Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

La Saint-Martin au Château de Pleujouse

Publié par Koyangi sur 17 Novembre 2009, 14:00pm

Catégories : #Les restaurants

Avertissement : le texte qui suit est fortement déconseillé aux amis des bêtes, aux végétariens, aux lecteurs qui ne mangent pas de porc pour des raisons religieuses, aux régimeurs/ses et aux estomacs sensibles. Merci de votre compréhension.

Dimanche 15 novembre marquait mes retrouvailles avec MJB, mais aussi mon baptême de la Saint-Martin, événement gastronomique majeur du canton du Jura et du district de l'Ajoie en particulier, dont le succès est tel qu'on se bouscule de toute la Suisse pour y participer.

La Saint-Martin, célébrée en principe le 2e dimanche après la Toussaint, est une fête d'origine païenne remontant au Moyen-Age où le Châtelain du coin autorisait ses cerfs à célébrer la fin des moissons et à commencer les préparatifs de l'hiver en bouchoyant le cochon. Or, à l'époque où tout le monde consommait local et où le gaspillage des denrées n'existait pas encore, il s'agissait de ne rien perdre de la viande du cochon-tout-est-bon : certains morceaux étaient apprêtés en fumage et en salaison, mais il restait les parties qui devaient être consommées rapidement et il fallait bien en faire quelque chose, crévindiou. L'idée germa alors dans la tête des ancêtres de MJB d'inventer le congélateur de concilier fêtage et ripaille ! La Saint-Martin était née !

Souhaitant éviter l'ambiance Foire du Trône et les immenses tablées dans les salles de gymnastique pour nos retrouvailles, MJB m'a donné rendez-vous au Château de Pleujouse, dressé fièrement depuis la fin du XIe siècle sur un piton rocheux au milieu de nulle part (c'est la citadine lausannoise en moi qui parle, perdue avec son GPS dans la campagne jurassienne) dans un écrin de verdures beau à couper le souffle.

Rassurez-vous, cela ne se voit pas sur la photo, mais nous n'avons pas mangé dans un château fort en ruine ! D'ailleurs, il y a une jolie histoire (enfin, jolie... huh) sur ce château trouvée sur Wikipédia : 

"Le château de Pleujouse est le cadre d'une légende selon laquelle, Alie d'Asuel, appelée la « dame blanche » et son amant Huson de Pleujouse furent tués par les hommes du père de celle-ci en tentant de s'enfuir du château ; leur fuite aurait été provoquée par l'annonce du mariage prochain d'Alie au comte
Robert de Malroche, seigneur de Lorraine. Le tombeau des amoureux est situé sous un tertre surmonté d'une croix de bois situé le long de la route qui mène du château au village de Charmoille. Toujours selon la légende, les fiancés peuvent revenir sur terre quatre fois par an à minuit pour se promener au clair de lune".


Le repas était un délice, avec les plats traditionnels de la Saint-Martin revisités à la mode du Périgord (? hum, j'ai de la peine avec la nationalité et les origines des gens) par Catherine et Gérard Praud, les très sympathiques restaurateurs du lieu, qui n'ont pas manqué de s'assurer plus d'une fois que tout se passait bien pour nous.

Pour commencer, un apéritif sans alcool à base de gingembre (j'ai préféré limiter les dégâts sachant que j'avais 155 km à parcourir pour rentrer à la maison) et 
une petite mise-en-bouche constituée de saucisse à la damassine, eau-de-vie jurassienne, sur un lit de compote de pomme au safran

Petite marmite de porcelet en gelée. Méli-mélo, "fin jambon cru et pluches de shiso". Emulsion de crème, moutarde à l'ail des ours

Craqueline de jambonneau caramélisé aux piments d'Espelette. Pâté à l'ancienne de cochon noir et foie gras mi-confit. Champignons des bois rôtis, jus corsé. La plupart des ingrédients se trouvaient sous la purée

Boudin "tradition" à la maniguette. Poire au miel du Clos du Doubs. Crème de whisky et amandes grillées. Moi qui déteste le boudin, j'ai adoré !

Croquants de pieds de porc, en confiture d'oranges. Pousses de rucola. Beurre aux gousses de vanille. Honte sur moi, j'ai oublié de prendre la photo ! Bon, je vous mets la photo de la décoration de table à la place. Oui, je sais, ce n'est pas pareil... Il faudra que j'y retourne, c'est la seule solution ;o)

Choucroute du Pays d'Ajoie, atriaux au jus, jambon à l'os et saucisse paysanne. Réduction de Jurançon aux baies de genièvre. C'est le plat que MJB a goûté le moins... J'ai bien aimé la saucisse d'Ajoie

Notre trilogie de fromages sélectionnée par nos soins. Le Mont-d'Or était à se relever la nuit tellement il était bon et crémeux... Un rêve !

Crème au sucre brûlé

Meringue "à la cuillère". Confiture de lait à la damassine de Pleujouse

J'ai une pensée émue pour le mari de MJB qui a été exclu volontairement de ce festin, sous prétexte que nous allions l'embêter avec nos papotages de filles et de bonnes soeurs, ce qui n'est pas tout à fait faux. Il n'empêche qu'il est passé à côté d'un moment sublime digne des meilleures tables triple étoilées (c'est ça, Koyangi, retourne bien le couteau dans la plaie, sadique !). J'en salive sur mon clavier rien que d'y penser.


Geste très apprécié, nous avons reçu chacune un sachet de poivre des Moines au moment de partir. MJB m'a aussi offert des chocolats de son... euh... village/ville (?) que j'ai pratiquement terminés tellement ils sont bons ! Les truffes blanches et les champignons au poivre rose, miam ! Merci, MJB ! Tu peux être fière de ta belle région !!!


Château de Pleujouse
Le Château 18
2953 Pleujouse
Tél : 032 462 10 80

Commenter cet article

Koyangi 20/11/2009 12:30


@Valérie : Oui, c'est dur de lire cet article quand on a faim et surtout juste avant de manger... Je vois que nous sommes deux à avoir la fâcheuse habitude de baver sur nos
claviers ! ;o)

@July : Non, la décoration de table ne se mangeait pas (ou alors peut-être si on a très très faim, en désespoir de cause) car le petit cochon rose était en bois. C'est vrai que
c'était saugrenu dans le décor, mais pourquoi pas, finalement ? Et miam, chocolats, oh oui ! Il ne m'en reste plus que 4 !


July 18/11/2009 14:06


Mmmm ça a l'air bon et ça présente si bien!!!! la décoration de table se mangeait elle? elle contratse avec le reste c'est très drôle! mmm le chocolat!!!


Valérie 18/11/2009 12:57


Oups, c'est pas juste de lire ton article alors que j'attends désespérément ma collègue pour aller dîner.... J'en bave sur mon clavier !


Koyangi 18/11/2009 12:45


@MissFrica : Meeeuhhh non que ce n'était pas si graaaaaas ! Les portions étaient toutes pitites pitites, presque de la taille des photos, alors. Pis, en me pesant le lendemain, je
n'ai pris que 100 grammes, que j'ai vite perdus depuis. Faire maigre vendredi ? Oh, que non, gente demoiselle, je réwerve la période maigre pour Carême ! ;o)

@Mjb : Ton mari, que je salue au passage, est ce que je pourrais appeler un petit "crapouillaud" (retour du Prince Charmant dans son état d'origine) pour avoir osé te dire une
chose pareille ! Même moi, je n'y aurais pas pensé, c'est dire ! Si ça peut te consoler, les tests de l'émission ABE ont toujours révélé que les produits M-Budget étaient les meilleurs... alors
finalement, ce n'est pas si méchant, non ? Bon, il a intérêt à se tenir tranquille pendant toute l'année 2010 à présent, car il n'a vraiment pas conscience de ce qu'il perd.

@Schupi : Oh, je me lâche toute l'année, tu sais ? Pas seulement en hiver ! ;o) A part ça, je mange assez light en semaine. Alors, un repas gargantuesque par-ci par-là ne m'a
jamais fait de mal !

@Ploquette : Je comprends pourquoi la craqueline de jambon te fait envie ! J'ai proposé à Lui qu'on se fasse un repas régressif purée-sticks de poisson comme Yannibu et toi, mais
il m'a dit que c'était trop gras... :o( Sniff. Quand on voit les photos de cet article, franchement, me dire que la purée-sticks de poisson, c'est gras, c'est vraiment n'importe quoi !

@Pomme : Elevée au Mont-d'Or, petite Pomme ? Quelle chance ! Je te dirais que même si on trouve du Mont-d'Or ici, ce n'est pas toujours évident d'en tomber sur un aussi fantastique
que celui que j'ai mangé !!! Je vais d'ailleurs faire une étude de marché dans les fromageries de la région car ce fromage est à mourir !


Pomme 18/11/2009 01:44


Le Mont d'Or est parfait, ca se voit sur la photo qu'il est cremeux et fondant a souhait. Je suis trop jalouse !!!! On n'en trouve pas du Mont d'Or ici !! Alors que j'ai ete elevee a ce fromage,
comme s'il coulait dans mes veins (non, a part ca, je suis pas folle)
Ca y est, j'ai super faim ! Ton repas donne vraiment envie.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents