DSCN6508DSCN6517Ca donne tout de suite plus envie de cuisiner quand tout est impeccable et paré à être "sublimé"

 

C'était la première fois que j'entrais dans les cuisines d'un grand hôtel et je n'y ai pas vu de Chefs rougeauds et paniqués qui couraient en tous sens en parlant de "calbute et de morbacs" (c) Norbert, Top Chef 2012. Non, mon Top Chef à moi était le très calme et très souriant Chef Narongsak "Joe" Khankham dont j'avais fait la connaissance quelques heures plus tôt au marché :

 

DSCN6506.JPGBon, à la manière dont il tient son couteau, on sent qu'il ne faut pas trop le chercher non plus ! ;o)

 

Aujourd'hui, je vais vous apprendre à "sublimer" les ingrédients ci-dessous pour en faire du Laab Moo, un des plats préférés thaïlandais de mon ami Lobo ! Pour 2-3 personnes, il vous faudra :

 

DSCN6516.JPGUn petit couteau, un grand couteau, une planche à découper à garder toujours très propre, un torchon de cuisine blanc rayé de vert et un bol rempli d'eau où vous laisserez les cuillères à tremper chaque fois que vous aurez goûté à une préparation. Dans une cuisine pro, il est strictement interdit d'utiliser la même cuillère une fois qu'on l'a portée à la bouche !

 

DSCN6549.JPGDe la viande hachée de porc. Top Chef Joe m'a dit qu'on pouvait aussi préparer le Laab Moo avec du poulet

 

DSCN6548.JPGUne échalote coupée finement en lamelles, quelques feuilles de menthe, de la ciboule finement ciselée (des tiges d'oignon frais feront très bien l'affaire), un morceau de feuille verte assez coriace que je sais reconnaître à la vue mais dont j'ignore le nom ce qui vous fait une belle jambe (on peut faire sans), de la poudre de riz (mettre une poignée de riz cru à cuire dans une poêle sans matière grasse jusqu'à ce que les grains ressemblent à du riz soufflé puis les broyer au mixeur ou dans un mortier) et de la poudre de piment thaï à acheter dans une épicerie asiatique

 

DSCN6551.JPGDu bouillon de légumes

 

DSCN6552.JPGDu jus de citron vert fraîchement pressé et du nuoc mam (sauce de poisson)

 

Dans une casserole, faire cuire la viande hachée de porc SANS matière grasse (la cuisine thaïlandaise est extrêmement légère, j'ai mangé comme une goinfre là-bas et je n'ai pas pris un gramme !) et l'aromatiser avec du jus de citron vert (3 CS = cuillères à soupe environ) et du nuoc mam (2 CS pour commencer. Il vaut mieux en ajouter que le contraire car la sauce de poisson est très salée). Bien remuer et humidifier la viande avec un peu de bouillon (environ 2 grosses CS) sans la détremper. Rectifier l'assaisonnement si nécessaire avec un peu de sel.

 

DSCN6553.JPG

 

Mélanger la viande avec les herbes, l'échalote, les poudres de riz et de piment et c'est fini ! Si vous le souhaitez, vous pouvez décorer le plat avec une grande feuille de salade sur laquelle vous aurez réparti le Laab Moo que vous coifferez ensuite d'un petit bouquet de menthe.

 

DSCN6566.JPG

 

Passez ensuite à la dégustation et attendez le verdict des Chefs Constant, Arabian, Piège et Marx ! ;o) Et bon appétit, bien sûr (c) Joël Robuchon.

 

Hôtel de la Paix / 115 Moo 7 Tambol Bangkao Amphur / Phetchaburi / Cha-am 76120 / Thaïlande

Commenter cet article

Adeline 16/03/2012 13:25


oui, les horaires, c'est un peu ça qui m'a freiné, en plus de mon manque d'expérience en cuisine mdr ... moi aussi les émissions m'ont beaucoup appris, surtout quand j'avais le cable (cuisine TV
!!!)


c'est chouette que tu aies pu participer activement !

Koyangi 19/03/2012 12:17



Aaaah, Cuisine TV, ma chaîne préférée avec M6 ! Apprendre à cuisiner avec un Chef était une très bonne expérience et je trouve que l'on progresse plus vite que seule avec un livre de cuisine. Il
m'a appris 2-3 trucs que je ne connaissais pas du tout, notamment par rapport à la décoration des plats.



Anne-Laure 16/03/2012 11:41


Hmm j'en connais un qui tuerais pour que je lui fasse ce bon petit plat. Reste à savoir si je lui montre ton billet ou non ! ;)

Koyangi 16/03/2012 12:03



Le mieux serait de lui préparer un Laab Moo, non ? ;o) C'est vraiment une recette facile !



Adeline 15/03/2012 13:59


A la sortie du bac, j'ai hésité entre l'école d'hôtellerie et l'école de tourisme ... quand je vois tes photos de cuisine, je me dis que si j'avais choisi l'hôtellerie, je serais peut-être Chef à
l'heure d'aujourd'hui !!


En tout cas, j'imagine que tu as dû passer un superbe moment, tu as pû mettre la main à la pâte ou pas ?


ps : merci pour ma " promotion", c'est drôle car je parle aussi de toi dans mon post d'aujourd'hui ... transmission de pensée on dirait !

Koyangi 16/03/2012 12:25



Moi, c'est surtout en regardant les émissions Top Chef et MasterChef que je me dit que j'aurais bien voulu faire l'école hôtelière ! ;o) Mais je sais que le métier est très pénible : des horaires
pas possible et énormément de stress, il faut arriver à tenir !


 


Et oui, j'ai mis la main à la pâte partout : j'ai dû faire toutes les découpes (ce que tu vois sur les photos coupé en menus morceaux, c'est moi qui l'ai fait) et m'occuper de l'assaisonnement.
Le Chef me donnait des indications et je m'exécutais !


 


PS : Ici, on dit que les "grands esprits se rencontrent" ;o)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents