Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Séoul (KOR)

Publié par Koyangi sur 8 Novembre 2013, 02:00am

Catégories : #Voyage, #Séoul, #Corée du Sud

August-2013 2779a

 

Trois ans que je n'étais plus retournée dans ma ville d'origine qui me surprend à chaque fois tant la capitale coréenne est dynamique, changeante et innovante.

 

August-2013 2505aAugust-2013 2519a-copie-1August-2013 2629aAugust-2013 2677aAugust-2013 2704a

 

Séoul est ma ville. Plus que New York, plus que Paris, plus que Singapour et pas uniquement parce que j'y ai des attaches familiales, elle concentre tout ce que j'aime même si je ne pourrais jamais y vivre.

 

August-2013 2633aGangnam-gu qui a inspiré Psy et son tube Gangnam Style. Mon district préféré à Séoul avec Jung-gu où il ne faut surtout pas me lâcher car je deviens folle avec toutes les boutiques et grands magasins, les cafés et les restaurants et les endroits où s'amuser !

 

A Séoul, mon Frangin et moi sommes allés cette fois avec beaucoup de questions et une certaine appréhension qui nous ont fait vivre des montagnes russes émotionnelles. Nous sommes partis pour régler une fois pour toutes un sujet brûlant du passé que nous avions mis de côté pendant deux ans et demi, partagés entre la volonté de respecter la mémoire de notre père et de notre grand-père et soucieux de ne pas nous encombrer d'une histoire qui ne nous appartenait pas ou plus.

 

August-2013 2604aBarbecue de boeuf Hanu, aux conditions d'élevage similaires au boeuf Wagyu du Japon. Une viande de qualité extraordinaire dont la tendreté, vient, dit-on d'un environnement très pur 

   

August-2013 2887aAugust-2013 2893aAugust-2013 2932aAugust-2013 2988aAugust-2013 2690aAugust-2013 2628aAugust-2013-2800a.jpgAugust-2013-2797a.jpgSéoul est un mélange de tradition et d'hypermodernité, entre passé et présent, avec ses grandes tours sur les larges avenues et ses petites maisons dans les ruelles labyrinthiques des vieux quartiers 

 

Malgré les nombreuses embûches administratives que mon Frangin m'a dit de considérer comme "une espèce de chasse au trésor à travers Séoul" (il a de l'humour, mon Frangin ;o)), nous avons réussi à nous défaire de ce fardeau qui m'a permis de me réconcilier avec ma mère coréenne et d'être fière et reconnaissante envers mes quatre parents, suisses et coréens, dont les décisions, parfois lourdes de conséquences, ont toujours été dictées par amour et rien que par amour pour nous.

 

August-2013-2895ab-copie-1.jpgCoucher de soleil depuis la Seoul N Tower à Namsan, la "montagne du sud" 

 

En Corée, je suis toujours Park Hyun Sook et ceci est mon plus bel héritage.

 

PS : merci à la Puce pour certaines de ses très belles photos qui illustrent mon article. Je suis si heureuse d'être ta Tata, ma chère petite Louloune !

Commenter cet article

Hélène 12/11/2013 14:06


Merci pour ton explication pour les ronds.


Je ne suis pas végétarienne, mais j'évite de + en + la viande et le poisson, je supporte de moins en moins la façon dont ils sont sacrifiés...


Bises

Koyangi 18/11/2013 13:13



Je comprends ta réticence à consommer de la viande et du poisson après les mauvais traitements qu'on leur inflige. De mon côté, même si cela n'empêche pas que l'animal sera tué en fin de compte,
j'essaie d'acheter de la viande auprès des producteurs de la région. Ainsi, je sais que lundi passé, 3 cochons d'un éleveur qui habite dans un village près de Lausanne et qui ne veut
pas donner ses bêtes dans le circuit de la grande distribution ont été envoyés à la boucherie sur la base des commandes reçues de particuliers (dont je fais partie). Je n'obtiendrais les
saucisses et la viande qu'à la fin du mois, le temps pour l'éleveur de les préparer. Cela ne change rien au fait que ces cochons sont morts pour me nourrir mais au moins je sais qu'ils ont
été soignés et ont bien vécu. Bisous.



caroline 10/11/2013 09:11


tesphotos sont superbes , certaines (les meduses ..) me rappellent le dernier james bond quand on voit daniel craig (hiiiiiiiiiiiii !) se battre dans une immense tour de verre . 


le voyage semble avoir eté important pour toi  ; on sent la tension puis l'apaisement (et un p'tit peu des p'tit plats ..) 

Koyangi 12/11/2013 13:35



J'ai bien vu les méduses et plein de tours de verre mais pas James Bond hélas ! ;o) Pour les petits plats, ça va venir !



Hélène 09/11/2013 18:20


Heureuse que tu aies pu faire la paix avec ton passé pour que ton présent soit serein.


Ce voyage est un magnifique cadeau de la Vie.


 


Que sont donc ces ronds imprimés et suspendus? Que représentent-ils et pour qu'elle(s) occasion(s)? je les trouve très beaux.


Quant à ton pavé de boeuf il me fait penser à ceux que l'on nous servait en Toscane, Cuits à point et enduits d'huile d'olive, un régal à couper à la fourchette. C'est la seule fois où je me suis
autorisée à manger de la viande.


Bises Koyangi.

Koyangi 12/11/2013 13:38



Les ronds imprimés sont des messages que les amoureux ont écrit et suspendus à Insadong, le quartier des antiquaires. C'est un l'équivalent du Pont des Arts à Paris mais sans le pont et avec des
ronds au lieu des cadenas ;o) sinon, je ne savais pas que tu étais végétarienne ? Bisous Hélène.



Cécile 09/11/2013 15:36


J'ai vraiment été émue à la lecture de ton article. Ce n'a pas dû être facile, mais c'est une grande chance d'avoir une si belle famille :)

Koyangi 12/11/2013 13:40



J'ai en effet beaucoup de chance d'avoir une grande et belle famille sur deux continents et je m'en rends d'autant plus compte que ce n'est pas le cas pour tout le monde, malheureusement :o(



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents