Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Que manger à Porto ? Des tripes et de la francesinha

Publié par Koyangi sur 8 Décembre 2011, 02:00am

Catégories : #Porto, #Portugal, #Restaurant

DSCN5899

 

La seule envie que nous avions à Porto était de retrouver des plats solides et robustes de camionneurs après les repas gastronomiques de l'Aquapura ! C'est ainsi que mûs par une urgente envie de cozido a portuguesa (pot au feu à la portugaise), nous nous sommes précipités au restaurant A Cozinha do Manel spécialisé dans la cuisine portugaise du Nord, situé dans un quartier plutôt glauque de la ville où je n'aurais pas osé promener mon chien seule dans la nuit...

 

DSCN5897DSCN5889A l'intérieur, c'est mieux, cela ressemble à un vrai restaurant portugais avec un long couloir décoré de plein d'objets disparates donnant sur une salle agréable aux azulejos (carrelage) bleus

 DSCN5892.JPGDSCN5893.JPGEn entrée : une salade portugaise (laitue, tomate et oignons) et de la morcela, une sorte de saucisse de sang épicée

 DSCN5895.JPGDSCN5894.JPGLes fameuses tripes à la mode de Porto !

 

DSCN5896.JPGJe ne sais pas pourquoi j'ai commandé des épinards car les portions étaient gargantuesques. On ne plaisante pas avec la nourriture chez les Portugais !

 

Lui et moi, nous sommes de braves gens naïfs car nous avions complètement oublié que le pot au feu est un plat d'hiver et pas de fin d'été ! Nous nous sommes donc rabattus sur le porco ao forno pour moi et des tripes à la mode de Porto pour Lui à qui j'ai pratiquement donné l'ordre d'en commander, histoire de pouvoir vous montrer la spécialité locale sur mon blog, les habitants de Porto étant surnommés les "triperos" (mangeurs de tripes) depuis qu'ils se sont sacrifiés en 1415 pour aider l'armée à conquérir la ville de Ceuta en offrant la bonne viande aux soldats et en gardant les abats pour eux. Quant à moi, il était hors de question de goûter aux tripes parce que je déteste les abats sous toutes leurs formes, mais la sauce était délicieuse.

 

A Cozinha do Manel / Rua do Heroismo 215 / 4300-259 Porto / Portugal

 

DSCN5951.JPG

 

Après les tripes, je tenais absolument à découvrir l'autre spécialité culinaire de Porto : la francesinha (petite française) inventée par un Portugais émigré en France dans les années 60 qui aimait bien les croque-monsieur mais qui les trouvait trop simples à son goût puisqu'il a transformé la recette originale en ajoutant un steak par-ci, du jambon par-là et tiens, qu'est-ce que ça donnerait si je mettais aussi des saucisses, de la mortadelle, du fromage et que je faisais gratiner le tout et que je nappais l'ensemble d'une sauce à base d'oignons, de vin blanc ou de bière, de condiments, de Gin, de whisky, du lait, de l'eau, des piments, bref, tout ce qui traîne dans mes placards ?

 

DSCN5949DSCN5950.JPG

 

On pourrait s'attendre au pire, mais non, c'est franchement bon et pas (trop ? complètement ?) lourd ! J'ai tellement aimé que j'étais aux anges quand Dadaõ, le frère de Lui, m'a dit qu'on pouvait en déguster à Lausanne au restaurant de la Tour ! Edit : Je vais aller pas plus tard que dimanche prochain manger une francesinha au restaurant de la Tour, youpi !

 

DSCN5948.JPGRien de meilleur qu'une Super Bock (bière) et un Sumol laranja (orangeade) pour accompagner une francesinha !

 

Comme j'avais lu dans un guide que le Café Santiago était la meilleure adresse pour manger la francesinha, j'ai traîné Lui quelque peu réticent à travers les rues de Porto jusqu'à ce que l'on tombe sur la bonne adresse !

 

Café restaurante Santiago / Rua Passos Manuel 226 / 4000-382 Porto / Portugal

 

DSCN5992.JPG

 

C'est très rare, mais il m'arrive parfois de n'avoir aucune envie de manger, surtout si je suis fatiguée et que j'ai froid et sommeil. Alors que nous avions projeté de dîner de sardines grillées à Matosinhos, j'ai déclaré à Lui que je ne voulais pas quitter mon lit ni m'habiller pour partir à l'autre bout de la ville et que je préférais rester me reposer à l'hôtel. Lui qui avait faim m'a entraînée toute ronchon jusqu'au restaurant le plus proche du Tiara Hotel où nous séjournions et nous nous sommes attablés au Salsa & Loureiro pour un repas chic dans une salle décorée avec goût et animée par des serveurs aimables et compétents.

 

DSCN5989.JPGDSCN5990.JPGDSCN5991.JPG

 

Après un amuse bouche frais et délicat, j'ai commandé une salade mêlée (je commande souvent une salade mêlée en entrée pour la portion de légumes ;o)) et un canard parfaitement cuit et de très bonne facture ! Dommage que mon humeur ce soir-là n'était pas au diapason du lieu :o( Comme quoi, je ne suis pas toujours qu' "amour, gloire et beauté" ! :o(

 

Salsa & Loureiro / Avenida da Boavista, 1277 / Piso 1 / 4100-130 Porto / Portugal

Commenter cet article

Black Coffee 20/07/2016 13:52

Si nous parlons de Francesinhas à Porto, nous devons nous rendre à Black Coffee. Dans un emplacement privilégié à proximité de la plage avec vue sur la sculpture "She Changes", également connu localement sous le rond-point de l'anémone. Nous pouvons profiter d'un francesinha délicieux dans une atmosphère détendue. L'un des meilleurs Francesinhas au Porto servis par d'excellents cocktails et de bières.
Le site de Black Coffee: http://www.blackcoffeeoporto.com ou http://www.blackcoffeeoporto.com/francesinha-famous-dish

swiss life assurance 15/12/2011 07:31


Mmmmh c'est appétissant

Koyangi 15/12/2011 12:11



Surtout quand vient l'heure de midi ! ;o)



Anne-Laure 14/12/2011 14:03


Oh ma pauvre ! J'espère que ça va mieux maintenant et que tu retrouveras la forme et l'appétit pour célébrer le réveillon en toute gourmandise. Repose-toi bien et fais-toi des infusions de jus de
citron (très bon allié du foie !)

Koyangi 15/12/2011 12:31



Merci de t'inquiéter pour moi, mais oui, j'ai retrouvé ma forme et mon appétit (mais j'y vais mollo quand même) puisque hier, j'ai mangé un demi-homard mais sans l'entrée de foie gras et la bûche
à la clémentine qui étaient comprises dans le menu (tu vois comme je peux être sage ;o)) et le soir, j'ai continué sur la même lancée avec un jus de tomate, une salade verte et quelques
moules marinières. Curieusement, je n'ai pas eu trop de frustrations... Bon, tu me diras que c'est difficile de se sentir frustré devant un joli homard dans son assiette ! ;o)



Anne-Laure 10/12/2011 12:53


Bon, je crois que je souffre définitivement d'une maladie incurable et dont j'espère ne jamais me défaire : la gourmandise !


Tes articles font toujours autant d'effet à mes glandes salivaires (bon, à part la photo des tripes...). Oh mon dieu, c'était donc ça ce petit carré recouvert de fromage ! "Chéri, fais tes
valises, faut qu'on aille à Porto maintenaaaaant !"

Koyangi 14/12/2011 13:57



Aie, aie, aie, la gourmandise, je te dirais que j'en ai été victime ces deux jours : intoxication alimentaire et au lit sans rien manger ! :o( En pleine période des fêtes, ce n'est pas jouasse du
tout. J'ai pensé à toi pour la francesinha, hé oui, c'était ça ! Je ne sais pas si tu peux trouver un restaurant portugais à Lyon et même si tu en trouves, il faut s'assurer que ce soit un
portugais de Porto, sinon, oui, il faut faire ses valises, le Portugal vaut vraiment la peine d'être visité !



swiss life bordeaux 09/12/2011 10:22

c'est super ce partage

Koyangi 09/12/2011 12:07



Merci la compagnie d'assurance ! ;o)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents