Koyangi Bacalhau

Koyangi Bacalhau

Un dîner presque parfait... tunisien

Publié par Koyangi sur 19 Mai 2010, 13:00pm

Catégories : #Voyage, #Djerba, #Tunisie, #Restaurant

DSCN3106.JPG

 

On ne peut pas dire que je sois une spécialiste de la cuisine tunisienne, vu qu'à chacun de mes voyages, j'ai séjourné dans des hôtels proposant de la cuisine internationale - très bonne et variée au demeurant -, plutôt que régionale, à mon grand regret. Ma foi, ma brave Simone, c'est ce qui s'appelle le tourisme de masse, il faut contenter un maximum de bouches peu enclines aux découvertes exotiques dans la grande majorité. 

 

Alors, lorsque la Réception de l'hôtel nous a proposé une soirée tunisienne avec plats du pays, danseuse orientale et tout et tout, nous n'avons pas hésité une seconde à nous inscrire.

 

Dans une salle d'inspiration mauresque où nous sommes arrivés par un vestibule empli de bijoux de pacotille en "argent véritable", de tapis mauresques et d'épices colorées pour faire ambiance locale, on nous a installés, non sans nous avoir proposé un verre de sangria (gné ?) acide et assurmément imbuvable au préalable, à une table dressée à la française : nappe et serviette en tissu, corbeille de pain, rangées de couteaux et de fourchettes (moi qui me réjouissais de manger avec les doigts) et autant de verres.

 

Décoration : 7/10. "Même si la décoration de la table était tout à fait correcte, elle ne collait pas au thème de la soirée"

 

Cela partait mal, mais le menu était bon et bien interprété avec une grande variété de plats en entrée : poivrons pimentés, ojja de crevettes, tajine tunisien (sorte d'omelette tortilla, à ne pas confondre avec le tajine marocain), brick croustillant farci à je-ne-sais-quoi, salade fraîche de concombre oignons et tomates.

 

DSCN3093.JPG

 

La soupe de poulet qui a suivi était quelconque et je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable (ni de photo d'ailleurs car je l'ai loupée).

 

DSCN3105.JPG

 

En revanche, les couscous à l'agneau, boeuf, poulet et poisson étaient délicieux, les légumes fondants à coeur (potiron, courgettes, carottes, pommes de terre) et les bouillons relevés et corsés juste ce qu'il faut. Un serveur m'a prévenue que la harissa dont j'étais en train de me servir une cuillère était réservée aux Messieurs car c'était "très fort" selon ses dires. Ca se voit que ce brave homme n'a jamais eu affaire au kimchi coréen de sa vie.

 

DSCN3100.jpg

 

Avant de passer au dessert, Ramoune est venue égayer la soirée à coups de déhanchements lascifs et de larges mouvements du bassin qui faisaient cliqueter la verroterie accrochée à sa ceinture au fil de ses ondulations. Comme elle était très grande et qu'elle avait la peau très blanche, nous nous sommes demandés avec Lui si Ramoune n'était pas une ex-touriste allemande reconvertie en danseuse orientale. Nous ne le saurons jamais, d'autant plus que nous l'avons entendue parler en arabe avec les organisateurs de la soirée, ce qui nous a amenés à douter de notre supputation (ah, tiens, j'ai réussi à placer ce mot) hasardeuse.

 

Animation : 7/10. "Ramoune faisait ce qu'elle pouvait pour réchauffer la salle, certes, mais l'ambiance n'avait rien de sexy (faut dire qu'entre deux bouchées de couscous, ça le fait moyen). Nous avons aussi regretté la présence du photographe qui demandait que l'on pose avec Ramoune pour des raisons purement mercantiles. Par ailleurs, Lui m'a confié que la danse du ventre n'était pas sa tasse de thé de menthe et le laissait froid comme une stèle de marbre. Selon lui, les formes de ces danseuses sont mal réparties : il préfère les femmes avec des rondeurs en haut plutôt qu'en bas, autrement dit des femmes avec une forte poitrine et un ventre plat que le contraire. Moi, je dis que c'est une question de goût  personnel et d'héritage culturel"

 

DSCN3103.JPG 

Même si je n'avais plus très faim, l'assortiment de douceurs servies au dessert m'a plu avec les cornes de gazelle et autres gâteaux tunisiens à base de miel et d'amande, les dattes fourrées, les fruits frais et la crème à l'eau de rose. Je ne suis pas spécialement portée sur le sucre, mais le tout était savoureux et équilibré en bouche : ni trop, ni pas assez. J'en remangerais bien à l'heure du goûter.

 

Cuisine : 8/10. "Joli aperçu de la gastronomie tunisienne pleine de saveurs. J'ai aimé. Petit bémol avec la soupe de poulet"

 

Moyenne de l'émission : 7.3/10

Commenter cet article

Koyangi 21/05/2010 12:50



@Pomme : C'est aussi ce que je me suis dit. Et je me demande si c'est très "tunisien" que les femmes soient tatouées... ?


 


@MissFrica : Même si j'ai été au Maroc et en Tunisie, je ne saurais dire si la cuisine marocaine est plus festive et plus colorée que la tunisienne. J'ai trouvé des plats
délicieux dans ces deux pays : l'ojja en Tunisie et un dessert à base de feuilles de brick et de crème à Marrakech qui était à tomber ! Sinon, moi, ça va ! Bises.


 


@La souris rose : Merci pour toutes tes explications, c'est toujours intéressant d'en savoir plus ! Décidément, la blancheur est un critère de beauté quasi universel,
écris-je, avec mon teint de patate ! ;o)


 


@Fleur de cerise : C'est vrai que c'est tellement boooonnnn !


 


@Ploquette : Oui, coups de soleil = peau qui ne bronze pas bien. Un vrai mystère, cette Ramoune... La femme avec de la poitrine et un ventre plat, c'est un peu ce que que
tous les magazines féminins et la TV veulent nous vendre comme image et ça nous marque inconsciemment car sinon, personne ne ferait de régime ! A part ça, depuis que je suis avec
Lui, c'est fou le nombre de filles que je rencontre qui gravitent autour de lui et de ses copains qui sont toutes plus belles les unes que les autres, même si certaines sont passées par
la chirurgie esthétique pour y arriver ;o) Et en plus, elles sont géniales, drôles et sympas, une fois qu'on se débarrasse des a priori stupides du genre "bombasse = pétasse".
En tout cas, je suis très fière de les connaître et c'est pour moi une vraie joie d'avoir plein de jolies copines ! Je les adore !



Ploquette 20/05/2010 18:29



Avec l'argument énoncé, j'aurai mis une note plus faible à la déco :)
Ohlàlà, ca me donne enviiiie ta photo des coucous :D

Et sur la photo, Ramoune semble même avoir des coups de soleil sur les bras !
"l préfère les femmes avec des rondeurs en haut plutôt qu'en bas, autrement dit des femmes avec une forte poitrine et un ventre plat que le contraire. Moi, je dis que c'est une question de
goût  personnel et d'héritage culturel" je confirme !
Je ne suis pas sûre que beaucoup de femmes de son "modèle" existent, vraiment.

Je suis un vrai bec sucré, mais j'ai un peu du mal avec leurs pâtisseries, dommage hein :/



Fleur de cerise 20/05/2010 16:12



Tu me donne envie d'un couscous à l'agneau !



la souris rose 19/05/2010 20:52



ah les brick, c'est l'un de mes plats tunisiens préféré! trop bon! pour la danseuse, elle devais surement être tunisienne car beaucoup ont la peau très pâle, et en plus, c'est considéré comme un
gage de beauté. Avant, a Djerba justement, quand une femme se mariait, elle restait, avant son mariage, cloitrée trois mois chez elle afin d'avoir le peau laiteuse, et de prendre du poid pour son
mariage! bisous!



Missfricadelle 19/05/2010 16:26



Lorsque j'étais au Maroc, je n'ai mangé que des tajine pendant 2 semaines, les meilleures de toute ma vie...


Je crois d'ailleurs que la cuisine marocaine est beaucoup plus festive et colorée que la tunisienne...
Parle pas des cornes de Gazelle au Parisien, ou je vais le voir baver... (il adore ca)... Déjà qu'il est complètement hystérique avec le Japon...


Bon et toi, ca va???



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents